LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Claudie André-Deshays, la tête dans les étoi ... La protection du patrimoine géologique >>


Partager

Jupiter sous l'½il de Galileo

Sciences et techniques

Aperçu du corrigé : Jupiter sous l'½il de Galileo



Publié le : 3/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Jupiter  sous l'½il de Galileo
Zoom

Au terme d\'une périlleuse expédition de six années à travers le système solaire, la sonde automatique Galileo, construite par la Nasa, est enfin parvenue à destination, le 7 décembre 1995. Placée en orbite autour de Jupiter, elle a pour mission l\'étude, jusqu\'à fin 1997, de la planète géante et de ses quatre principales lunes. Le programme a déjà apporté sa moisson de résultats, mais aussi de questions nouvelles et de surprises.



UN LONG VOYAGE

 

La sonde Galileo a été lancée en octobre 1989 par la navette Atlantis. Afin d\'économiser les ressources en carburant du véhicule spatial, celui-ci a été conduit sur une trajectoire compliquée lui permettant de bénéficier de divers « coups de pouce » gravitationnels. La sonde a ainsi pu approcher et photographier pour la première fois la surface de deux astéroïdes, Gaspra et Ida (le second possédant un minuscule satellite, baptisé Dactyl).

 

Galileo reste fortement handicapée par l\'impossibilité, constatée dès les premiers jours du voyage, de déployer son antenne principale. Contrainte d’utiliser une antenne à faible gain, utilisée en général pour la navigation, la sonde transmet vers la Terre ses informations avec un très petit débit. Cela a conduit les ingénieurs de la Nasa à renoncer à 30 % des objectifs du programme initial.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1010 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Jupiter sous l'½il de Galileo" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit