NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Léopold Sedar SENGHOR Hosties noires - Texte ... Louis-Ferdinand CÉLINE Voyage au bout de l ... >>


Partager

André MALRAUX 1901 - 1976 La Condition humaine

Publié le : 24/3/2020 Format: Document en format PDF protégé


André MALRAUX  1901 - 1976  La Condition humaine
Zoom

Problematique

André MALRAUX

1901 - 1976

La Condition humaine (1933)

• •

En 1927 à Shanghaï, les révolutionnaires communistes organisent une insurrection pour améliorer les conditions de vie des ouvriers, mouvement contrecarré bientôt par la bourgeoisie locale et les Européens.

22 mars

11 heures du matin.

«Ça va mal», pensa Ferrai. Son auto — la seule Voisin de Shanghai’, car le Président de la Chambre de Commerce française ne pouvait employer une voiture américaine — filait le long du quai. A droite, sous les oriflammes verticales couvertes de caractères : « Plus que douze heures 5 de travail par jour», « Plus de travail des enfants au-dessous de huit ans», des milliers d’ouvriers des filatures étaient debout, accroupis, couchés sur le trottoir dans un désordre tendu. L’auto dépassa un groupe de femmes, réunies sous la bannière «Droit de s’asseoir pour les ouvrières». L’arsenal même était vide : les métallurgistes étaient en grève. À gauche, des milliers de mariniers en loques bleues, sans bannières, attendaient accroupis le long du fleuve. La foule des manifestants se perdait, du côté du quai, jusqu’au fond des rues perpendiculaires ; du côté du fleuve, elle s’accrochait aux appontements, cachait la limite de l’eau. La voiture quitta le quai, s’engagea dans l’avenue des Deux-Républiques. À peine avançait-15 elle encore, encastrée maintenant dans le mouvement de la foule chinoise qui crevait de toutes les rues vers le refuge de la concession française1. Comme un cheval de course en dépasse un autre de la tête, du col, du poitrail, la foule «remontait» l’auto, lentement, constamment.

La Condition humaine, © Éd. Gallimard.

1. Shanghaï était alors partagée entre la vieille ville chinoise, misérable, et les concessions accordées aux Occidentaux où vivaient, dans le luxe et solidement protégés, diplomates, hommes d’affaires...

 

• Quel rôle joue l’automobile de Ferrai dans cette scène?

• Comment est présentée la foule chinoise?

• Les points de vue : comment s’organise le mouvement de la scène ?



Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "André MALRAUX 1901 - 1976 La Condition humaine" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit