LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



2416 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent 1 2 3 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Peut-on à la fois obéir et être libre ?

Note : 9/10

||HTML clipboard Il surgit toujours dans la contradiction qui se manifeste entre l'existence de contraintes et le désir de s'y soustraire.Ici, le problème réside particulièrement dans la simultanéité ("à la fois") de la contrainte et du désir d'être libre.L'association des termes et du problème constitue la base de l'introduction. Le plan. Deux types de plan sont possibles: * Un plan progressif:...


10 pages - 1,80 euro

La loi du plus fort est-elle la justice naturelle ?

Le mot de La Fontaine : « La raison du plus fort est toujours la meilleure » qui exprime la sagesse amère des nations est ironique. Il joue à la fois sur la distinction théorique des notions : avoir raison, être le plus fort et sur l'impuissance pratique du plus faible à faire valoir son droit légitime. La...


5 pages - 1,80 euro

Le devoir supprime-t-il la liberté ?

Ceci éclaire l'idée chère à Rousseau de volonté générale. La volonté générale n'est plus ici le caprice contingent d'une majorité électorale, mais l'expression pure et simple des exigences de la raison universelle. Dès lors le chef n'est plus de droit divin et s'il est un tyran qui trahit les exigences de la raison, le peuple a le droit,...


8 pages - 1,80 euro

Être libre est-ce faire ce qui me plait ?

Si je donne tout, que pourra-t-on me restituer en échange ? Ce contrat est un contrat de dupe. Je renonce à tous mes droits, je les donne à une autre qui en use à sa guise. Qu'aurais-je à réclamer contre lui ? Que pourrais-je faire s'il veut me nuire ? « C'est une...


9 pages - 1,80 euro

A qui dois-je obéir ?

Jean-Jacques Rousseau. Il n'est donc pas question d'obéir aveuglément à l'expression brutale d'un pouvoir mais de comprendre que le monde n'est vivable que comme une association d'intérêts qui contraignent les hommes mutuellement. « Convenons donc que force ne fait pas droit, et qu'on n'est obligé d'obéir qu'aux puissances légitimes. » Rousseau, Du contrat social, 1762. Il existe donc...


2 pages - 1,80 euro

Suffit-il pour être juste d'obéir aux lois et aux coutumes de son pays ?

||Si l'on admet qu'être juste constitue pour l'homme un devoir, l'exercice de la justice relève davantage de la morale que du droit. Se demander s'il suffit pour être juste d'obéir aux lois et aux coutumes de son pays, c'est précisément souligner la différence existant éventuellement entre les valeurs strictement juridiques et celles de la...


12 pages - 1,80 euro

La liberté se trouve-t-elle dans ou hors de la société ?

||Être réellement libre, est-ce vivre sa vie de manière indépendante, sans obéir à la pression sociale ? Mais la marginalité n'est-elle pas source d'isolement et d'aliénation à soi ?   Ce sujet interroge la nature même de l'homme: est-il un être social ayant besoin d'autrui pour se réaliser pleinement ?||...


2 pages - 1,80 euro

L'obéissance à la loi suppose-t-elle de renoncer à toute critique ?

||Obéir à la loi, est-ce s'interdire à toute critique ? Si la loi positive nous protège de la barbarie de l'état de nature, à quoi bon s'autoriser à la contester ? L'absence de lois n'est-elle pas la pire des choses qui pourrait arriver à l'homme ?||...


2 pages - 1,80 euro

Pourquoi obéir aux règles morales?

La morale se définit comme l’ensemble des règles relatives au bien et au mal, c’est à dire qui en font la différence. Ainsi les règles morales entraineraient un ensemble de devoirs, de conduites à adopter dans le but précis de montrer le bien. La morale vient du latin « mos, mores « qui signifie « mœurs «. Les mœurs correspondant au comportement...


4 pages - 1,80 euro

Obéir aux lois et coutumes de mon pays. Dans quelle mesure une telle maxime vous paraît-elle recevable ?

Obéir aux lois et coutumes de mon pays. Dans quelle mesure une telle maxime vous paraît-elle recevable ?||■ Le problème se pose donc de savoir où est la vérité, où est la vraie justice. Mais se demander où est la vraie justice, c'est postuler que cette vraie justice existe, qu'il existe une justice universelle et éternelle, constituant le...


8 pages - 1,80 euro

Obéir à la convention est-ce l'essentiel de toute éducation ?

Analyse: - Une convention est un accord passé entre plusieurs membres d'une communauté et qui fixe certaines règles que tous acceptent de  respecter. La convention de travail, par exemple, fixe les modalités de rapport entre un patron et un employé. Une convention n'est pas nécessairement passée effectivement et volontairement par tous ceux qui s'y plient. Ainsi, nous pouvons dire...


4 pages - 1,80 euro

Pourquoi obéir aux règles morales

Pourquoi obéir aux règles morales? La morale se définit comme l'ensemble des règles relatives au bien et au mal, c'est à dire qui en font la différence. Ainsi les règles morales entraineraient un ensemble de devoirs, de conduites à adopter dans le but précis de montrer le bien. La morale vient du latin « mos, mores « qui signifie « moeurs «. Les...


4 pages - 1,80 euro

L'Etat doit-il servir le peuple ?

«L'acte qui institue le gouvernement n'est point un contrat, mais une loi; [que] les dépositaires de la puissance exécutive ne sont point les maîtres du peuple, mais ses officiers; [qu'] il peut les établir et les destituer quand il lui plaît; [qu'] il n 'est point question pour eux de contracter, mais d 'obéir; et [qu'] en se chargeant des fonctions que l'État...


2 pages - 1,80 euro

Richelieu et l'Académie française

À la demande de Richelieu, qui apprécie l'ordre en toute matière, l'Académie se penche sur les règles auxquelles doit obéir l'art dramatique. Elles sont, il est vrai, bien écornées par des auteurs qui n'ont par pour priorité les soucis de vraisemblance et parfois même de décence. Les académiciens, s'inspirant d'Aristote, souhaitent réactualiser la culture classique  ...


2 pages - 1,80 euro

Obéir, est-ce renoncer à être libre ?

« Obéir, est-ce renoncer à être libre ? « Obéir, verbe venant du latin oboedire, semble tout d'abord se définir comme l'acte de se conformer, de se soumettre à l'ordre d'un supérieur dont l'autorité est reconnue. Il s'opposerait donc au terme de liberté, car être libre, c'est pouvoir faire ce que l'on veut, où plutôt de ne pas être empêché de...


2 pages - 1,80 euro

Tar?qa.

tar?qa. n.f.inv., mot arabe signifiant la « voie », et utilisé principalement par les soufis pour indiquer la manière dont ils conçoivent leur vie religieuse. Par extension, la tar?qa désigne également une communauté religieuse dans laquelle tous les membres doivent obéir à un ensemble de pratiques religieuses bien précises. ...


1 page - 1,80 euro

CHATOUILLEUX, EUSE - Définition du dictionnaire Littré.

CHATOUILLEUX, EUSE - Définition du dictionnaire Littré. adj. ? Qui est sensible au chatouillement. ? Cheval chatouilleux à l'éperon, cheval qui rue au lieu d'obéir à l'éperon. ? Fig. Qui s'offense, se pique aisément. « C'est sur ce point qu'il est chatouilleux «, Bossuet . ? Affaire, question chatouilleuse, qui pourrait facilement exciter des susceptibilités. ...


1 page - 1,80 euro

CONTUMAX - Définition du dictionnaire Littré.

CONTUMAX - Définition du dictionnaire Littré. adj. ? Dr. et crimin. Qui fait défaut. Un accusé contumax. ? N. m. Le contumax. ? On ne dit plus aujourd'hui que contumace Voy. CONTUMACE. ? Personne qui refuse d'obéir aux ordonnances de l'Église, malgré les monitions et la menace de censure. ...


1 page - 1,80 euro

ÉTABLI, IE, p.

ÉTABLI, IE, p. p. d'établir. ? Fig. Le gouvernement établi, le gouvernement qui, au moment où l'on parle, a le pouvoir. ? Institué. Obéir aux puissances établies. ? Bien installé et solide. Une notoriété bien établie. ? Fixé par la pratique et dans le temps. Une habitude établie. ...


1 page - 1,80 euro
«« « Précédent 1 2 3 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 316 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit