NoCopy.net

La Coupe de l'America

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ZAZIE DANS LE MÉTRO de Raymond Queneau (résum ... CHASLES Victor Euphémion Philarète : sa vie e ... >>


Partager

La Coupe de l'America

Sports et loisirs

Aperçu du corrigé : La Coupe de l'America



Publié le : 19/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

La Coupe de l'America
Zoom

LE PLUS PRESTIGIEUX DES TROPHEES DE VOILE

Née en 1851, la Coupe de l\'America est le plus vieux trophée sportif au monde. Cette course, tenant son nom de son premier vainqueur, a été remportée par les Américains pendant 132 ans. Depuis une vingtaine d\'années, elle a considérablement évolué, est devenue plus internationale et s\'est dotée de nouvelles régies. Elle reste néanmoins l\'occasion pour les nations participantes de rivaliser en matière de technologie navale.

UN DÉFI PERMANENT

les Britanniques défiés

 

En 1851, la Grande-Bretagne organise l\'Exposition universelle. Première puissance mondiale, l\'Empire britannique règne sur toutes les mers du globe et la réputation de ses marins est excellente. De l\'autre côté de l\'océan Atlantique, un homme d\'affaires, John Cox Stevens, fondateur du yacht-club de New York en 1844, brûle de défier les Anglais. Il réunit quelques amis et crée un syndicat dont la mission est d’armer un navire capable de vaincre les meilleurs bateaux anglais. Il fait appel à George Steers, un architecte naval, qui dessine un voilier de 100 pieds baptisé America

Invité par les Britanniques à participer à une compétition autour de l\'île de Wight, au sud de l\'Angleterre, l\'America traverse l’Atlantique. Sa réputation de vitesse est telle que les Anglais hésitent à l\'affronter. De peur de voir les Anglais accusés de lâcheté, le Royal Yacht Squadron inscrit finalement le bateau américain à la Coupe des Cent Guinées, une course de 53 milles.

 

Face au défi de John Stevens

 

se dressent quatorze bateaux anglais de différents tonnages. La course va durer plus de dix heures

 

et, malgré un départ catastrophique,

le voilier américain devance le premier navire anglais, Aurora, de douze minutes. L\'histoire retiendra que c’est en prenant un raccourci qu\'America a enlevé la fameuse aiguière d\'argent récompensant le vainqueur de la Coupe des Cent Guinées. De retour à New York, John Stevens rédige un règlement, «The Deed of Gift», qui institue une compétition entre nations, disputée par des clubs et dont la récompense est l\'aiguière d\'argent ramenée d\'Angleterre. Le «challenger» affronte le «defender» selon des modalités décidées en commun. C\'est l\'acte de naissance de la Coupe de l\'America.

 

Les premières courses (1870-1887) Aucun défi n’est lancé au New York Yacht Club (NYYC) pendant plusieurs années. La guerre de Sécession (1861-1865) terminée, le Royal Thames Yacht Squadron propose d\'affronter le bateau du defender et toute une flotte de navires américains. En 1870, Cambria, une goélette anglaise de 108 pieds armée par James Ashbury, se retrouve en baie de New York. Malgré sa vélocité, elle ne termine que huitième, loin derrière Magic, le vainqueur, et même le vieil America, troisième de cette régate. L\'année suivante, les Anglais proposent de régater sous forme de matchs contre un seul defender et non contre une flotte. Ils ont armé un voilier baptisé Livonia. Le NYYC accepte la proposition à condition de pouvoir choisir l’un de ses quatre bateaux au matin des régates. Six manches sont prévues et le vainqueur doit remporter quatre manches. L\'un des navires américains, Columbia, remporte les deux premières manches mais perd la troisième. C\'est un autre bateau américain, Sappho, qui permet de remporter le trophée.

 

En 1876, ce sont les Canadiens du Royal Canadian Yacht Club qui lancent un défi aux defenders. Un seul bateau participe aux régates de chaque côté. Madeleine, l\'américain, défait aisément le Countess of Dufferin canadien. En 1881, les Canadiens subissent une nouvelle défaite, aussi sèche que la précédente. Lors de cette édition, les navires ne sont plus des goélettes mais des sloops, des petits bateaux légers à un seul mât.

 

En 1885, les Anglais du Royal Yacht Squadron reviennent à la charge. Le sloop anglais, Genesta, est pourtant dominé par deux fois par Puritan, le voilier américain.

 

La course a été acharnée et, l\'année suivante, les Anglais préparent un nouveau bateau baptisé Galatea. Malheureusement pour eux, Calatea est dominé par Mayflower, le sloop du NYYC. Un défi écossais est lancé en 1887 mais leur bateau, Thistle, est battu lourdement par Volunteer. Les règles de la compétition sont quelque peu modifiées.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La Coupe de l'America Corrigé de 3181 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La Coupe de l'America" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

La Coupe de l'America

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit