NoCopy.net

Walesa Lech

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Wallace Edgar Waldheim Kurt >>


Partager

Walesa Lech

Politique

Aperçu du corrigé : Walesa Lech



Publié le : 5/4/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Walesa Lech
Zoom

Walesa Lech

 

Syndicaliste et homme d\'État polonais

 

* 29.9.1943, Popowo

 

Lors des grandes grèves de Gdansk en 1980, cet ouvrier électricien est l\'un des fondateurs du syndicat indépendant Solidarnosc (Solidarité) qu\'il préside jusqu\'en 1990. Après la proclamation de la loi martiale par le gouvernement du Général Jaruzelski, il est arrêté (1981-1982). Par la suite, en tant que porte-parole modéré de Solidarnosc (en 1982, puis de nouveau autorisé en 1989), il prend une part déterminante dans la chute du régime communiste. En 1989, il obtient que soient organisées une table ronde et des élections auxquelles participent, pour la première fois depuis la fin de la guerre, les partis d\'opposition. En 1990, Walesa est élu président de la République, notamment contre son compagnon d\'armes de Solidarnosc, Tadeusz Mazowiecki (chef du gouvernement de 1989 à 1991). Disposant à la tête de l\'État d\'une position solide vis-à-vis du Parlement et du Gouvernement, Walesa défend de plus en plus des positions populistes. Il prend ses distances vis-à-vis de Solidarnosc et s\'isole de ses anciens compagnons de route, qu\'il a montés contre lui et sa politique. Au cours de la lutte pour la présidence de 1995, il perd de peu derrière son rival Aleksander Kwasniewski. Walesa reçoit le Prix Nobel de la paix en 1983. En 1999, on le retrouve acteur de son propre rôle dans un film de fiction tourné à Lodz, en Pologne.




En 1981, Lech Walesa est élu président de Solidarnosc, c\'est le premier syndicat d\'un régime communiste. Mais le pouvoir communiste ne l\'entend pas de cette oreille. Dès lors s\'engage un rude combat entre Lech Walesa, soutenu par des milliers de militants, et le gouvernement. Le nouveau président, le général Jaruzelski, prend la direction d\'une junte militaire et proclame l\'état de guerre. Walesa est aussitôt arrêté et mis en résidence surveillée jusque en 1982. Solidarnosc, qui était entrée en clandestinité, n\'a rien perdu de sa puissance et de sa légitimité. Ce mouvement qui repose sur une alliance des ouvriers et des intellectuels est toujours un formidable écho de l\'opposition au pouvoir. En 1983, le pape Jean Paul II se rend en Pologne et soutient, à grand renfort de manifestations, son ami fervent catholique. Cette même année, Lech Walesa reçoit le prix Nobel de la paix : c\'est là un formidable enjeu politique. Les puissances occidentales essayent par ce geste de faire chuter le régime communiste. Le pouvoir est comme pris au piège mais ne cède pas. Il faudra attendre le 9 décembre 1990 pour que Lech Walesa soit élu président de la République au suffrage universel. Il conduit son pays vers la démocratie mais se trouve confronté une réalité sévère. La Pologne n\'est pas prête à passer brutalement d\'une économie planifiée à une économie de marché. Il doit laisser la place à Aleksander Kwasniewski, un ancien communiste, lors des élections présidentielles de 1995.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Walesa Lech Corrigé de 620 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Walesa Lech" a obtenu la note de : aucune note

Walesa Lech

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit