LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



1017 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent 1 2 3 4 5 6 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

La tolérance n'est-elle qu'indulgence ?

La tolérance telle que nous l'avons définie n'est pas seulement une disposition intérieure : c'est une certaine manière de concevoir les rapports entre l'individu et la société. Nous y trouvons d'abord une prise de conscience lucide et réaliste de ce qui est possible ou non : on se résigne alors à une situation qui ne paraît pas aisément...


6 pages - 1,80 euro

Les Hommes ont-ils peur de la vérité?

Cf. « hivers, printemps trempés de boue » > « trempés de boue » : peu flatteur. « Boue » est à la rime avec « loue » => antithèse. « boue » > humide, sale, prosaïque... VS « loue » > éloge...               B- Des saisons mortifères * « Autan » : Vent fort, froid, annonciateur d'orages. « froid » > sensation désagréable. Froid Vs « tiède renouveau ». Froid > mort. * « les longues nuits » > moins de jour (>...


5 pages - 1,80 euro

COMMENTAIRE DU POÈME DE BAUDELAIRE : PAYSAGE

Je veux, pour composer chastement mes églogues,Coucher auprès du ciel, comme les astrologues,Et, voisin des clochers, écouter en rêvantLeurs hymnes solennels emportés par le vent.Les deux mains au menton, du haut de ma mansarde,Je verrai l’atelier qui chante et qui bavarde ;Les tuyaux, les clochers, ces mâts de la cité,Et les grands ciels qui font rêver d’éternité. Il est doux,...


2 pages - 1,80 euro

Giraudoux La guerre de Troie n'aura pas lieu

|| Appartenant à deux camps adverses, Hector et Ulysse se rencontrent avec des intentions pacifiques : ils veulent éviter la guerre. Du moins, Hector pense que les entretiens entre les chefs peuvent arrêter le processus de la guerre. Ulysse, qui est plus expérimenté, et, de ce fait, plus pessimiste, lui explique l'inanité de...


1 page - 1,80 euro

FREUD: le principe du plaisir

On le voit, c'est simplement le principe du plaisir qui détermine le but de la vie, qui gouverne dès l'origine les opérations de l'appareil psychique : aucun doute ne peut subsister quant à son utilité, et pourtant l'univers entier [...] cherche querelle à son programme. [...] On serait tenté de dire qu'il n'est point entré dans le plan...


3 pages - 1,80 euro

FREUD et le principe de plaisir

On le voit, c'est simplement le principe du plaisir qui détermine le but de la vie, qui gouverne dès l'origine les opérations de l'appareil psychique : aucun doute ne peut subsister quant à son utilité, et pourtant l'univers entier [...] cherche querelle à son programme. On serait tenté de dire qu'il n'est point entré dans le plan de...


4 pages - 1,80 euro

LA FILEUSE DE PAUL VALERY

Lilia..., neque nent Assise, la fileuse au bleu de la croisée Où le jardin mélodieux se dodeline; x Le rouet ancien qui ronfle l'a grisée. Lasse, ayant bu l'azur, de filer la câline Chevelure, à ses doigts si faibles évasive, Elle songe, et sa tête petite s'incline. Un arbuste et...


4 pages - 1,80 euro

Romain Rolland, Jean-Christophe, L'Aube.

Le fleuve... Les cloches... si loin qu'il se souvienne... Toujours leurs voix profondes et familières chantent...    La nuit à demi endormi — une pâle lueur blanchit la vitre... le fleuve gronde. Dans le silence, sa voix monte toute-puissante; elle règne sur les êtres. Tantôt elle caresse leur sommeil, et semble près de s'assoupir elle-même,...


1 page - 1,80 euro

Mode (mathematics).

Mode (mathematics). Mode (mathematics), the number in a given set of numbers that appears most frequently. In the set {3, 4, 6, 7, 10, 10, 13}, for example, the mode of the set is 10. If two or more numbers are tied for most frequent appearances the set has multiple modes. The modes of the set {1, 1, 2, 2,...


1 page - 1,80 euro

Citations avec mou, adjectif

De molles vapeurs, capricieusement arrêtées autour des arbres épars dans ce vaste paysaqe, y imprimaient une dernière grâce.   Honoré de Balzac, la Femme de trente ans, vol. 1, Gallica   Quoiqu'il n'avançât qu'avec des précautions infinies, il trébucha tout à coup, et tomba rudement sur un corps mou qui s'agita sous lui.   Gustave Aimard et Jules Berlioz d'Auriac, Jim l'Indien, Projet Gutenberg   Une...


1 page - 1,80 euro

Définition: ATTIÉDISSEMENT, substantif masculin.

||Définition: ATTIÉDISSEMENT, substantif masculin. Action d'attiédir, de s'attiédir; résultat de cette action. A.— Rare. Attiédissement du climat : Ø 1. Beaucoup de lacs de montagne, les « fjords » de Norvège sont dûs à des érosions glaciaires. Il est arrivé qu'un attiédissement du climat ait fait fondre des glaciers, qu'une période froide avait fait avancer fort loin des sommets. CHARLES...


1 page - 1,80 euro

Définition et usage du mot: BALNÉATION, substantif féminin.

Définition et usage du mot: BALNÉATION, substantif féminin. MÉDECINE, MÉDECINE VÉTÉRINAIRE. Action de prendre ou de donner les bains selon des prescriptions médicales; spécialement. " immersion et séjour plus ou moins prolongé du corps ou d'une partie du corps dans un milieu quelconque autre que l'atmosphère " (Dictionnaire des termes techniques de médecine (MARCEL GARNIER, VALÉRY...


1 page - 1,80 euro

Analyse De Deux Poèmes De Rimbaud: Roman et Aube

« Rien ne bougeait encore au front des palais. L’eau était morte. Les camps d’ombres ne quittaient pas la route du bois.» (Rimbaud, 2004, p.131). De cet extrait, on remarque que la nature est personnifiée. La nature est en quelque sorte endormie, il semble n’y avoir aucun bruit et aucun mouvement. Il y a une forte présence de...


2 pages - 1,80 euro

Arctique - encyclopédie.

arctique - encyclopédie. adj. et n.m., terme se rapportant à tout ce qui concerne la calotte ter restre centrée sur le pôle Nord et approximativement limitée par le cercle polaire. Comme tout climat polaire, le climat arctique connaît des froids profonds pendant la nuit d'hiver, des froids modérés en été et entretient toute l'année une masse d'air froid dite air arctique, elle-même...


1 page - 1,80 euro

Gordian knot - Mythology.

Gordian knot - Mythology. Greek A puzzling and intricate knot tied by Gordius, king of Phrygia, in Asia Minor, in a rope linking the yoke and the pole of the ox-cart that had carried him to the temple of Zeus. Zeus, obeying the words of an oracle, made the peasant Gordius the new king of Phrygia. It is said that the ox-cart remained for...


1 page - 1,80 euro

Citations avec martial, adjectif.

Citations avec martial, adjectif. On dirait que déjà d'une ardeur martiale il pousse aux champs d'honneur le nouveau Bucéphale. Et les sels neutres, soit simples, soit martiaux, comme le tartre martial soluble, sont les remèdes qui conviennent le mieux da /. Étienne Lou Se faire le poil, imprimer à leurs moustaches, ornement de leurs physionomies mâles, un ton martial, telle était toute leur...


1 page - 1,80 euro

Dictionnaire en ligne: ÉBAUBIR, verbe transitif.

||Dictionnaire en ligne: ÉBAUBIR, verbe transitif. A.— Rendre ébaubi, surprendre. Ta faconde m'ébaubit. Il [le prévôt] vient vous ébaubir en vous parlant au nom du roi (MAURICE DRUON, Le Roi de fer, 1955, page 169) : Ø Ce qui ébaubit et déconcerte, c'est cette furieuse touffeur de femme tiède et d'essences débouchées qui jaillit de ces aquarelles...


1 page - 1,80 euro

Dictionnaire en ligne: ÉBAUBIR, verbe transitif.

||Dictionnaire en ligne: ÉBAUBIR, verbe transitif. A.— Rendre ébaubi, surprendre. Ta faconde m'ébaubit. Il [le prévôt] vient vous ébaubir en vous parlant au nom du roi (MAURICE DRUON, Le Roi de fer, 1955, page 169) : Ø Ce qui ébaubit et déconcerte, c'est cette furieuse touffeur de femme tiède et d'essences débouchées qui jaillit de ces aquarelles...


1 page - 1,80 euro
«« « Précédent 1 2 3 4 5 6 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 3 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit