LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Peut-on critiquer le progrès technique ?

|| Le progrès est une source d’amélioration ; un élan vers le mieux. Ici, le progrès est qualifié de technique c’est-à-dire qu’il n’est pas lié directement au développement de nos connaissances mais plutôt à l’aptitude de faire usage d’éléments et de rendre la vie plus agréable. La technique est ce qui permet à l’homme de dépasser ses capacités anthropologique....

5 pages - 1,80 ¤

En quoi la technique révèle-t-elle l'intelligence humaine ?

1 Quelle idée ressort de la controverse au sujet de la découverte de Moulin-Quignon ?2 Peut-on parler d'une intelligence animale ?3 Pourquoi prendre la technique comme critère d'intelligence, plutôt que la capacité de raisonner ? Réponses: 1 - Que nous voyons dans la fabrication d'outils, donc dans l'activité technique, le trait fondamental et le critère de l'humanité. Si les...

2 pages - 1,80 ¤

La technique met-elle l'homme en contradiction avec la nature ?

|| La technique peut se définir comme usage ou l’emploi d’une habileté particulière : d’un certain art de faire en vue de produire quelque chose de façon plus efficace et plus rapide. En ce sens, la notion de technique a principalement un aspect économique : économie de temps, de moyens etc. La technique est effectivement l’ensemble des procédés ou méthodes d’un...

5 pages - 1,80 ¤

La technique dépend-elle de la science ?

|| La technique dépend originairement et étymologiquement de la science. En effet, la technique n’est que la fruit de la science. Plus exactement, on peut comprendre le développement de la technique à l’aune de la science. Leurs développements sont liés aux progrès de la science ou à la nécessité de produire des outils plus perfectionnés. Cependant, à l’aune de...

5 pages - 1,80 ¤

Quelle est la différence entre l'art et la technique ?

|| Etymologiquement, il n’y a pas de différence entre l’art et la technique. Ces deux mots viennent du grec « technè « et ce distingue de l’expérience dont ils proviennent pourtant. La « technè « a rapport aux choses universelles, c’est-à-dire qu’elle est une connaissance, un savoir, c’est-à-dire celui du pourquoi et du comment. Ainsi la médecine est-elle un art. Elles ont pour...

3 pages - 1,80 ¤

L'artiste fuit-il la réalité ?

..); est-ce l'imitation de l'apparence ou de la réalité ? De l'apparence» (la République). Les poètes doivent être bannis de la cité parce qu'ils nous détournent de l'essence des choses et nous induisent en erreur. Mais pourquoi l'artiste aurait-il besoin de fuir la réalité ? On le comprend si l'on donne à ce terme son sens plus commun d'environnement...

4 pages - 1,80 ¤

En quoi l'art permet-il d'accéder à la vérité ?

|| La vérité est la propriété objective de la connaissance. Elle relève de la science. L’art quant à lui se place dans le domaine de l’esthétique. On ne saurait alors concevoir le moindre rapport, au premier abord entre l’art et la vérité. Bien plus, l’art est le jeu des apparences, du trompe-l’œil, en ce sens, il s’oppose même au...

9 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le génie ?

|| Le génie semble pouvoir se définir a minima comme un être exceptionnel : hors du commun. Il a quelque chose en plus : une compétence, un savoir-faire poussé à l’excellence. Il est presque cette frontière entre l’humain et le divin. Ne parle-t-on pas d’ailleurs de « Diva « ? Ne nomme-t-on pas Michel-Ange « le divin « ? Le génie serait donc un homme supérieur. Pourtant...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le beau ?

- Pour KANT, le jugement de goût ne détermine pas son objet en le pensant sous un concept universel, puisqu'il porte toujours sur un cas parti­culier ; c'est un jugement réfléchissant dont l'universalité réside dans l'accord des sujets ; c'est pourquoi le beau est défini comme « ce qui plaît universellement sans concept » ; « la beauté est...

5 pages - 1,80 ¤

Doit-on parler du goût ou des goûts ?

|| Cette question s’entend dans le champ esthétique essentiellement et c’est bien ce sens qu’elle prend son envergure philosophique. Le problème principal que pose le sujet est de saisir la possibilité de l’existence d’une norme du goût. En effet, nous avons pour habitude de dire que des goûts et des couleurs on ne discute pas. Les préférences sont relatives....

3 pages - 1,80 ¤

L'art imite-t-il la nature ?

||  L'art se comprend au coeur de l'esthétique, l'art a pour but de produire ou créer le beau. Il s'agit d'un artifice. L'imitation est un processus de copie, un calque à l'identique. Or si l'art est d'essence humaine où l'artiste prend-il son modèle ? L'expérience semble nous montrer que l'artiste prend la nature pour modèle comme dans les nature morte...

4 pages - 1,80 ¤

Ce qui est naturel est-il normal ?

|| Le terme problématique de cette question est véritablement l’adjectif « normal «. Le normal relève d’une norme. Celle-ci est la détermination ou la représentation d’un règle ou d’une moyenne que l’on fixe. Elles sont des créations de l’esprit de l’homme. En ce sens, elles relèvent de conventions. La question est alors de connaître et de comprendre les critères définissant le normal....

6 pages - 1,80 ¤

Est-il raisonnable de vouloir maîtriser la nature ?

HTML clipboard• Vouloir maîtriser la nature humaine, c'est ainsi vouloir comprendre l'autre. Mais parce qu'il est libre, l'homme est toujours capable de faire dévier le cours ordinaire des choses, d'innover, de créer ses propres lois. Envisager la nature à laquelle il appartient en général, et une éventuelle « nature humaine « en...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que vivre conformément à la nature ?

|| Vivre conformément à la nature c’est respecter la nature et vivre selon ses principes. Cependant avoir dit cela n’avance guère dans la compréhension de ce que nous saisissons par les principes de la nature. En effet, le sujet de l’interrogation porte juste sur la manière que nous aurons de définir la conformité à la nature. Les rapports à...

7 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il un être naturel ou culturel ?

|| L’opposition entre le naturel et le culturel semble convenu. On oppose souvent l’homme culturel, façonné par la civilisation ou corrompu par elle, aliénant ainsi sa première nature, à l’homme naturel, un être presque pur, vivant selon les règles de la nature et en harmonie avec celle-ci. L’homme naturel serait la fiction du « bon sauvage «. Cependant quelles sont les...

3 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il une nature humaine universelle ?

Le naturalisme du XVIIIe siècle par exemple est contradictoire. D'une part son épistémologie réduit la nature à un mécanisme (des faits soumis à des lois nécessaires) indifférent aux valeurs humaines. D'autre part, sa morale prétend se fonder sur la nature, c'est-à-dire sur des tendances spontanées, supposées bonnes; la nature devient alors la Mère-Nature, une sorte de providence bienveillante....

4 pages - 1,80 ¤

L'humanisme est-il un idéal périmé ?

C'est alors le caractère particulier de la dignité humaine qui est discutable. Le programme humaniste, en traitant à part l'humanité, ne lie-t-il pas sa valeur à l'exclusion des autres espèces vivantes, exclusion qui pourra ensuite se retourner contre les hommes?* L'humanisme peut être aussi interrogé comme idéal progressiste. On lui demande alors des comptes: l'idéal a-t-il tenu ses...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-on faire la guerre au nom des droits de l'homme ?

C'est là qu'on demande si on a le droit de déclarer la guerre à un État qui viole les droits de l'homme, mais aussi: qui en a le droit et à quelles conditions? CITATIONS: « Salut à la guerre ! C'est par elle que l'homme, à peine sorti de la boue qui lui sert de matrice, se pose...

9 pages - 1,80 ¤

Une société juste peut-elle s'accommoder d'inégalités ?

Mais l'égalité n'est pas l'identité. Comment alors penser en même temps l'égalité et la différence? Ce qui revient à se demander s'il est possible d'organiser une société autour de ces deux valeurs que sont la liberté et l'égalité. Dès lors, une société juste ne sera-t-elle pas condamnée à s'accommoder de certaines formes d'inégalité? Société et individus Légalité et égalitéUne...

8 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il une ou plusieurs histoires ?

Une interprétation historique ne peut donc être objective, si l'on entend qu'elle pourrait être vérifiée expérimentalement, selon les méthodes des sciences de la nature. On comprend alors en ce sens que, puisque les différentes hypothèses d'interprétations que fournissent les historiens ne sont pas vérifiables, il n'y a pas une histoire, mais bien plusieurs. ·         En effet, c'est ici que se...

11 pages - 1,80 ¤

Quel rôle jouent les hypothèses dans la recherche de la vérité ?

Parler d'un recherche de vérité, n'est-ce pas reconnaître son caractère hypothétique primordial ? N'est-ce pas, contradictoirement, reconnaître simultanément le caractère éminemment relatif et subjectif du fondement de toute recherche de vérité ? I. Le fondement hypothétique de la recherche de vérité Si l'on en croit Platon, la vérité n'est pas accessible directement. Bien qu'elle soit présente en chacun de nous, celle-ci...

9 pages - 1,80 ¤

Peut-on ne pas savoir ce que l'on fait ?

||Nous ne sommes pas toujours les maîtres de notre vouloir. Nous pouvons agir sans être pleinement conscients de ce que nous faisons. TOUTEFOIS, nous savons toujours ce que nous faisons. Nous sommes avant tout des êtres consciencts. Ceux qui prétendent ne pas savoir ce qu'ils font essaient seulement, par lâcheté et par mauvaise foi, de se déresponsabiliser.|| [II y...

12 pages - 1,80 ¤

Quels sont les obstacles à la communication entre les hommes ?

C'est là un des aspects du sujet à développer si l'on veut éviter (troisième écueil) de tomber dans un catalogue des obstacles.Néanmoins, ces derniers doivent être évoqués, en particulier parce qu'ils ne consistent pas uniquement en « bruits » qui parasiteraient la transmission (et donc la compréhension) d'un message. Les ambiguïtés du langage, si elles ont leur importance...

7 pages - 1,80 ¤

La mort est-elle pensable ?

1. Étude du sujet de façon globale  Le sujet pose une question fermée à laquelle il faudra répondre par oui ou par non en justifiant sa réponse. Il s'agit d'examiner si la mort peut être un objet de pensée pour l'esprit humain. Deux domaines sont donc à prendre en considération : la mort et la pensée, et plus...

6 pages - 1,80 ¤

Qui nous dicte nos devoirs ?

Or, si les synthèses de ces représentations qui se produisent au sein de chaque conscience sont déjà, par elles-mêmes, productrices de nouveautés, combien sont plus efficaces ces vastes synthèses de consciences complètes que sont les sociétés ! «. Les formes élémentaires de la vie religieuse  Qui nous dicte nos devoirs ? La société, par l'intermédiaire...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 14458 14459 14460 14461 14462 14463 14464 14465 14466 14467 14468 14469 14470 14471 14472 14473 14474 14475 14476 14477 14478 14479 14480 14481 14482 14483 14484 14485 14486 14487 14488 14489 14490 14491 14492 14493 14494 14495 14496 14497 14498 14499 14500 14501 14502 14503 14504 14505 14506 14507 14508 14509 14510 14511 14512 14513 14514 14515 14516 14517 14518 14519 14520 14521 14522 14523 14524 14525 14526 14527 14528 14529 14530 14531 14532 14533 14534 14535 14536 14537 14538 14539 14540 14541 14542 14543 14544 14545 14546 14547 14548 14549 14550 14551 14552 14553 14554 14555 14556 14557

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit