LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Guerre et poésie Guillaume APOLLINAIRE - Tex ... Nécessité de la justice Jean de LA FONTAINE ... >>


Partager

Nature et société Bernardin de SAINT-PIERRE - Texte seul

Publié le : 24/3/2020 Format: Document en format PDF protégé


Nature et société  Bernardin de SAINT-PIERRE - Texte seul
Zoom

Problematique

Nature et société

Bernardin de SAINT-PIERRE

1737 - 1814

Paul et Virginie (1784)

À l’île de France (île Maurice) deux Françaises — dont l’une est la mère de Paul, l’autre la mère de Virginie — ont constitué une petite société idéale qui cherche à vivre dans le bonheur.

Elles avaient banni de leurs conversations la médisance, qui, sous une apparence de justice, dispose nécessairement le cœur à la haine ou à la fausseté ; car il est impossible de ne pas haïr les hommes si on les croit méchants, et de vivre avec les méchants si on ne leur cache sa 5 haine sous de fausses apparences de bienveillance. Ainsi la médisance nous oblige d’être mal avec les autres ou avec nous-mêmes. Mais, sans juger des hommes en particulier, elles ne s’entretenaient que des moyens de faire du bien à tous en général : et quoiqu’elles n’en eussent pas le pouvoir, elles en avaient une volonté perpétuelle qui les remplissait d’une bienveillance toujours prête à s’étendre au-dehors. En vivant donc dans la solitude, loin d’être sauvages, elles étaient devenues plus humaines. Si l’histoire scandaleuse de la société ne fournissait point de matière à leurs conversations, celle de la nature les remplissait de ravissement et de joie. Elles admiraient avec transport le pouvoir d’une providence qui, par leurs mains, avait répandu au milieu de ces arides rochers l’abondance, les grâces, les plaisirs purs, simples, et toujours renaissants.

Dans quelle mesure la conversation, ici, se présente-t-elie comme un instrument de perfectibilité sociale?

En quoi le narrateur adopte-t-il le ton du moraliste?

• Quel rôle joue la nature dans cette petite société?



Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Nature et société Bernardin de SAINT-PIERRE - Texte seul" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit