LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



1255 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Le travail contribue-t-il à unir les hommes ou à les diviser?

Selon Arendt , le travail dans l'antiquité était dévalorisé car il était " asservissement à la nécessité ".On réservait le travail à l'esclave car il était signe de contrainte.L'aliénation du travailleur est ainsi inévitable : travailler c'est entrer dans la dépendance de quelqu'un d'autre.B - MAIS... On peut remarquer que des relations hiérarchiques ne sont pas nécessairement des rapports...


7 pages - 1,80 euro

Le refus de travailler a-t-il un sens?

Car ceci est évident par hypothèse : plus l'ouvrier s'extériorise dans son travail, plus le monde étranger, objectif, qu'il crée en face de lui, devient puissant, plus il s'appauvrit lui-même et plus son monde intérieur devient pauvre, moins il possède en propre. Il en va de même dans la religion . Plus l'homme met de choses en Dieu,...


4 pages - 1,80 euro

Peut-on affranchir le travailleur de toute servitude ?

||Comme nous le constatons tous les jours dans notre société française, le travail est une nécessité. Qui ne travaille pas est montré du doigt : c'est soit un fainéant, soit un malchanceux. Ainsi le travail se pose à l'homme moderne comme une nécessité, et donc comme une contrainte. Dès lors que le travail devient la seule façon de...


6 pages - 1,80 euro

Penser par soi-même est-ce penser seul ?

J'ai une activité intellectuelle donc je pense, de là je constate mon existence, « je pense, je suis ». Mais, je constate aussi que j'ai constaté mon existence : je constate donc qu'il existe en moi une capacité de réflexion sur moi-même dés lors, je pense par moi-même. Suis-je pour autant solitaire dans ma pensée ? Non ! Je suis un être social et...


6 pages - 1,80 euro

Encyclopédie littéraire: écriture automatique

 Transcription de la parole à sa source.    Commentaire    L'écriture automatique prônée par les surréalistes veut se dégager de toutes les conventions liées à la création littéraire. Elle rejette les contraintes de forme, refuse l'asservissement à la logique, revendique un langage authentique, archaïque, qui est celui de l'inconscient et des profondeurs de...


1 page - 1,80 euro

Albert Camus : Fiche biographique

||1.      Prénom + Nom de l’auteur ( + pseudonyme éventuel) :  Albert Camus 2.      Nationalité : Français 3.       Dates de naissance et de mort : 1913-1960 (né et a vécu son enfance en Algérie) 4.       Siècle où a été écrit l’essentiel de son œuvre XXème siècle 5.      Genres dans lesquels...


3 pages - 1,80 euro

L'objet utile peut-il être beau ?

   ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION    • Remarquer qu'il ne s'agit pas de savoir si tout objet utile peut être beau.    • Se demander pourquoi le problème peut être posé.    — En quoi pourrait-on appréhender une opposition (voire une contradiction) entre le fait d'être « utile « et d'être « beau «?    —...


3 pages - 1,80 euro

Heidegger: oui et non à la technique

Heidegger: "Il serait insensé de donner l'assaut, tête baissée, au monde technique et ce serait faire preuve de vue courte que de vouloir condamner ce monde comme étant l'oeuvre du diable. Nous dépendons des objets que la technique nous fournit et qui, pour ainsi dire, nous mettent en demeure de les perfectionner sans cesse. Toutefois, notre attachement aux...


3 pages - 1,80 euro

CINNA DE CORNEILLE : LA SOUMISSION A L'ACTUALITÉ POLITIQUE

||   L'époque est extrêmement troublée. La vieille société féodale est en complète transformation. La bourgeoisie fait tous ses efforts pour « décrasser sa roture « en achetant — comme chez les Corneille — des charges, des offices. La noblesse de robe et de finance, le plus souvent gallicane est loyaliste envers la nouvelle dynastie...


3 pages - 1,80 euro

VICTOR HUGO. Sa vie ; son caractère.

|| Victor Hugo est né le 26 février 1802, à Besançon, « vieille ville espagnole «, « d'un sang lorrain et breton à la fois «. Son père, vieux soldat, le général Léopold Sigisbert Hugo, était fils d'un menuisier, petit-fils d'un cultivateur. Sa mère, « vendéenne «, Sophie Trébuchet, était fille d'un capitaine au long ...


3 pages - 1,80 euro

LES ETATS-UNIS DE 1914 A 1921 : LA GUERRE ET LA PAIX

|| La recrudescence de l'isolationnisme qui s'était annoncée sous Taft s'accentua d'abord sous Wilson, partisan de l'isolement, qui s'opposait vigoureusement à ce que l'on a appelé "la diplomatie du dollar" pratiquée par le Secrétaire d'Etat de Taft, Philander C. Knox : aux yeux du Président, cette politique était par trop asservie aux intérêts financiers américains. Dès son entrée en fonctions, Wilson avait adopté un ton moralisateur...


7 pages - 1 euro

LES SOULÈVEMENTS NATIONAUX

Le nationalisme, principe révolutionnaire né de la conquête française, dresse les peuples d'Europe contre la France. ? LE CONFLIT AVEC LA PAPAUTÉ En mai 1809, les États pontificaux sont annexés à l'Empire ; le pape proteste et excommunie Napoléon qui le fait déporter à Savone puis à Fontainebleau. Ce traitement indigne l'opinion et dresse le clergé français et italien contre...


1 page - 1,80 euro

Spartacus

?-71 av. J.-C. Tout comme Sertorius, Spartacus osa mettre en échec la puissance et les armées de Rome. Il prit en effet, à Capoue, la tête d'une révolte de gladiateurs et se réfugia avec eux autour du cratère du mont Vésuve, éteint à cette époque. A cette nouvelle, une foule d'esclaves en faite vinrent rejoindre la troupe de Spartacus....


1 page - 1,80 euro

Peut-on penser par soi-même sans se soucier de ce que pensent les autres ?

J'ai une activité intellectuelle donc je pense, de là je constate mon existence, « je pense, je suis ». Mais, je constate aussi que j'ai constaté mon existence : je constate donc qu'il existe en moi une capacité de réflexion sur moi-même dés lors, je pense par moi-même. Suis-je pour autant solitaire dans ma pensée ? Non !...


2 pages - 1,80 euro

DEFINITION: ALIÉNATION.

n. f Folie. Asservissement. Dépossession (de soi). La signification de ce mot part du double sens du latin alienus : qui appartient à un autre, qui est autre ; qui est éloigné, étranger, hostile«. Le concept d'aliénation comprend donc toujours une idée de dépossession, d'appartenance à autrui, d'étrangeté (fût-ce vis-à-vis de soi-même), d'éloignement hostile. D'où la série de...


7 pages - 1,80 euro

Le progrès technique peut-il se concilier avec une exigence éthique ?

Le progrès technique change les relations de l’homme avec la nature. Cette évolution de l’homme grâce au perfectionnement de sa technique a inauguré des types de couplages ; et cette évolution entretient des rapports controversés avec la technique. Le progrès technique peut rendre l’homme esclave de ce perfectionnement, sans qu’il en soit conscient....


3 pages - 1,80 euro

Explication de texte : Marx - la religion comme bonheur illusoire et opium du peuple

Avant la conclusion de ce texte qui est un extrait de la Contribution à la critique de La philosophie du droit de Hegel, Karl Marx utilise une dernière métaphore qui met "en scène" des fleurs imaginaires, la chaîne et des fleurs vivantes. Il semblerait dans cette utile phrase avant la conclusion, que chacun des...


2 pages - 1,80 euro

Travailler moins est-ce vivre mieux ?

    Communément, la notion de travail se rapporte à celle de pénibilité. Ainsi, jusque dans son origine étymologique, le mot « travail « suggère l’idée du supplice, de la servitude. Le temps consacré au travail par un individu dans la recherche de ce qui lui est essentiel pour vivre est synonyme d’absence de liberté. Il n’accepterait ainsi cette tâche que parce...


2 pages - 1,80 euro
«« « Précédent 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Suivant » »»

» Consulter également les 45 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit