LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Doit-on contrôler le progrès technique ?

L'outil de l'ouvrier continue son bras ; l'outillage de l'humanité est donc un prolongement de son corps. La nature, en nous dotant d'une intelligence essentiellement fabricatrice, avait ainsi préparé pour nous un certain agrandissement. Mais des machines qui marchent au pétrole, au charbon, à la « houille blanche et qui convertissent en mouvement des énergies potentielles accumulées pendant...

3 pages - 1,80 ¤

La technique met-elle la nature au service de l'humain ?

Aujourd'hui, les conséquences de certains actes ne seront visibles que dans quelques centaines d'années. L'exemple de la pollution, de la surexploitation des ressources forestières, des pêches abusives, de la disparition des déchets nucléaires) .Aussi tous nos pronostics à long terme sont incertains. Le principe responsabilité voudra donc que l'on favorise les hypothèses pessimistes au profit des hypothèses optimistes....

6 pages - 1,80 ¤

Faut-il opposer art et technique ?

Note : 8/10

On le sait, notre monde moderne se caractérise par le développement technique inouï auquel nous serions condamnés. La technique semble du reste tellement imbriquée dans toutes nos activités, qu'elle paraît à la fois omniprésente et difficile à saisir, à isoler, spectaculaire et invisible. Son aspect le plus frappant réside dans les machines, qui en sont la manifestation constante....

3 pages - 1,80 ¤

Le progrès humain est-il indissociable du progrès technique ?

Note : 8/10

On constate de nos jours un affaiblissement de la valeur sociale et économique du travail, qui ne semble pas tellement provenir d'une dégénérescence qui lui serait propre, comme s'il avait perdu toute utilité, mais plutôt du modèle de civilisation, de la culture moderne, en particulier la domination inconditionnelle, le règne de l'argent, dont on ne sait s'il faut...

5 pages - 1,80 ¤

La technique, asservissement ou libération ?

Note : 8/10

En effet, on s'accoutume à l'existence du progrès technique. Les productions de la technique deviennent de « vrais besoins, si bien qu'on [est] malheureux de les perdre sans être heureux de les posséder. » Discours sur les fondements de l'inégalité parmi les hommes. Le progrès et l'amélioration de la vie est un cercle vicieux. On ne peut régresser et...

3 pages - 1,80 ¤

La technique est-elle spécifiquement humaine ?

Note : 8/10

Sont-ce là la destinée humaine, une erreur de la nature, ou des problèmes temporaires de croissance ? ergson: A quelle date faisons-nous remonter l'apparition de l'homme sur la terre ? Au temps où se fabriquèrent les premières armes, les premiers outils. On n'a pas oublié la querelle mémorable qui s'éleva autour de la découverte de Boucher de Perthes dans...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler d'un droit au travail ?

Note : 8/10

Mais la conscience demeure subjective, intérieure à l'homme. En produisant des oeuvres et en transformant la nature, l'homme peut manifester « objectivement » cette humanité, à l'extérieur de lui-même. Le monde créé par l'homme et la nature transformée par lui sont des miroirs où il se reconnaît en tant qu'homme. Dans cette production, ce n'est pas la satisfaction des besoins...

8 pages - 1,80 ¤

Le commerce fausse-t-il la valeur du travail ?

Note : 8/10

Cet argent et ces marchandises nous épargnent, dans le fait, cette fatigue. Elles contiennent la valeur d'une certaine quantité de travail, que nous échangeons pour ce qui est supposé alors contenir la valeur d'une quantité égale de travail.[...]Mais quoique le travail soit la mesure réelle de la valeur échangeable de toutes les marchandises, ce n'est pourtant pas celle...

5 pages - 1,80 ¤

Le travail engendre-t-il l'inégalité entre les hommes ?

Note : 8/10

Sans doute le travail humain comporte-t-il une part essentielle de réflexion, d'élaboration rationnelle, de choix, d'artifice, que l'on ne reconnaît pas chez l'animal. Mais cette différence doit sans doute être relativisée : est-elle si tranchée, si radicale ? Ne reste-t-il pas, dans le travail humain, bien des aspects instinctifs ? La division du travail n'est-elle pas déjà présente...

3 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Travaille-t-on uniquement pour survivre ?

Note : 8/10

Cette dernière est également une classe de travailleurs-décideurs (que Marx distingue comme bourgeoisie). À l'instar de cette « lutte des classes « chère à la pensée marxiste, le travail se trouve également divisé en deux catégories : le travail comme nécessité et aliénation (prolétariat) est contredit par le travail comme possibilité et productivisme (utilisation des...

3 pages - 1,80 ¤

L'intégration sociale passe-t-elle par le travail ?

Note : 8/10

Il est très légitime de supposer que les faits que nous venons d'observer se reproduisent ici, mais avec plus d'ampleur ; que ces grandes sociétés politiques ne peuvent, elles aussi, se maintenir en équilibre que grâce à la spécialisation des tâches ; que la division du travail est la source, sinon unique, du moins principale de la solidarité...

6 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il uniquement un concept économique ?

Note : 8/10

« Ce qui distingue dès l'abord le plus mauvais architecte de l'abeille la plus experte, écrit Marx, c'est qu'il a construit la cellule dans sa tête avant de la construire dans la ruche. » * Le travail salarié constitue, selon Nietzsche, « la meilleure des polices » : « il tient chacun en bride et s'entend à entraver...

4 pages - 1,80 ¤

Le travail aliène-t-il l'être humain ?

Note : 8/10

Il n'a ni griffes pour chasser, ni crocs pour se défendre, ni toison pour se protéger du froid : sa simple survie est déjà un problème. b) Le mythe d'un paradis perdu, d'un état dans lequel le travail n'était pas nécessaire (âge d'or du Politique de Platon, Eden de l'Ancien Testament), évoque par contraste cette dure nécessité. Travail humain et...

8 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Le temps est-il un processus linéaire ?

Note : 8/10

Le futur est-il la finalité du temps ? Des notions comme celle de progrès ou de modernité véhiculent sur ces questions un parti pris dont nous ne sommes pas toujours conscients.Le temps, on l'a vu, est vécu comme une force contraignante, qui s'impose à nous, dont nous sentons le poids que nous le voulions ou non. Nous le...

3 pages - 1,80 ¤

Le temps a-t-il une réalité en soi ?

Note : 8/10

« Le temps est [...] donné a priori. En lui seul est possible toute réalité des phénomènes. Ceux-ci peuvent bien disparaître tous ensemble, mais le temps lui-même (comme condition générale de leur possibilité) ne peut être supprimé. » Kant, Critique de la raison pure, 1781. Est a priori ce qui est indépendant de toute expérience. « Le temps n'est...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 14440 14441 14442 14443 14444 14445 14446 14447 14448 14449 14450 14451 14452 14453 14454 14455 14456 14457 14458 14459 14460 14461 14462 14463 14464 14465 14466 14467 14468 14469 14470 14471 14472 14473 14474 14475 14476 14477 14478 14479 14480 14481 14482 14483 14484 14485 14486 14487 14488 14489 14490 14491 14492 14493 14494 14495 14496 14497 14498 14499 14500 14501 14502 14503 14504 14505 14506 14507 14508 14509 14510 14511 14512 14513 14514 14515 14516 14517 14518 14519 14520 14521 14522 14523 14524 14525 14526 14527 14528 14529 14530 14531 14532 14533 14534 14535 14536 14537 14538 14539

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit