EMC gilets jaunes

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Alicia
BELZ

P9

Que ...
Base Fondamentaux du contentieux >>


Partager

EMC gilets jaunes

Politique

Aperçu du corrigé : EMC gilets jaunes



document rémunéré

Document transmis par : ysap009-315876


Publié le : 11/10/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
EMC gilets jaunes
Zoom



Les efforts de l&apos;Etat pour plus d&apos;égalité.

De l’école au monde du travail, en passant par l’accès aux soins ou au logement, la France, l’un des pays les plus riches au monde, a les moyens de s’attaquer aux inégalités. L’État propose des solutions.

Rendre la société plus juste passe par des mesures concrètes en faveur de l’égalité des chances.Peut-on rendre la société plus juste ? Il existe deux façons simples de refuser le débat. La première est apparemment pragmatique : c’est la montée du chômage qui fragilise les moins qualifiés et rouvre le débat sur les inégalités : il « suffirait » de réduire le chômage pour que tout rentre dans l’ordre. La seconde, plus idéologique, accuse la faille de notre modèle occidental de capitalisme régulé et prône un changement radical de système.Pour ceux qui veulent agir sans attendre le plein-emploi ou le grand soir, une société plus juste passe par l’accès de chacun à tous les possibles, l’abolition de tous les privilèges de l’argent ou de l’école. Mais la véritable égalité des chances passe aussi par un fonctionnement d’ensemble lui-même moins inégalitaire, où les hiérarchies sont moins pesantes et où la collaboration joue un rôle accru au détriment de la compétition.Mieux vaut prévenir que guérir. De plus en plus d’experts s’accordent pour dire qu’il faut agir à la racine, en particulier via le système scolaire, et donner véritablement des chances à chacun. Les moyens consacrés aux enfants en difficulté ne sont pas à la hauteur : le gouvernement veut les « concentrer » sur les publics les plus en difficulté tout en soulignant que l’échec scolaire concerne un public très large. Les inégalités de revenus reflètent notamment le pouvoir de négociation des salariés au sein de l’entreprise. Le chômage de masse et la précarité ont fait basculer le rapport de force en faveur des directions d’entreprise, au détriment des salariés les plus fragiles et les moins qualifiés.Sans attendre le retour du plein-emploi, il est pourtant possible de mieux respecter le droit du travail. Les inspecteurs n’ont pas les moyens de jouer leur rôle, notamment dans le domaine des conditions de travail et des statuts. Personne ne conteste que les contrats à durée déterminée, par exemple, sont pour une bonne part renouvelés de façon illégale. Le droit individuel à la formation de vingt heures par an, nouvellement mis en place, va dans ce sens, mais il demeure encore insuffisant pour les moins qualifiés.

Un débat oppose ceux qui voudraient redistribuer la richesse et ceux qui pensent qu’il faut réduire les inégalités « primaires » (avant redistribution). Mais il n’y a rien de tel pour réduire les inégalités à la base que de redistribuer la richesse pour permettre à tous les citoyens d’accéder à un niveau de vie décent. Les prestations du système de protection sociale, du RMI aux allocations logement en passant par les allocations familiales, jouent un rôle essentiel pour amortir les conséquences du chômage pour des millions de foyers.

La mesure la plus coûteuse pour l’Etat, le mécanisme du quotient familial, qui n’existe qu’en France et qui consiste à alléger l’impôt des familles en proportion croissante de leur niveau de revenu. Enfin, la TVA, qui constitue la plus importante des ressources fiscales de l’Etat, pourrait jouer un rôle davantage redistributif, par une modulation des taux en fonction des biens. En diminuant les impôts, la France choisit d’accroître le pouvoir d’achat des catégories aisées, plutôt que d’améliorer la qualité de ses services collectifs, du niveau national au niveau local. Or, les services collectifs, de l’éducation à la santé, en passant par les transports, le logement et la culture, sont des facteurs de réduction structurelle des inégalités et porteurs de mobilit&e...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : EMC gilets jaunes Corrigé de 4129 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "EMC gilets jaunes" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

EMC gilets jaunes

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit