LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



909 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

La morale a-t-elle un rôle à jouer dans les sciences ?

||||Introduction I. Les sciences en accusation II. Une hétérogénéité de principeIII. L'injonction morale est extérieure au développement scientifique Conclusion...


2 pages - 1,80 euro

Une morale peut-elle être scientifique ?

- La psychologie morale et la « science des moeurs » peuvent donc »être des disciplines scientifiques, employant respectivement les méthodes de la psychologie et de la sociologie. Mais on a prétendu en tirer - de la seconde surtout - une véritable Morale qui se substituerait à la Morale théorique telle que l'ont conçue les philosophies traditionnelles. Faut-il...


1 page - 1,80 euro

Loi scientifique et loi morale

Souvent même les lois scientifiques expriment une probabilité plutôt qu'une nécessité proprement dite (lois statistiques). C. - Les lois scientifiques impliquent la mesure et se formulent mathématiquement : l'idée de loi s'est de plus en plus rapprochée, dans la Science, de l'idée de fonction. D. - Enfin ces rapports qu'elles expriment, sont des rapports...


1 page - 1,80 euro

La science peut-elle dicter des conclusions et des conduites morales ?

Et ce n'est pas un calcul cynique d'intérêt qui nous conduit à cette sagesse ; car l'alliance avec autrui n'est féconde, « intéressante », que si, précisément, l'amour pour autrui est véritable, c'est-à-dire désintéressé !■ La perfection de la morale est dans la sagesse, grâce à laquelle on n'est plus vertueux par devoir, et dans l'obéissance, mais par...


4 pages - 1,80 euro

Le progrès scientifique est-il nécessairement suivi du progrès moral ?

Le progrès scientifique est-il nécessairement suivi du progrès moral ? A. - On a cru et on croit encore, dans certains milieux, à la valeur moralisatrice de la science. On ne saurait nier, en effet, que la culture scientifique développe en nous certaines facultés et tendances qui sont des éléments de moralité : rectitude du jugement, progrès de la...


1 page - 1,80 euro

Peut-il y avoir une morale scientifique ?

Peut-il y avoir une morale scientifique||Pendant des siècles, l'activité humaine à été dirigée par des recettes d'origine mystérieuse, transmises religieusement de génération en génération. Mais, peu à peu, à cette conception plus ou moins magique de l'action se substitue la conception scientifique, fondée sur la connaissance expérimentale des choses. On a même tenté d'introduire...


2 pages - 1,80 euro

La science est-elle créatrice ou destructrice de valeurs ?

|| • Les « qualités scientifiques « impliqueraient « des qualités morales «. Certains ont soutenu que les qualités d'objectivité sont autant morales qu'intellectuelles : — « la probité «; — « le désintéressement «; — « l'amour de la vérité pour elle-même «; — « la neutralisation des passions «. ||...


1 page - 1,80 euro

LA NATURE DE LA MORALE

Nous sommes donc aux antipodes de l'ordre moral. Les lois, dans ce domaine, disent ce qui doit être et disent expressément la réalisation de fins déterminées. De plus, loin de supposer la nécessité dans l'agent moral, elles impliquent formellement sa liberté, puisque, visant des fins et non de purs moyens, elles n'ont le sens qu'en fonction de cette liberté, qu'elles orientent et lient. Il...


24 pages - 1,80 euro

La science suffit-elle à diriger l'action?

La réalité morale se présente ainsi sous deux aspects : ? 10 sous un aspect psychologique, à l'intérieur de la conscience : on peut donc faire la psychologie de la vie morale; on peut étudier psychologiquement les concepts et les sentiments moraux et l'action morale elle-même; ? 2° sous un aspect sociologique : une sociologie, qui se garde...


1 page - 1,80 euro

Le désir de savoir est-il comblé par la science ?

Le désir de savoir est-il comblé par la science ?||INTRODUCTION    I. — LES ASPECTS POSITIFS DE LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE.    1. L'extension du savoir scientifique.    2. Valeur du savoir scientifique.    3. Conclusion.    II. — LES LIMITES DE LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE.    1. Limites internes.    2. Limites externes.  a) Connaissance phénoménale et...


3 pages - 1,80 euro

La science peut-elle se passer de morale ?

||Le nucléaire, le clonage ou la procréation médicalement assistée sont des applications scientifiques ou des champ d'expérimentation qui occasionnent des débats et montrent que la pratique scientifique peut faire l'objet de conflits moraux. Dans ces conflits, la morale s'affirme comme limitation de la science, bloquant son avancée alors que cette avancée même, pour...


2 pages - 1,80 euro

Science et Morale ?

||Dans la préface à la «Critique de la raison pure «, Kant écrivait: « L'expérience nous enseigne ce qui est ; elle ne peut nous dire ce qui doit être. « Distinction importante qui domine toute réflexion sur les fondements de la morale. D'un côté, de nombreuses disciplines scientifiques interrogent l'expérience et tirent de...


2 pages - 1,80 euro

Commentez ce mot de H. Poincaré : « Il ne peut pas plus y avoir de science morale qu'il ne peut y avoir de morale scientifique. » ?

||Introduction. — Lorsque le scepticisme métaphysique et religieux eut, au XIXe siècle, ébranlé les fondements de la morale classique, certains penseurs crurent que la science pourrait avantageusement remplacer les croyances perdues. Contre cette prétention, le grand mathématicien Henri Poincaré s'est insurgé en termes forts nets : « Il ne peut pas plus y avoir...


2 pages - 1,80 euro

La science et la morale. Peut-il y avoir une morale scientifique ?

||Introduction. — Pendant des siècles, l'activité humaine â été dirigée par des recettes d'origine mystérieuse, transmises religieusement de génération en génération. Mais, peu à peu, à cette conception plus ou moins magique de l'action se substitue la conception scientifique, fondée sur la connaissance expérimentale des choses. On a même tenté d'introduire la méthode ...


1 page - 1,80 euro

La morale est-elle une science ?

Son impossibilité. - a) C'est surtout aux sciences de la nature qu'on a cherché à ramener la morale, qui devient alors une science des moeurs. Or, les sciences de la nature constatent simplement ce qui est ; elles n'apprécient pas la valeur de ce qu'elles constatent et ne prescrivent pas, comme la morale, ce qui doit être. La notion même de morale scientifique est...


2 pages - 1,80 euro

LE PROBLEME MORAL - LA MORALE ET LA SCIENCE

Exposé de la morale sociologique. - L'école sociologique française, s'inspirant des principes positivistes, et rejetant toute règle de conduite absolue et immuable, prétend constituer une morale purement scientifique. La morale, disent les tenants de cette école, doit être une science positive, absolument indépendante de toute hypothèse métaphysique. Il faut faire table rase de toutes ces notions idéales qui ençombrent l'éthique traditionnelle, et n'appliquer à...


14 pages - 1,80 euro

L'expérience en morale. Comparaison avec l'expérience scientifique.

Mais ce n'est pas à la science en général que nous avons à comparer la morale. Cette comparaison n'ayant ici pour but que de préparer celle que nous devons instituer entre l'expérience en morale et l'expérience scien­tifique, nous n'avons à considérer que les sciences dans lesquelles intervient l'expérience, les' sciences expérimentales. Les sciences expérimentales ont pour objet la connaissance...


7 pages - 1,80 euro

Commentez ce mot de H. Poincaré : Il ne peut pas plus y avoir de science morale qu'il ne peut y avoir de morale scientifique.

B. Son impossibilité. — a) C'est surtout aux sciences de la nature qu'on a cherché à ramener la morale, qui devient alors une science des mœurs. Or, les sciences de la nature constatent simplement ce qui est; elles n'apprécient pas la valeur de ce qu'elles constatent et ne prescrivent pas, comme la morale, ce qui doit être. La...


3 pages - 1,80 euro
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 7 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit