LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La science et la sorcière Jules MICHELET - T ... Contre la guerre Jacques PRÉVERT - Texte seu ... >>


Partager

L’image du prêtre social Victor HUGO - Texte seul

Publié le : 24/3/2020 Format: Document en format PDF protégé


L’image du prêtre social  Victor HUGO - Texte seul
Zoom

Problematique

L’image du prêtre social

Victor HUGO

1802 - 1885

Les Misérables (1862)

La vie intérieure de M. Myriel était pleine des mêmes pensées que sa vie publique. Pour qui eût pu la voir de près, c’eût été un spectacle grave et charmant que cette pauvreté volontaire dans laquelle vivait M. l’évêque de Digne.

5 Comme tous les vieillards et comme la plupart des penseurs, il dormait peu. Ce court sommeil était profond. Le matin il se recueillait pendant une heure, puis il disait sa messe, soit à la cathédrale, soit dans son oratoire. Sa messe dite, il déjeunait d’un pain de seigle trempé dans le lait de ses vaches. Puis il travaillait.

10 Un évêque est un homme fort occupé ; il faut qu’il reçoive tous les jours le secrétaire de l’évêché, qui est d’ordinaire un chanoine, presque tous les jours ses grands vicaires. Il a des congrégations1 à contrôler, des privilèges à donner, toute une librairie ecclésiastique à examiner, paroissiens, catéchismes diocésains, livres d’heures2, etc., des mandements3 à écrire, des prédications4 à autoriser, des curés et des maires à mettre d’accord, une correspondance cléricale, une correspondance administrative, d’un côté l’Etat, de l’autre le Saint-Siège, mille affaires.

Le temps que lui laissaient ces mille affaires, ses offices5 et son bréviaire, il le donnait d’abord aux nécessiteux, aux malades et aux affligés ; le temps que les affligés, les malades et les nécessiteux lui laissaient, il le donnait au travail. Tantôt il bêchait la terre dans son jardin, tantôt il lisait et écrivait. Il n’avait qu’un mot pour ces deux sortes de travail; il appelait cela jardiner. «L’esprit est un jardin», disait-il.

1. Compagnies de religieux. - 2. Livres de prières. - 3. Instructions adressées par un évêque aux fidèles de son diocèse. - 4. Sermons, - 5. Messes.

Quel point de vue le narrateur adopte-t-il pour rendre compte du personnage?

Comment sont évoquées les occupations de l’évêque?

En quoi l’évêque est-il resté une personne simple?




Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 342 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L’image du prêtre social Victor HUGO - Texte seul" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit