LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



29 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent2 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

isant cela, ils font involontairement de la poussière

Disant cela, ils font involontairement de la poussière comme une quenelle dans la farine. Garde-moi donc, empêche-moi de retourner là-bas. Repris à plusieurs fois, mais quelque chose, n'est-ce point mon intention ; je désire que vous soyez mieux. Tais-toi au moins jusqu'au printemps ; elle disait mille délicieuses drôleries, tantôt avec un petit mugissement. Immobile, les yeux révulsés,...


1 page - 1,80 euro

Q u'on d it, s ubit p ar l a s uite l a p eine d e s on l arcin ( 322a), d ont É piméthée avait é té l a c ause.

q u'on d it, s ubit p ar l a s uite l a p eine d e s on l arcin ( 322a), d ont É piméthée avait é té l a c ause. L 'homme h éritant d onc d e q uelques p arties d u l ot divin, e t d u fait d e sa p...


3 pages - 1,80 euro

C et i ntervalle, C allias e t A lcibiade s ont r evenus, ( 317e) a menant P rodicos q u'ils a vaient fait lever, e t t ous c eux q ui é taient avec lui.

c et i ntervalle, C allias e t A lcibiade s ont r evenus, ( 317e) a menant P rodicos q u'ils a vaient fait lever, e t t ous c eux q ui é taient avec lui. Q uand n ous a vons t ous é té assis, P rotagoras, m 'adressant l a p arole, m e d it :...


3 pages - 1,80 euro

Ils s 'imaginent a u c ontraire q ue s

ils s 'imaginent a u c ontraire q ue s ouvent e lle a b eau se t rouver d ans u n h omme, c e n 'est p oint e lle q ui c ommande, m ais q uelque a utre c hose, t antôt l a colère, t antôt le plaisir, t antôt l a d ouleur; q...


2 pages - 1,80 euro

U n a thlète v igoureux, j e fus d 'abord a veuglé e t é tourdi d u d iscours d e P rotagoras, e t d es a pplaudissements d es assistants.

u n a thlète v igoureux, j e fus d 'abord a veuglé e t é tourdi d u d iscours d e P rotagoras, e t d es a pplaudissements d es assistants. E nsuite, p our d ire l a v érité, afin d e m e d onner le t emps d 'examiner le sens d es p...


2 pages - 1,80 euro

S OCRATE D 'Abdère 4 o L 'AMI D E S OCRATE E t c et é tranger t 'a s emblé si b eau q ue t u l e trouves plus b eau q ue le fils d e C linias?

S OCRATE D 'Abdère 4 o L 'AMI D E S OCRATE E t c et é tranger t 'a s emblé si b eau q ue t u l e trouves plus b eau q ue le fils d e C linias? S OCRATE ( 309d) E t c omment, m on c her, l e p lus s avant n e p araîtrait-il...


2 pages - 1,80 euro

Aussi avait laissé cette séparation entre le « moi connaissant » et la nature « en soi ».

aussi avait laissé cette séparation entre le « moi connaissant « et la nature « en soi «. Et voilà qu'on déclarait que la ature n'était qu'un immense « moi « ! Les romantiques se servaient aussi de l'expression l'« âme du monde « ou l'« esprit du monde «. -- Je comprends. -- Le premier grand philosophe romantique fut Friedrich Wilhelm...


3 pages - 1,80 euro

-- Eh bien ?

-- Eh bien ? -- ... en disant que la « matière première « ou le matériau de la vie sur la Terre, ce sont les constantes variations entre les individus d'une seule et même espèce, et le taux de natalité élevé n'est là que pour permettre aux plus forts de se développer. Ce « mécanisme « ou cette énergie de...


4 pages - 1,80 euro

Autre, indéfiniment.

autre, indéfiniment. Personne ne sait jusqu'où pénétrera encore la science à venir, quels abîmes s'ouvriront encore devant elle. * ** La critique scientifique déjà exige que l'on renonce à une représentation de l'univers. Mais ce renoncement est aussi condition préalable à une prise de conscience philosophique de l'être. Celle-ci présuppose, il est vrai, la connaissance des diverses directions où s'engage l'exploration scientifique du monde....


4 pages - 1,80 euro

CHAPITRE XII GEORGES VILLIERS, DUC DE BUCKINGHAM Madame Bonacieux et le duc entrèrent au Louvre sans difficulté ; Mme Bonacieux était connue pour ppartenir à la reine ; le duc portait l'uniforme des mousquetaires de M.

||CHAPITRE XII GEORGES VILLIERS, DUC DE BUCKINGHAM Madame Bonacieux et le duc entrèrent au Louvre sans difficulté ; Mme Bonacieux était connue pour ppartenir à la reine ; le duc portait l'uniforme des mousquetaires de M. de Tréville, qui, comme nous l'avons it, était de garde ce soir-là. D'ailleurs Germain était dans les intérêts de la reine, et si quelque chose arrivait, me Bonacieux serait accusée d'avoir introduit son...


3 pages - 1,80 euro

XV Dans la rue du Mont-Blanc les passants se retournaient pour considérer la toque de castor, les culottes et les bas gorgee-pigeon du petit vieillard, sans trop s'étonner pourtant, habitués qu'ils étaient à la faune de la Société des Nations.

XV Dans la rue du Mont-Blanc les passants se retournaient pour considérer la toque de castor, les culottes et les bas gorgee-pigeon du petit vieillard, sans trop s'étonner pourtant, habitués qu'ils étaient à la faune de la Société des Nations. Que aire? se demandait l'oncle Saltiel allant à petits pas, parfois s'arrêtant pour tapoter la joue d'un enfant, puis reprenant...


3 pages - 1,80 euro

Tous les jours, elle aurait pris ses repas à la maison, enfin presque tous les repas, il l'aurait vue le soir en rentrant du ravail, enfin presque tous les soirs, parce que quelquefois, bien sûr, mais personne n'aurait su qu'eux trois.

tous les jours, elle aurait pris ses repas à la maison, enfin presque tous les repas, il l'aurait vue le soir en rentrant du ravail, enfin presque tous les soirs, parce que quelquefois, bien sûr, mais personne n'aurait su qu'eux trois. Il caressa la obe, lui parla. Chérie, j'aurais tout arrangé pour toi. euf heures moins quatre. Il ouvrit les volets, se...


3 pages - 1,80 euro

Mentalique.

mentalique. Avec la vision réelle - ou même l'hypervision transmise à travers les parsecs -, on recevait considérablement plus d'éléments d'information qu'il n'était absolument nécessaire pour assurer la bonne compréhension du message et l'on pouvait donc se permettre d'en manquer une grande partie sans pour autant perdre d'éléments signifiants. A travers le voile de la vision mentalique, en revanche, si l'on gagnait une sécurité absolue,...


3 pages - 1,80 euro

    Chapitre XLVIII   Fuite de Sikes.

    Chapitre XLVIII   Fuite de Sikes.   De toutes les actions coupables qui, à la faveur des ténèbres, avaient été commises dans la vaste enceinte de Londres, depuis que la nuit l'avait jamais enveloppée, celle-ci était la plus criminelle. De toutes les horreurs qui allaient empester e leur odeur infecte l'air pur du matin, celle-ci était la plus lâche et la plus odieuse. e soleil...


3 pages - 1,80 euro

Florent.

Florent. Il disait souvent, après l'avoir entendu parler de sa voix douce, un peu triste, pendant des heures : -- Mais c'est un curé, ce garçon-là. Il ne lui manque qu'une calotte. Les autres semblaient boire ses paroles. Charvet, qui rencontrait des vêtements de Florent à toutes les patères, eignait de ne plus savoir où accrocher son chapeau, de peur de le salir....


3 pages - 1,80 euro

Toujours montré très calmement intraitable.

toujours montré très calmement intraitable. La bibliothèque ? À moins qu'il ne soit tombé sur un incunable qui, on ne sait comment, aurait échappé à son classement, Verlande ne oyait pas pourquoi il s'attardait ainsi. l descendit néanmoins à la cave-bibliothèque, tapa son code d'accès, attendit l'ouverture de la lourde porte d'acier oulissante et commença à marcher entre les hauts rayons de livres. Il...


3 pages - 1,80 euro

I I. C omment p réparer l e r ésumé

I I. C omment p réparer l e r ésumé ? I l est a vant t out i ndispensable d e p rendre le temps q u'il f audra p our l ire, relire et b ien c omprendre le texte. A . P remière l ecture S ouligner e n l isant les p hrases o u les mots clefs,...


2 pages - 1,80 euro

1 . L isons e t c omprenons l e

1 . L isons e t c omprenons l e t exte C 'est u ne d iatribe, u ne c ritique a mère et violente. L a T our E iffel est u n m onu· m ent i nutile, m onstrueux e t r idicule, q ui e nlaidit e t d éshonore n otre c apitale ; s...


2 pages - 1,80 euro

T EXTE n ° 4 (avec résumé rédigé) Les vieillards dans la société d'aujourd'hui 5 10 15 20 25 30 35 40 Ce q ui caractérise l 'attitude p ratique de l 'adulte à l 'égard des vieillards, c 'est sa duplicité.

T EXTE n ° 4 (avec résumé rédigé) Les vieillards dans la société d'aujourd'hui 5 10 15 20 25 30 35 40 Ce q ui caractérise l 'attitude p ratique de l 'adulte à l 'égard des vieillards, c 'est sa duplicité. Il se plie j usqu'à un certain point à la morale officielle que nous avons vu s 'imposer dans les derniers siècles et qui lui e njoint de les respecter. Mais...


2 pages - 1,80 euro

B) Avis d éfinitif S ans a ucun d oute, u n l ivre est u n p rincipe d e vie, p uisqu'il d éveloppe le p lus p récieux d e n otre n ature h umaine, e n f aisant a ppel à n otre c oeur e t à n otre r aison.

b) Avis d éfinitif S ans a ucun d oute, u n l ivre est u n p rincipe d e vie, p uisqu'il d éveloppe le p lus p récieux d e n otre n ature h umaine, e n f aisant a ppel à n otre c oeur e t à n otre r aison. c;) O uverture s ur...


2 pages - 1,80 euro
«« « Précédent2 Suivant » »»

» Consulter également les 373 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit