LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



7902 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent 1 2 3 4 5 6 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Tout pouvoir s'accompagne-t-il de violence ?

Note : 10/10

.../... B. L'exercice du pouvoir : la répression. Le Léviathan a donc en charge la sécurité des citoyens. Et la légitimité de son pouvoir est fondée sur cette garantie de sécurité. Pour l'assurer, le pouvoir doit être à même de contraindre et de contenir la liberté des individus. Les moyens de cette assurance peuvent bien évidemment passer par la violence...


6 pages - 1,80 euro

L'idée de non-violence est-elle logique ?

La non-violence est le refus d'employer la force en vue de protester contre une injustice. A l'évidence, celui qui fait le choix de la non violence veut agir, puisque son but contestataire et clair. Mais un tel choix est-il logique ? Car être logique c'est employer les moyens qui permettent de réaliser ses...


1 page - 1,80 euro

Recourir au langage est-ce renoncer à la violence ?

Le langage et la violence semblent deux termes littéralement opposés car le premier est un système de signes permettant à un groupe d'individus de communiquer entre eux, de ce fait, utiliser la raison, alors que le second est une utilisation agressive de la force qui conduit à une relation de brutalité ou d'inhumanité envers autrui. En effet, la...


3 pages - 1,80 euro

Des hommes et des dieux. la violence est-elle toujours perdante ?

Note : 5.1/10

|| En voyant tous ces nombreux cas où la violence est dominante, on peut effectivement finir par penser qu’utiliser la non-violence mène toujours à la défaite. Mais non, tout cela dépend face au degré de violence plus ou moins grand selon le contexte, la situation dans laquelle elle s’est formée et développée devant lequel...


1 page - 1,80 euro

Le droit met-il fin à la violence ?

       Le droit en tant qu'ensemble des lois régissant les rapports des hommes entre eux, semble de prime abord exclure naturellement l'idée même de violence. En effet l'adjectif «droit«, du latin directus, désigne ce qui est, d'un bout à l'autre, sans déviation. On parle ainsi d'une «pensée droite« à propos d'un raisonnement correct, ou d'un...


6 pages - 1,80 euro

L'échange exclut-il toute violence ?

Note : 8/10

||  L’échange désigne une opération par laquelle on donne une chose et on en reçoit une autre en contrepartie. On peut échanger toutes sortes de biens : des marchandises, mais aussi des sourires et des idées. La violence désigne un rapport qui implique l’exercice effectif de la force ou sa menace virtuelle en vue...


3 pages - 1,80 euro

THESE ARGUMENTEE: LES APOLOGIES DE LA VIOLENCE.

LES AP0L0GIES PE LA VIOLENCE Nécessité politique de la violence ? Quelques positions : - Selon Machiavel, en politique seule compte l'efficacité. La violence est donc souvent un mal nécessaire, en raison de la méchanceté même des hommes, mais pouvant contribuer à l'ordre, la justice et la paix. - Selon Marx et Engels, la violence joue dans l'histoire un rôle révolutionnaire car...


1 page - 1,80 euro

La violence est-elle le dernier refuge de l'incompétence ?

Dans un débat, l'interlocuteur qui ne parvient plus à répondre aux objections adverses est souvent tenté en se mettant en colère d'abandonner le dialogue pour la violence . Ses contradicteurs peuvent alors l'accuser de masquer son ignorance sous une posture agressive. La violence, qui désigne aussi bien la menace par la parole que l'exercice effectif de la force,...


2 pages - 1,80 euro

Peut-on imaginer un monde sans violence et sans guerre ?

||« La discorde est au principe de toute chose «, disait Héraclite. La guerre ne serait-elle pas le moteur et le carburant de l'histoire ? Que serait un monde sans conflit et sans violence ? Ne faut-il pas comme Hegel voir dans le conflit la source de la réalisation de l'Esprit ?  ||...


2 pages - 1,80 euro

VIOLENCE ET MÉDIAS

Dès le début, la télévision est accusée d'inciter à la violence. Dans les années soixante, déjà, d'aucuns dénoncent des feuilletons qui nous paraîtraient relever de l'innocence même, comme Thierry la Fronde ou Belphégor. Le film d'Arthur Penn, Bonnie and Clyde (1966), aurait, selon certains, contribué à déchaîner la violence en 1968... Depuis, la violence n'a cessé d'être banalisée...


1 page - 1,80 euro

Expose hida

VIOLENCE A MARSEILLE : UN PHENOMENE NOUVEAU ? INTRODUCTION : Marseille est-elle vraiment une ville violente ? 74% = OUI 26% = NON DEFINITION -La violence est l'utilisation de force physique ou psychologique pour contraindre, dominer, causer des dommages ou la mort. Elle implique des coups, des blessures, de lasouffrance. Dans toute société, la violence est inéluctable à moins de vivre dans une utopie...


2 pages - 1,80 euro

Une violence peut-elle être légitimée ?

|| La violence n'est pas toujours la forme spectaculaire de l'ap­plication de la force; en effet, la politique, en tant que régulation de la vie sociale, peut devenir une violence sous de mul­tiples aspects: elle m'im­pose des contraintes, elle me «force« à adop­ter tel ou tel comporte­ment. Si, avec d'autres, je considère que ce que m'impose de force l'É­tat...


2 pages - 1,80 euro

VIOLENCE ET MÉDIAS

||Dès le début, la télévision est accusée d'inciter à la violence. Dans les années soixante, déjà, d'aucuns dénoncent des feuilletons qui nous paraîtraient relever de l'innocence même, comme Thierry la Fronde ou Belphégor. Le film d'Arthur Penn, Bonnie and Clyde ( 1966), aurait, selon certains, contribué à déchaîner la violence en 1968 ... Depuis, la violence n'a cessé d'être banalisée et les petits écrans...


1 page - 1,80 euro

Rapports sociaux et institutions : l'expression politique des rapports de force

||LA VIOLENCE. LA VIOLENCE : REMARQUES GÉNÉRALES. La violence est trop souvent réduite à sa forme spectaculaire, belli¬queuse. Il ne faut pas oublier qu'il existe une violence latente, qui avoue rarement son nom, et dont les différentes sciences humaines ont pu caractériser les formes (agressivité produite par une frustration ; violence d'un interdit intériorisé, d'un tabou, violence d'un rapport de...


2 pages - 1,80 euro

Que peut la raison pour exclure la violence ?

||n Recherche des idées Il semble couramment admis que la raison doive lutter contre la vio­lence, afin d'opposer à la contrainte exercée sur autrui les arguments fon­dant l'approbation et la persuasion. Mais, dans les faits, le dialogue entre l'homme raisonnable et l'homme violent ne semble pas si aisé. On peut même se demander si certaines formes de violences n'appellent...


2 pages - 1,80 euro

LA VIOLENCE: QCM

||LA VIOLENCE   En 5 lettres, arme principale de Gandhi, prophète de la non-violence.   Quel écrivain du xvIII° siècle est l\'auteur de la devise: «Écrasez l\'infâme»?   Pour quel écrivain et diplomate français de l\'entre­deux-guerres « la paix est l\'intervalle entre deux guerres» ?   Lequel des dix commandements condamne la vio­lence ?   Que signifient les mots « genos » (grec) et « caedere » (latin),...


1 page - 1,80 euro

La violence peut-elle se défendre ?

||D\'un point de vue moral et philosophique, on ne peut que condamner la violence (qu\'il faut distinguer de la force). Mais du point de vue du réalisme politique, les choses ne sont pas aussi simples. Un pouvoir qui, par refus de la violence, laisse se développer des violences qui rongent la société est Force   Principe de puissance et d’action, expression...


2 pages - 1,80 euro
«« « Précédent 1 2 3 4 5 6 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 289 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit