NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Georges Duby, l'histoire comme genre littérai ... Lire Malraux aujourd'hui >>


Partager

La pénétration des États-Unis en Afrique

Politique

Aperçu du corrigé : La pénétration des États-Unis en Afrique



Publié le : 3/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
La pénétration des États-Unis en Afrique
Zoom

Depuis le début de la décennie quatre-vingt-dix, malgré la persistance des conflits et d’une grande pauvreté, la donne politique et économique a singulièrement évolué en Afrique subsaharienne.

 

Aussi la communauté internationale et, plus particulièrement, les Etats-Unis ont-ils été conduits à redéfinir leur présence dans cette partie du monde. Trois raisons le justifient.



S’appuyant sur ce constat et convaincus que cette transition annonce un développement de type asiatique, les États-Unis ont réévalué leur politique africaine en 1996. La situation des échanges commerciaux est au cœur de cette réorientation, le déficit commercial des États-Unis avec l’Afrique en étant l’élément premier. En 1995, alors que les exportations américaines, en croissance de 23 % sur un an, atteignaient 5,4 milliards de dollars, les importations, essentiellement constituées de pétrole brut (les deux tiers du total) et de produits miniers, s’élevaient à 12 milliards de dollars. Les exportations américaines vers l’Afrique ont généré, en 1995, près de 100 000 emplois et représentaient un marché supérieur à celui de l’ensemble de l’Europe de l’Est ou des Républiques ex-soviétiques. Les quatre cinquièmes de ces exportations sont des produits manufacturés, destinées, pour moitié, à l\'Afrique du Sud. L’accroissement de la part détenue par les États-Unis (8 %, contre 41 % pour l’Union européenne, dont 22 % pour la France) dans l\'ensemble des importations africaines constitue l’enjeu principal. Par ailleurs, la rentabilité des investissements des entreprises multinationales américaines en Afrique serait, avec un taux annuel de 25,5 %, la plus forte du monde (16,6 % dans les pays en développement et 8,6 % dans les pays développés). 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1048 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La pénétration des États-Unis en Afrique" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit