LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le nouveau souffle du cinéma nordique Marcello Mastroianni, un Don Juan sceptique >>


Partager

États-Unis/Europe : un partenariat semé d'embûches - politique internationale

Politique

Aperçu du corrigé : États-Unis/Europe : un partenariat semé d'embûches - politique internationale



Publié le : 3/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
États-Unis/Europe : un partenariat semé d'embûches - politique internationale
Zoom

Hormis la question de rélargissement de l’OTAN aux pays de l’Est, l’Europe a occupé une place infime dans la campagne électorale américaine de 1996, et le premier déplacement du président réélu a été effectué en Asie, à l’occasion du sommet Amérique-Pacifique.

 

L \'existence de différends commerciaux et politiques entre Washington et l’Union européenne ne signifie pas pour autant que les Etats-Unis se désengagent de la scène européenne.



DEUX LOIS TRÈS CONTESTÉES

 

La loi Helms-Burton : signée en mars 1996, elle permet, notamment, de poursuivre devant les tribunaux américains les sociétés qui commercent avec des entreprises cubaines gérant des biens américains nationalisés par le régime castriste en 1959. À la suite de plaintes déposées auprès de l’OMC, Bill Clinton a gelé l’application de cette clause.

 

La loi D\'Amato-Kennedy : signée en août 1996, elle vise à empêcher les investissements dans les industries du pétrole et du gaz de Libye et d’Iran en menaçant les entreprises qui y contreviendraient de sanctions telles que l’interdiction d\'exporter vers les États-Unis, celle de tout prêt supérieur à 10 millions de dollars par un établissement financier américain, ou de toute licence d’exportation de technologie.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 975 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "États-Unis/Europe : un partenariat semé d'embûches - politique internationale" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit