La situation des sans-papiers en France

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< 1996 : Les dissidences syndicales États-Unis : la suppression du « welfare » >>


Partager

La situation des sans-papiers en France

Politique

Aperçu du corrigé : La situation des sans-papiers en France



Publié le : 4/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
La situation des sans-papiers en France
Zoom

Occupations de lieux publics et grèves de la faim, d\'un côté, poursuites judiciaires, dysfonctionnements administratifs et expulsions, de l\'autre : l\'affaire des sans-papiers a défrayé la chronique sociale française au cours de l\'année 1996.

 

L\'évacuation musclée de l\'église Saint-Bernard, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le 23 août 1996, de 220 Africains en situation irrégulière en fut le point d\'orgue. Prisonnier de l\'option « immigration zéro », le gouvernement Juppé s\'est montré intransigeant alors même qu\'une majorité de Français affichaient leur sympathie pour les sans-papiers de Saint-Bernard.



l\'Assemblée nationale relatif aux fraudes et aux pratiques abusives remis au Premier ministre le 9 mai 1996 a relancé l\'amalgame entre étrangers sans-papiers et travail « au noir ». Ses auteurs accusent les étrangers en situation irrégulière d\'être les principaux vecteurs du travail illégal en France. Une affirmation démentie par le Haut Conseil à l\'intégration, instance dépendant du Premier ministre, qui estimait en 1992 que « les étrangers en situation irrégulière ne sont que des agents tout à fait seconds de l\'économie souterraine, dont ils ne constituent qu\'un maillon ». Pourtant, les rapporteurs (d’obédiences UDF et RPR), qui assurent que 800 000 clandestins résident en France - tout en omettant d\'expliquer quels sont les éléments qui leur permettent d’avancer un tel chiffre -, estiment aussi, sans plus de rigueur scientifique, qu’« un étranger en situation irrégulière sur deux est un travailleur ». Leur description d\'une situation par définition difficile à cerner fait l\'impasse sur les multiples réalités du travail « au noir » et sur la motivation des employeurs qui ont recours à la main-d\'œuvre clandestine, en particulier dans les secteurs de l\'agriculture, du bâtiment et de la restauration. Absentes du rapport, ces questions cèdent le pas à un discours stigmatisant les immigrés dans leur ensemble. En effet, mettre en avant le travail souterrain en le rattachant à l\'immigration clandestine revient à jeter le discrédit sur les populations d’origine étrangère qui vivent en France. 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La situation des sans-papiers en France Corrigé de 1067 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La situation des sans-papiers en France" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

La situation des sans-papiers en France

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit