LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



2820 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent 1 2 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

La force fait-elle droit ?

S'il faut obéir par force, on n'a pas besoin d'obéir par devoir, et si l'on n'est plus forcé d'obéir on n'y est plus obligé. On voit donc que ce mot « droit » n'ajoute rien à la force ; il ne signifie ici rien du tout. » (Contrat social, I chap. 3).La force ne peut donc pas engendrer...


3 pages - 1,80 euro

LA LIBERTÉ EST-ELLE L'ACCEPTATION DE LA NÉCESSITÉ ?

La biologie ne rend-elle pas compte de tous nos gestes par le jeu des échanges chimiques, l'action des hormones? La psychanalyse n'éclaire-t-elle pas nos comportements les plus mystérieux à partir des « complexes » que les circonstances de notre enfance ont, à notre insu, noués dans notre psychisme ? La sociologie retrouvera à la source de nos actes...


3 pages - 1,80 euro

Est-il possible de concilier l'existence de lois psychologiques avec l'affirmation de notre liberté spirituelle ?

On ne commande à la nature qu'en lui obéissant", a dit BACON; mais en se conformant à ses lois on parvient à lui faire exécuter ses propres volontés.  On ne commande à la nature qu'en lui obéissant. BACON (Novum Organum) Les lois de la nature sont strictement déterminées. Il n'est pas possible de les enfreindre. Nous ne pouvons qu'y obéir....


2 pages - 1,80 euro

La vie morale n'est-elle qu'obéissance aux règles établies ?

.../... Sans doute, la vie morale comporte bien l'obéissance aux règles légitimement établies. mais elle ne se réduit pas à cette obéissance.   a) Tout d'abord, la vie morale n'est pas simple obéissance. Comme l'a bien fait valoir KANT, la moralité consiste, non pas à observer matériellement une règle reçue de l'extérieur, mais à s'imposer à...


3 pages - 1,80 euro

Y a-t-il une servitude volontaire?

Cela suppose alors un droit naturel, antérieur donc au droit positif établi, se fondant une liberté naturelle de l'homme que ce dernier se serait vu confisquer par le tyran ou le despote. Si donc, sous un monarque qui manque de probité, leur servitude est le signe de leur dénaturation, il leur faut reconquérir leur...


5 pages - 1,80 euro

La liberté demande-t-elle des garanties ?

2.2 La liberté suppose l'autonomie du sujet. «  L'obéissance à la loi que l'on s'est prescrite est liberté. » ROUSSEAU, Contrat social, I 8. L'obéissance au seul appétit est esclavage et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. (Du Contrat Social) La liberté ne consiste pas à suivre nos désirs. Elle n'est pas dans l'absence de contraintes mais dans le libre...


4 pages - 1,80 euro

Obéir est-ce se soumettre ?

    II. L'obéissance est liée à la moralité de notre raison : obéir, c'est exercer notre liberté (Kant).   -L'homme est un être libre en ce qu'il obéit à ses propres lois : c'est l'autonomie. La liberté, c'est ainsi la détermination de la volonté par la forme de la loi morale, celle de l'impératif catégorique, qui constitue la forme pure du...


2 pages - 1,80 euro

L'homme est-il plus libre en obéissant aux lois de la cité qu'en obéissant à lui-même ?

Dans la tradition philosophique de l'idéalisme classique, l'homme se pose comme sujet, c'est-à-dire être libre de ses volontés et de ses actes, pouvant s'arracher aux déterminismes de la nature. Dès lors apparaît un dualisme fondamental, celui de la liberté et de la nécessité, du sujet et de l'objet. En tant qu'il est sujet, l'homme n'appartient pas aux déterminismes...


4 pages - 1,80 euro

UN HOMME LIBRE PEUT-IL OBÉIR ?

« La liberté consiste à faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société, la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi. « Alors que les...


3 pages - 1,80 euro

Peut-on résister en obéissant ?

, Kant distingue entre « l?usage public de la raison » et son « usage privé » : si l?on est tenu à l?obéissance dans le cadre professionnel de sa fonction (que l?on soit soldat, professeur ou prêtre, etc.), on peut par contre contester, de manière publique, le bien-fondé des lois. Kant reprend ainsi, d?une certaine façon, la distinction rousseauiste entre le sujet...


3 pages - 1,80 euro

NECESSITE, TRAVAIL ET LIBERTE ?

?|| Il faudra montrer que la liberté est chercher du côté de l'autonomie - obéissance à la loi qu'on s'est prescrite - et que, par conséquent liberté et travail ne sont pas antinomiques. Même si, d'emblée, c'est l'opinion que l'on peut se faire.||...


2 pages - 1,80 euro

Etre morale, est-ce être animé de bonnes intentions ?

|| Il est aussi une certaine conception de la morale religieuse, qui se rapproche sensiblement de la théorie kantienne : celle qui voit l'unique fondement de la moralité dans l'obéissance fidèle à la volonté de Dieu... ||...


3 pages - 1,80 euro

Pouvons-nous concevoir la vie morale comme une simple obéissance à des règles établies ?

Nous ne pouvons encore moins admettre le qualificatif de "établies"· La chose est évidente si l'on fait de ce mot un synonyme de " positif " : nous venons de le dire, les règles positives ne valent qu'en considération de la loi naturelle qui les fonde, et c'est à elles que va l'obéissance. Voudrait-on d'ailleurs considérer les lois naturelles comme " établies "...


1 page - 1,80 euro

Sujet : Peut-on de passer d'un maître ?

Peut-on concilier liberté et obéissance ? Oui car ce n’est pas l’obéissance qui est le contraire de la liberté mais la soumission, la servitude. La servitude est une obéissance forcée et arbitraire au service de la volonté d’un autre. Pour maintenir la liberté il faut faire en sorte que personne ne puisse être soumis...


3 pages - 1,80 euro

Obéissance et liberté

B/ N'est-ce pas plus profondément que les hommes sont angoissés par leur liberté, qu'elle leur pèse, quoi qu'ils en disent ? 1/ Obéir aveuglément (à une loi, à un parti, aux préceptes d'une religion), n'est-ce pas au fond rassurant ? L'homme y trouve la certitude (illusoire) d'être dans le bon camp, d'agir comme il faut. ·   Ex.: le fanatisme religieux...


2 pages - 1,80 euro

Alain

Alain. Explication de texte Le texte d'Alain montre que l'ordre et la liberté sont corrélatifs, ce qui est paradoxale. Ils sont « bien loin d'être opposés ». Ce problème est tout d'abord traité par l'intermédiaire du citoyen. Le citoyen est celui qui participe à la vie de la cité. « Resistance et obéissance, voila les deux vertus du citoyen » dans...


2 pages - 1,80 euro
«« « Précédent 1 2 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 87 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit