Le pauvre en guerre contre le riche Alfred de MUSSET

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le poète dévoile le monde Jean COCTEAU L’éthique religieuse Francis JAMMES >>


Partager

Le pauvre en guerre contre le riche Alfred de MUSSET

Publié le : 24/3/2020 Format: Document en format PDF protégé


Le pauvre en guerre contre le riche  Alfred de MUSSET
Zoom

Problematique

Le pauvre en guerre contre le riche

Alfred de MUSSET

1810 - 1857

La Confession d’un enfant du siècle (1836)

«Alors il s’assit sur un monde en ruines, une jeunesse soucieuse. » Tel est le portrait dressé par Musset de la jeunesse après 1815- C’est aux responsables du chaos politique et moral qu’il s’adresse ici.

Il s’agissait, messieurs les politiques, d’aller trouver les pauvres et de leur dire d’être en paix; il s’agissait de laisser les vers et les taupes ronger les monuments de honte, mais de tirer des flancs de la momie* une vierge aussi belle que la mère du Rédempteur, l’espérance, amie des opprimés.

Voilà ce que fit le christianisme ; et maintenant, depuis tant d’années, qu’ont fait ceux qui l’ont détruit ? Ils ont vu que le pauvre se laissait opprimer par le riche, le faible par le fort, par cette raison qu’ils se disaient: Le riche et le fort m’opprimeront sur la terre; mais quand ils voudront entrer au paradis, je serai à la porte et je les accuserai au tribunal de Dieu. Ainsi, hélas ! ils prenaient patience.

Les antagonistes du Christ ont donc dit au pauvre: Tu prends patience jusqu’au jour de justice, il n’y a point de justice; tu attends la vie éternelle pour y réclamer ta vengeance, il n’y a point de vie éternelle ; tu amasses [dans un flacon] tes larmes et celles de ta famille, les cris de tes enfants et les sanglots de ta femme, pour les porter au pied de Dieu à l’heure de ta mort ; il n’y a point de Dieu.

Alors il est certain que le pauvre a séché ses larmes, qu’il a dit à sa femme de se taire, à ses enfants de venir avec lui, et qu’il s’est redressé sur la glèbe avec la force d’un taureau. Il a dit au riche : Toi qui m’opprimes, tu n’es qu’un homme ; et au prêtre : Tu en as menti, toi qui m’as consolé. C’était justement là ce que voulaient les antagonistes du Christ. Peut-être croyaient-ils faire ainsi le bonheur des hommes, en envoyant le pauvre à la conquête de la liberté.

Mais si le pauvre, ayant bien compris une fois que les prêtres le trompent, que les riches le dérobent, que tous les hommes ont les mêmes droits, que tous les biens sont de ce monde, et que sa misère est impie ; si le pauvre, croyant à lui et à ses deux bras pour toute croyance,



Ressources Gratuites

Corrigé : Le pauvre en guerre contre le riche  Alfred de MUSSET Corrigé de 659 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le pauvre en guerre contre le riche Alfred de MUSSET" a obtenu la note de : aucune note

Le pauvre en guerre contre le riche Alfred de MUSSET

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit