NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LACAN Jacques : sa vie et son oeuvre Quand le bâtiment va, tout va. >>


Partager

Le règne animal

Svt

Aperçu du corrigé : Le règne animal



Publié le : 9/1/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Le règne animal
Zoom

UNE INCROYABLE DIVERSITE DE FORMES

Les premières traces de vie sur Terre datent de 3,5 milliards d\'années. L\'évolution a donné naissance à une extraordinaire diversité d\'êtres vivants classés en différents groupes : les bactéries, les protistes (êtres unicellulaires), les végétaux, les champignons et les animaux. Les bactéries, ou procaryotes, sont formées d\'une cellule unique sans noyau. Tous les autres êtres vivants, des protistes aux animaux, ont leur matériel génétique enfermé dans le noyau des cellules de leur organisme et sont appelés eucaryotes. Les animaux sont également des métazoaires, c\'est-à-dire des organismes composés de plusieurs cellules, tout comme les végétaux et les champignons.

DÉFINITION

 

DE L\'ORGANISME ANIMAL

Les animaux ont un mode de nutrition hétérotrophe. Cela signifie qu\'ils doivent se nourrir de molécules organiques déjà formées par d\'autres êtres. En cela ils se distinguent des végétaux (autotrophes) qui sont capables de fabriquer des molécules organiques à partir d\'éléments inorganiques, tels que le gaz carbonique présent dans l\'air. Les animaux ingèrent donc, selon leur régime alimentaire, des végétaux, d\'autres animaux ou des détritus organiques (feuilles mortes, cadavres, excréments). Ils possèdent des tissus cellulaires spécifiques : le tissu nerveux, spécialisé dans le transport des messages nerveux, et le tissu musculaire, spécialisé dans le mouvement.

 

La plupart des animaux se reproduisent de façon sexuée avec un petit spermatozoïde flagellé fécondant un ovule plus gros. Cette rencontre engendre un œuf,

réunissant du matériel génétique paternel et maternel. Cet œuf subit ensuite une série de divisions

cellulaires qui mèneront, par différenciation des cellules, à la formation d\'un nouvel individu.

 

Un grand nombre d\'animaux doivent passer par des stades larvaires (comme par exemple la chenille,

forme larvaire des papillons) sexuellement immatures, l\'ultime métamorphose de la larve leur permettant d\'acquérir la forme adulte. Les animaux occupent presque tous les milieux de la biosphère. Si la plupart d\'entre eux sont aquatiques, certaines espèces ont réussi à s\'adapter aux contraintes de la terre ferme.

ORIGINE DU RÈGNE ANIMAL

Les animaux sont apparus au précambrien, il y a probablement 600 ou 700 millions d\'années. Selon l\'hypothèse la plus courante, ils se seraient développés à partir d\'organismes unicellulaires marins vivant en colonie. Ces protistes se seraient organisés en différentes lignées pour assumer des fonctions spécifiques bénéficiant à l\'ensemble de la colonie : respiration, circulation de l\'oxygène, digestion, élimination des déchets, reproduction, protection et coordination.

 

Les espèces ont ensuite évolué pour donner lieu à un foisonnement d\'organismes divers que l\'on peut classer selon un arbre possédant de nombreuses branches. Les fossiles

 

retrouvés par les paléontologues




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2787 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le règne animal" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit