LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



412 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Si pan class="s_color_1">Dieupan> n'pan class="s_color_2">existaitpan> pas, tout serait permis ?

.. choisissez.«Mais, en fait, de la mort de Dieu, de sa suppression ou de son «meurtre«, il faut tirer toutes les conséquences : dans la seconde grande partie, Sartre progresse de la notion de valeur vers celle de sens, lequel ne procède, lui aussi, que d'une intention humaine.Deux sous-parties divisent cette deuxième grande partie. Dans la première («Si j'ai......


7 pages - 1,80 euro

Sommes-nous condamnés à être libres ?

Note : 5.1/10

Cette vérité individuelle se modifie sans cesse en fonction des aspects que prennent son existence et sa situation changeante. Cette « essence provisoire « dépend de l'existence qui la précède. C'est pourquoi Sartre se plaît à affirmer que « l'existence précède l'essence «. ■ Ce à quoi s'oppose cet extrait: Sartre s'oppose ici aux philosophies de « l'essence «...


6 pages - 1,80 euro

La finitude de la vie humaine lui ôte-t-elle son sens ?

j'en affirme la valeur, et la valeur pour la totalité de l'humanité.Cette liberté, nous nous la masquons la plupart du temps, car elle est terriblement difficile à assumer. Il vaut la peine de citer le passage où Sartre résume et sa position philosophique et son athéisme, et décrit l'angoisse qui peut nous atteindre quand nous comprenons notre liberté.   ...


3 pages - 1,80 euro

Si pan class="s_color_1">dieupan> n'pan class="s_color_2">existaitpan> pas, il faudrait l'inventer ?

Ces actions ne sont pas morales, car elles n'obéissent pas à une loi ayant la même valeur pour tous, une loi universelle. La morale est donc une affaire purement humaine, purement immanente. Tout n'est pas permis, non parce que Dieu existe, mais parce que la voix du devoir ne nous permet pas de tout faire. Personne ne peut ignorer...


4 pages - 1,80 euro

L'histoire se fait-elle toute seule ?

L'homme forge son propre destin. L'homme construit sa vie grâce à sa liberté. L'histoire ne se fait toute seule.     « Dostoïevsky avait écrit : « Si Dieu n'existait pas, tout serait permis «. C'est là le point de départ de l'existentialisme [...]. Autrement dit, il n'y a pas de déterminisme,...


6 pages - 1,80 euro

Si pan class="s_color_1">Dieupan> n'pan class="s_color_2">existaitpan> pas, tout serait-il permis?

Spinoza nous enseigne que la morale est chose intérieure, est affaire de connaissance et de raison, non de foi ni d'obéissance aveugle à des commandements extérieurs. La capacité morale de l'homme réside donc en lui-même ; elle ne tient pas à une interdiction ou à un châtiment divins extérieurs à lui, et à l'efficacité incertaine.   [Partie III. La morale sans...


3 pages - 1,80 euro

Avec ou sans pan class="s_color_1">Dieupan> peut-on justifier l'existence du mal, et même comme disent certains le mal absolu"

2.1 Comment Dieu, qui est parfait, a-t-il pu créer un monde imparfait ? Ce qui est en question ici est la justice divine ou théodicée. Comment justifier l'existence du mal par Dieu ? La présence du mal, bien loin d'être intégrée sans difficultés dans l'ordre de la création divine, est à la source d'une des objections contre l'existence de...


4 pages - 1,80 euro

Encyclopédie littéraire: existentialisme

Doctrine philosophique selon laquelle l'existence de l'homme précède son essence, d'après la célèbre phrase de Jean-Paul Sartre.    Commentaire    Cette philosophie privilégie un angle de vue où l'homme est saisi dans sa réalité concrète et dans son individualité. L'homme au départ n'est que néant, son existence est « absurde «, dénuée de sens. Ce...


1 page - 1,80 euro

Si pan class="s_color_1">dieupan> n'existe pas tout est permis.

  Dieu a toujours été considéré comme une instance suprême qui, par sa supériorité, inspirait la peur. Peur de la damnation, peur de la sanction toujours terrible dans la Bible si l’on pense aux sept plaies de l’Egypte. A l’inverse,  l'absence d'une autorité suprême, une chose virtuelle, peut faire penser qu'il n'y a plus de règles  et donc que...


2 pages - 1,80 euro

Jean-Paul Satre: Sommes-nous condamnés à être libres ?

Dostoïevski avait écrit : « Si Dieu n'existait pas, tout serait permis. » C'est là le point de départ de l'existentialisme. En effet, tout est permis si Dieu n'existe pas et par conséquent l'homme est délaissé, parce qu'il ne trouve ni en lui ni hors de lui une possibilité de s'accrocher. Il ne trouve d'abord pas d'excuses. Si...


2 pages - 1,80 euro

Jean-Paul SARTRE: Sans excuse, l'homme invente l'homme

Dostoïevski avait écrit : "Si Dieu n'existait pas, tout serait permis." C'est là le point de départ de l'existentialisme. En effet, tout est permis si Dieu n'existe pas, et par conséquent l'homme est délaissé, parce qu'il ne trouve ni en lui ni hors de lui une possibilité de s'accrocher. Il ne trouve d'abord pas d'excuses. Si, en effet,...


5 pages - 1,80 euro

Jean-Paul SARTRE: Si pan class="s_color_1">dieupan> n'pan class="s_color_2">existaitpan> pas...

Dostoïevski avait écrit : "Si Dieu n'existait pas, tout serait permis." C'est là le point de départ de l'existentialisme. En effet, tout est permis si Dieu n'existe pas, et par conséquent l'homme est délaissé, parce qu'il ne trouve ni en lui, ni hors de lui, une possibilité de s'accrocher. Il ne trouve d'abord pas d'excuses. Si, en effet,...


3 pages - 1,80 euro

Jean-Paul SARTRE: « si pan class="s_color_1">Dieupan> n'pan class="s_color_2">existaitpan> pas, tout serait permis »

Dostoïevski avait écrit : « si Dieu n'existait pas, tout serait permis ». C'est là le point de départ de l'existentialisme. En effet, tout est permis si Dieu n'existe pas, et par conséquent l'homme est délaissé, parce qu'il ne trouve ni en lui, ni hors de lui une possibilité de s'accrocher. Il ne trouve d'abord pas d'excuses. Si,...


6 pages - 1,80 euro

Faut-il dire avec Sartre que l'homme n'a pas de nature mais qu'il a ou plutôt qu'il est son histoire ?

Sur chacun de nous pèse la responsabilité pleine et entière de nos actes et choix. Nous ne pouvons nous retrancher derrière aucune « nature » qui nous définirait et limiterait notre possibilité d'agir et de nous faire. Pire : « Nous ne voulons pas dire que l'homme est responsable de tous les hommes ». En effet, en posant tel ou tel choix politique,...


6 pages - 1,80 euro

Suffit-il de vouloir pour être libre ? 

Dans L'existentialisme est un humanisme de Sartre, l'auteur fait référence à un écrivain russe du XIXème siècle qui a écrit : « Si Dieu n'existe pas, tout est permis « et donc si il n'existe pas, l'homme sera « délaissé «, abandonné et ne sera plus se qui est bien ou mal. L'auteur pense que malgré   les limites...


1 page - 1,80 euro

Si pan class="s_color_1">Dieupan> n’pan class="s_color_2">existaitpan> pas tout serait-il permis ?

Si Dieu n’existait pas tout serait-il permis ?     Dieu est le créateur de ce monde et de tous les hommes, c'est un être tout puissant, un être transcendant. Il a fixé les règles de la conduite des hommes ainsi que les punitions pour ceux qui ne respecteraient pas ces règles mais aussi des récompenses pour d’autres. Dieu fixe donc la...


2 pages - 1,80 euro

L'existentialisme est un humanisme, © Éditions Gallimard, p. 39-40.

Dostoïevsky avait écrit : « si Dieu n'existait pas, tout serait permis «. C'est là le point de départ de l'existentialisme. En effet, tout est permis si Dieu n'existe pas, et par conséquent l'homme est délaissé, parce qu'il ne trouve ni en lui, ni hors de lui une possibilité de s'accrocher. Il ne trouve d'abord pas d'excuses. Si,...


1 page - 1,80 euro

Si pan class="s_color_1">Dieupan> n'pan class="s_color_2">existaitpan> pas ...

Philo : Texte : Dostoïevski avait écrit : "Si Dieu n'existait pas, tout serait permis." C'est là le point de départ de l'existentialisme. En effet, tout est permis si Dieu n'existe pas, et par conséque......


1 page - 1,80 euro
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 7 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit