LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



1975 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent 1 2 3 4 5 6 7 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Bonheur comme dignité

Ne va-t-il pas en user pour se livrer à des excès ? « Bref il est incapable de déterminer, avec une entière certitude, d'après quelque principe, ce qui le rendrait heureux. » Certes des conseils empiriques sont toujours bons à recevoir : un régime alimentaire, l'économie, la politesse, la réserve, « toutes choses qui, selon les enseignements de l'expérience, contribuent en thèse générale...


4 pages - 1,80 euro

Le bonheur est-il le bien suprême ?

||Tout homme recherche son propre bien. Le bonheur, compris comme état de plénitude, peut être identifié au bien suprême s'il est la première finalité poursuivie par l'individu, celle qui surpasse toutes les autres, celle qui est la plus importante. Le qualificatif suprême suppose qu'il n'y a rien au-dessus. Mais si être heureux constitue le...


9 pages - 1,80 euro

L'intention fait-elle seule la valeur morale de l'acte ?

Ainsi, l'ouvrier qui travaille par amour du travail bien fait, le père qui peine pour ses enfants, n'agissent pas mal, mais leur activité n'est moralement bonne que s'ils agissent dans la pure intention de se conformer à la loi. S'ils n'atteignent pas ce niveau, ils observent la « légalité », mais ils ne s'élèvent pas jusqu'à la moralité...


3 pages - 1,80 euro

L'éducation. Qui a le droit et le devoir d'élever les enfants ?

b) La formation intellectuelle développe son intelligence, lui apprend à bien juger, ce qui est l'essence même du bon sens et la condition d'une bonne orientation de la vie. c) La formation morale fortifie sa volonté, règle ses habitudes, qui constituent précisément la moralité de l'homme. Or, c'est grâce à la moralité que l'homme peut se rapprocher toujours davantage...


1 page - 1,80 euro

La politique est-elle morale ?

La liberté politique ne se trouve que dans les gouvernements modérés. Mais elle n'est pas toujours dans les Etats modérés. Elle n'y est que lorsqu'on abuse pas du pouvoir : mais c'est une expérience éternelle, que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser ; il va jusqu'à ce qu'il trouve des limites. Qui le dirait ! la...


4 pages - 1,80 euro

Le doute est-il une force ou une faiblesse ?

||||Introduction1) Le doute est une faiblesse, tant sur le plan de la connaissance que sur celui de la moralité, le plan de l'action A - Il est le produit de l'ignorance B - Le doute paralyse l'action2) Le doute est une force quand il témoigne d'une pensée et a son origine dans une réflexionA - Le doute est...


5 pages - 1,80 euro

Peut-on juger une action sur sa seule efficacité ?

      TROISIEME PARTIE : Les conditions du jugement sur l'efficacité.   Un crime parfaitement organisé, qui a mis en oeuvre des moyens efficaces, ne sera pas jugé moralement comme bon en vertu de cette efficacité.   On peut reprendre la citation de MILL, pour la considérer selon un nouveau point de vue. Car en fait, cet exemple est peut-être trompeur. Mill dit qu'il n'est pas...


4 pages - 1,80 euro

Accomplir son devoir est-il le plus bas degré de la moralité ?

Mais, de quelque manière qu'on dénomme cet instinct d'expansion vitale, « dans les individus ou dans les groupes : totalitarisme à l'intérieur, impérialisme au dehors, égocentrisme, pleonexia1, l'ordre humain en est le contraire... On ne peut pas faire que la moralité sorte du dynamisme ». Être juste, c'est imposer soi-même des limites à sa « volonté de puissance...


2 pages - 1,80 euro

La vertu et l'action.

Il y a sans doute un exercice tout formel de la moralité clans lequel les vertus paraissent avoir leur raison d'être en elles-mêmes, valoir pour elles-mêmes, indépendamment de toutes les fins concrètes que l'activité pourrait s'assigner. Et cette pratique formelle des vertus est liée soit à l'impossibilité où se trouve le moi de poursuivre ces fins, soit aux...


1 page - 1,80 euro

Peut on radicalement séparer la moralité de la sensibilité ?

Moralité : vient de la morale fait d'être moral. , les barrières personnelles que l'on pose pour contenir nos comportements. Penser que les règles que l'on suit sont bonnes, reposants sur des valeurs aux quelles on croit. Morale donne du sens a la vie. Agir moralement, c'est agir selon le bien. >pour voltaire la morale se trouve dans...


4 pages - 1,80 euro

"Il y a longtemps que les fables ne nous intéressent plus pour leur moralité. N'importe quel gamin vous le dira : le plaisir, c'est l'histoire, et peu importe la leçon !" Que pensez-vous de cette réflexion parue dans un journal à l'occasion du spectacle de l'acteur Fabrice Luchini consacré aux Fables de La Fontaine ?

||  Depuis des siècles, d’Esope à La Fontaine en passant par Phèdre, la fable n’a cessé d’intéresser public et auteurs tant par l’histoire qu’elle narre que par la moralité sur laquelle elle débouche. Les fabulistes insistent d’ailleurs tout particulièrement sur la morale qui donne à la fable sa fonction didactique. Or, à l’occasion d’un...


3 pages - 1,80 euro

Expliquez et discutez ce mot de Voltaire: « Je regarde la tragédie et la comédie comme des écoles de vertu, de raison et de bienséance »

La qnestion de la moralité du théâtre a donné lieu à de nombreuses controverses. Si l'on en croit Voltaire, la tragédie et la comédie seraient des "écoles de vertu, de raison et de bienséance". Convient-il d'enVisager les auteurs dramatiques comme de véritables éducateurs, attachés à nous donner de grandes leçons et d'utiles enseignements ?... ||   ||...


2 pages - 1,80 euro

LES CONSÉQUENCES DE LA MORALITÉ

A. - Opinion de certains philosophes qui, à la suite de Kant, et même plus rigoureux que lui (théorie des postulats), prétendent que la vertu doit être absolument désintéressée : l'espoir d'une récompense ou la crainte d'un châtiment enlèveraient au devoir son caractère absolu pour en faire un impératif hypothétique. La moralité consiste à agir uniquement par devoir, sans considérer autre chose. B. - Critique....


8 pages - 1,80 euro

Poésies de Jules Laforgue

|| Le décadentisme est un mouvement littéraire né autour de 1880. Héritiers du romantisme, ses tenants sont persuadés que la civilisation se trouve sur le déclin. « Hydropathes «,«Hirsutes« ou « Zutistes «, ils cultivent, avec une certaine autodérision, des poses maniérées et un pessimisme névrotique. Les principaux recueils poétiques de Laforgue sont : Les Complaintes (1885), L'imitation de...


2 pages - 1,80 euro

Le droit va-t-il vers plus de justice ?

Pour Hegel, l'État de droit constitue l'aboutissement de l'histoire, la réalisation de la raison et de la moralité; les institutions juridiques sont la concrétisation de la justice. Même si l'on ne partage pas la vision hégelienne de l'histoire, l'on ne peut nier que le droit progresse sans cesse: la législation s'étoffe continuellement, des délits et des crimes qui...


2 pages - 1,80 euro
«« « Précédent 1 2 3 4 5 6 7 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 113 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit