LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le Réel a-t-il le sens que nous lui accordons ... La poésie a t-elle un sens ? >>


Partager

Y a-t-il un sens à désirer l’impossible ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il un sens à désirer l’impossible ?



Publié le : 30/10/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Y a-t-il un sens à désirer l’impossible ?
Zoom

Le désir de l’impossible, n’a pas sa place dans la définition de l’être rationnel. Est-il utile de désirer l’impossible, alors que sa réalisation est inconcevable ?

Etre conscient que ce que l’on désire est impossible, c’est admettre que le désir ne sera pas satisfait, ce qui est illogique. En faisant l’effort de changer ses désirs, grâce à la volonté, l’homme peut modifier ses désirs. Selon Epictète, les désirs peuvent être canalisés en une volonté visant à la fin du désir. La raison est accompagnée de la volonté qui nous permet de modifier le jugement que l’on porte sur les événements. Ainsi, je peux, à l’aide de la volonté, me convaincre que ce que je désire d’impossible

n’est pas si important et indispensable que j’ai pu me le laisser croire au moment où je le désirais. Par le travail de la volonté, je peux donc mettre fin à mon désir impossible. D’après la pensée d’Epictète, c’est le chemin vers l’Ataraxie. En effet, en supprimant mon désir de l’impossible, et tous les autres désirs qui m’agitent, et qui me font souffrir, je me dirige vers la sagesse, l’absence de souffrance.

Dans ce cas, pouvant ne pas désirer l’impossible, je peux dire que le fait de désirer l’impossible n’était pas nécessaire.

 

 

 

La lutte entre la volonté de réaliser le désir, et son impossibilité à être satisfait, montre, et met en évidence le paradoxe du désir impossible. Seul le fait de désirer peut s’estomper, ou se modifier, par le travail de la volonté. Désirer l’impossible ne peut pas avoir de finalité produisant le plaisir. Il peut seulement éviter la déception, mais sans pour autant faire naître du plaisir. 

On peut alors supposer sue pour ne pas souffrir, il faut prendre le risque de désirer seulement ce que l’on peut, même si l’on peut alors être déçu. On doit aller au-delà des passions, et se diriger vers la sagesse pour trouver le véritable sens de l’existence. Les désirs ne doivent plus rester pulsionnels, mais se tourner vers une volonté éclairée.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1524 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Y a-t-il un sens à désirer l’impossible ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit