LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



7813 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Le pouvoir politique est-il nécessairement violent ?

Le pouvoir politique, qui s'incarne dans l'État, détient le monopole de la violence légale. Nul citoyen n'a droit d'user de violence en dehors des règles strictement établies par l'État. Mais de ce que l'État représente la seule source de violence habilitée à se dire légitime, peut-on conclure que l'État est nécessairement et toujours porteur de violence ? Cette...


3 pages - 1,80 euro

Que peut la raison pour exclure la violence ?

* Les deuxième et troisième phrases mettent en place la punition comme acte de droit, et désolidarisent la réparation de toute implication passionnelle, donc de la vengeance, rattachée à l'arbitraire. * La dernière phrase récuse toute confusion entre le droit et la vengeance, et en indique les conséquences intenables (logique de la violence). C - LES LIMITES DE LA RAISONDeux...


7 pages - 1,80 euro

La violence est-elle toujours condamnables ?

Et qu'un coup de force ne fait le pouvoir que s'il triomphe, cad s'il se maintient. 3) Cependant, le recours à la force (même doublé d'un recours aux lois) n'est pas suffisant. Car il y a force et force. Chaque animal dans le nature est ce qu'il est. Les espèces le font différent. Mais...


5 pages - 1,80 euro

Violence et vérité sont-elles nécessairement incompatibles ?

- La situation peut alors s'inverser: la violence s'exerce plus volontiers contre la vérité rationnelle. Au moins sous forme symbolique (procès de Galilée).- Lorsqu'une thèse a besoin d'une certaine violence pour s'imposer en tant que vérité, on peut affirmer, non seulement qu'elle ne respecte pas les conditions normales du débat rationnel ou scientifique, mais...


3 pages - 1,80 euro

La violence paraît-elle toujours condamnable ?

La violence définit le crime, lorsqu'elle s'exerce contre la personne humaine. » Alain, Les Arts et les Dieux. Ici, la violence ne semble pas trouver de justification ni d'application, elle transparaît comme un acte sans foi ni loi, visant uniquement à terrifier et étant l'unique base du crime. Mais pourtant y a-t-il crime sans motif ? Troisième partie : Une violence qui...


6 pages - 1,80 euro

POLITIQUE ET VIOLENCE

||* La politique comme art et pratique du gouvernement des hommes réunis en société a pour objet de régir la communauté et d'assurer sa subsistance. En tant que telle, elle doit assurer la liberté des individus et les protéger de toutes violences, physique ou morale, pouvant porter atteinte aux personnes. * Fin : ce en vue...


2 pages - 1,80 euro

Nul n'est méchant volontairement - Platon.

Nul n\'est méchant volontairement - Platon.||Quand l’intelligence parvient ainsi à régler les relations à l’intérieur de l’individu, il devient possible de sortir de la violence sans violence. Car, évitant de se nuire à lui-même en s’exposant à la violence d’autrui, sans pour autant se brimer et s’étouffer, l’homme est conduit par sa raison à se protéger.   De fait, nous...


2 pages - 1,80 euro

Peut-on être face à face sans violence ?

Le face à face, c'est la confrontation. En ce sens, on a tendance à l'associer au conflit, et par conséquent, à la violence. Le dispositif du face à face semble impliquer l'opposition car le sujet qui est en face apparaît comme un obstacle, un défi pour celui qui le considère. Le rapport de face à face implique deux...


2 pages - 1,80 euro

Dialoguer permet-il d'éviter la violence ?

|| Aujourd’hui, de plus en plus, nous apprenons aux enfants dès leur plus jeune âge, que la violence ne résout rien et qu’il est préférable de dialoguer auparavant c’est-à-dire de parler et d’échanger son point de vue avec les individus concernés. Cependant, depuis la nuit des temps, les hommes utilisent la violence avant...


2 pages - 1,80 euro

Notes de cours: LA VIOLENCE

||• En reprenant la conception aristotélicienne du mouvement violent comme celui qui va contre la nature d'un être et s'impose à lui, on peut définir la violence comme ce qui s'oppose de l'extérieur au mouvement intérieur d'une nature.  • Si l'on considère que l'homme est un sujet doué d'une libre volonté, la violence sera toute...


1 page - 1,80 euro

Réhabilitation de la violence : la violence positive.

|| S'il est évident que, dans une société donnée, la violence isolée, en tant que telle, reste négative aux yeux de tous les membres d| cette société et pour toute forme de gouvernement, il n'en est pas moins vrai, pour l'exemple que nous choisissons, que cette violence de la rue, si perceptible aujourd'hui dans sa...


3 pages - 1,80 euro

La violence est-elle rationnelle ?

On se sert de la raison à des fins sociales et politiques - pour intégrer, exclure, normaliser. Il existe une violence au nom de la raison par exemple ce que d’aucuns appellent les institutions de la violence : la prison, où la privation de liberté est jugée comme le remède à la violence dont...


3 pages - 1,80 euro

Transgresser est-ce régresser ?

|| Chaque nouvelle loi qui vise à interdire une forme de violence est un progrès de la civilisation. Transgresser ces lois serait un retour en arrière. ||...


2 pages - 1,80 euro

La violence

L’usage de la violence, qu’elle soit physique ou verbale est souvent considérée comme un usage illégitime de la force physique ou non contre une personne ou un groupe de personne. Elle apparait comme la négation de la raison humaine, la négation de la justice et du droit rationnel qui...


1 page - 1,80 euro

Violence, mort et guerre dans La Règle du jeu

    L'étude de ces trois thèmes permet d'aborder un aspect du film, qui, à la première vision, apparaît en retrait. Le scénario, en effet, évoque a priori un film léger aux références théâtrales multiples. Pourtant, sous ses aspects frivoles, derrière une simple description d'aventures sentimentales réunissant dans un château de grands bourgeois et des domestiques, la violence, la...


3 pages - 1,80 euro

La violence en philosophie

·  En reprenant la conception aristotélicienne du mouvement violent comme celui qui va contre la nature d'un être et s'impose à lui, on peut définir la violence comme ce qui s'oppose de rextérieurau mouvement intérieur d'une nature. ·  Si l'on considère que l'homme est un sujet doué d'une libre volonté, la violence sera toute contrainte physique ou morale visant...


1 page - 1,80 euro

La violence peut-elle être légitime ?

||L\'idée de résistance passive, défendue par Gandhi, est à la fois fondée et irréaliste. Elle est fondée, parce qu\'il est vrai que la violence appelle toujours la violence. En ce sens, il faut la condamner. On ne résout pas un problème en usant de moyens (violents) qui ne font que le déplacer. D\'un autre côté, ce n\'est pas...


2 pages - 1,80 euro
«« « Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 289 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit