LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La mort retire-t-elle tout sens à la vie ?

apr. J.-C. « Ne méprise pas la mort, mais fais-lui bon accueil, comme étant une des choses voulues par la nature. » Marc-Aurèle, Pensées pour moi-même, IIe s. apr. J.-C. « Dès qu'un humain vient à la vie, il est déjà assez vieux pour mourir. » Heidegger, Être et Temps, 1927....

5 pages - 1,80 ¤

Ma liberté s'arrête-t-elle où commence celle d'autrui ?

" Ma liberté s'arrête là où commence celle d'autrui ": cette affirmation paraît comme une évidence. Pourtant la philosophie nous engage à nous méfier des évidences. Le sujet proposé nous invite précisément à penser cette évidence "allant de soi" pour tenter de la remettre en question. Cette affirmation répond en fait à la problématique suivante: comment les libertés...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on être libre tant qu'on a des passions ?

Les passions, puisqu'elle peuvent se conjuguer avec la réflexion la plus calme, qu'elles ne peuvent donc pas être irréfléchies comme les émotions et que, par conséquent, elles ne sont pas impétueuses et passagères, mais qu'elles s'enracinent et peuvent subsister en même temps que le raisonnement, portent, on le comprend aisément, le plus grand préjudice à la liberté ;...

7 pages - 1,80 ¤

L'interdit: menace ou encouragement pour le désir ?

Note : 10/10

C'est donc ce double critère de la norme (règle) et  de l'universalité qui permet -dans certain cas- de séparer les éléments naturels des éléments culturels chez l'homme : « Posons donc que tout  ce qui est universel chez l'homme relève de la nature et se caractérise par la spontanéité, que tout ce qui est astreint à une norme appartient à...

5 pages - 1,80 ¤

Le pouvoir de l'imagination n'est-il qu'imaginaire ?

Note : 10/10

CITATIONS: « Rien n'est plus libre que l'imagination humaine; bien qu'elle ne puisse déborder le stock primitif des idées fournies par les sens externes et internes, elle a un pouvoir illimité de mêler, composer, séparer et diviser ces idées dans toutes les variétés de la fiction et de la rêverie. » Hume, Enquête sur l'entendement humain, 1748. « Par...

4 pages - 1,80 ¤

L'oubli n'est-il qu'une défaillance de la mémoire ?

Note : 10/10

.../... C'est là le paradoxe de la mémoire : dans l'oubli même, tout n'est pas oublié. Le fait que nous fassions parfois appel à notre mémoire pour retrouver un événement passé que nous avons « oublié « prouve qu'il demeure bien une trace de cet événement. Autrement, nous n'aurions même pas conscience de l'avoir oublié. La mémoire-habitude, «...

6 pages - 1,80 ¤

Suis-je le même en des temps différents ?

Note : 10/10

est que la conscience est une mise en faisceau, une organisation de connaissances (cum scire) donc une opération unifiante accomplie avec intention."Enfin, et c'est peut-être là l'essentiel, ce texte met l'accent sur une des conséquences fondamentales de ce pouvoir de dire je: l'homme transcende l'ordre de la nature. Il est un sujet moral responsable de ses actes...

11 pages - 1,80 ¤

Reconnaître l'existence de l'inconscient, est-ce élargir notre conscience ?

Note : 10/10

.../... « L'homme comme tout être vivant pense sans cesse, mais ne le sait pas; la pensée qui devient consciente n'en est que la plus petite partie, disons : la partie la plus médiocre et la plus superficielle. « Nietzsche, Le Gai Savoir, 1883. « L'hypothèse de l'inconscient est nécessaire [...], parce que les données de la conscience sont...

13 pages - 1,80 ¤

L'unanimité est-elle un critère de vérité ?

Note : 10/10

comme preuve de la vérité de quelque chose. Mais, précisément parce qu'elle est l'opinion, l'opinion ne fonde pas ses jugements en raison. L'opinion faisant de l'unanimité le critère de la vérité est donc sans valeur. De fait, il ne semble pas, pour plusieurs raisons, que l'on puisse poser l'unanimité comme critère de vérité. Il...

5 pages - 1,80 ¤

A quelles conditions l'évidence n'est-elle pas un préjugé ?

Note : 10/10

Pour Descartes, connaître c'est voir (évidence vient du latin videre, voir) ; l'esprit, en présence de l'objet, est passif en dernière analyse, et comme illuminé par lui. La vision ou intuition intellectuelle, toutefois, n'a ce caractère d'évidence qu'à la condition que l'esprit soit attentif à l'objet, qu'il soit vraiment en présence immédiate de lui....

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on identifier oeuvre et travail ?

Note : 10/10

||La problématique posée par ce sujet n 'est pas immédiatement claire, dans la mesure où « oeuvre « et « travail « sont très largement synonymes : simplement par « œuvre « on entend surtout (mais pas exclusivement) un « travail « au sens resultatif: l'oeuvre est le résultat d'un travail, le produit qui subsiste après l'activité. Cependant il...

8 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous dans le temps comme nous sommes dans l'espace ?

Note : 10/10

||■ Un constat : nous disons "Pierre est né avant moi", "Jean est mort après Jacques"; "nous sommes au milieu de l'année" ; on parle de temps plus "court" ou plus "long", etc. Ainsi, pour parler du temps, utilisons-nous des expressions propres à l'espace : avant, après, au milieu, etc. Le temps semble donc...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on critiquer la démocratie ?

Note : 10/10

La démocratie, au nom de ses propres principes, a du mal à interdire les partis extrémistes.III. Remèdes possibles- Maintenir fermement la séparation des pouvoirs (législatif, exécutif, judiciaire) de façon à garantir l'exercice libre de la justice et le contrôle de l'exécutif.- En fait, les principales difficultés de la démocratie viennent de ce qu'elle...

5 pages - 1,80 ¤

Une théorie scientifique peut-elle être confirmée ou infirmée par les faits ?

Note : 10/10

../... b) Une interprétation discutable * On a l'impression de se trouver maintenant en présence d'une situation simple. D'un côté l'hypothèse théorique (elle-même inscrite dans une théorie plus vaste : l'hydrostatique, la mécanique des fluides, articulée à la mécanique des solides). De l'autre, un fait scientifiquement élaboré, donc capable d'apporter des informations pertinentes. Mais quelles...

4 pages - 1,80 ¤

La question "qu'est-ce que l'homme peut-elle recevoir une réponse scientifique ?

Note : 10/10

On admet souvent que la philosophie a, ou a eu, pour tâche de répondre à la question (entre autres): «Qu'est-ce que l'homme?». Depuis le XIXe siècle, la valorisation de la science admise dans la mentalité occidentale a tendance à considérer que cette question peut être déplacée du champ philosophique au champ scientifique. La question ci-dessus peut-elle recevoir une...

1 page - 1,80 ¤

La connaissance scientifique dissipe-t-elle la superstition ?

Note : 10/10

.../... le progrès de la connaissance scientifique devrait évidemment contribuer à la dissiper. Mais il semble que la religion réponde à des besoins que ne peut satisfaire la connaissance scientifique : réponse au désir infantile d'être protégé, selon Freud, à la misère sociologique, selon Marx. La connaissance scientifique ne peut alors dissiper au mieux que certaines formes spécifiques de...

9 pages - 1,80 ¤

Le raisonnement philosophique peut-il tirer des enseignements de la méthode des mathématiciens ?

Note : 10/10

Les deux ont une même origine : la lumière naturelle de la raison humaine. Bien plus, les thèses philosophiques ne sont pas que cohérentes; elles sont vraies, d'abord et au moins parce qu'elles sont toutes déduites d'une expérience intellectuelle inaugurale (je doute, je suis) dont la valeur de vérité est indubitable; les propositions qui en sont logiquement tirées...

3 pages - 1,80 ¤

La raison doit-elle toujours se défier des sens ?

Note : 10/10

Les auteurs sont convoqués lorsqu'ils fournissent des réponses aux questions que notre réflexion rencontre chemin faisant. Ils permettent d'avancer dans le raisonnement jusqu'à un certain point, limite qu'il faut identifier, au-delà de laquelle d'autres problèmes se posent, auxquelles il s'agira de répondre, ou bien par soi-même, ou bien en convoquant d'autres philosophes. I - Pourquoi affirmer le primat de...

3 pages - 1,80 ¤

Le doute philosophique peut-il mettre en cause la valeur de la raison elle-même ?

Note : 10/10

Mais d'un autre côté, « nous avons une idée de la vérité, invincible à tout le pyrrhonisme « (Pensées, éd. Brunschvicg, 395). Pascal fait remarquer que le modèle démonstratif de la géométrie nous amène dans un cercle vicieux: car il suppose que les termes que l'on utilise soient toujours définis de manière claire...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-on apprendre à penser ?

Note : 10/10

Pour Descartes l'art de penser se renvoie à l'esprit et aux parcelles innées de raison que chaque homme possède naturellement. Descartes propose un discours de la méthode et fait donc une place à l'art du raisonnement droit, mais la méthode qu'il préconise est en rapport avec la méthode originaire et fondatrice : celle de la conversion de l'esprit...

12 pages - 1,80 ¤

L'acte de se nourrir relève-t-il de la nature ou de la culture ?

Note : 10/10

La survie de l'homme dépend d'un équilibre de la satisfaction de ses besoins naturels et nécessaires Pour vivre il doit manger pour reconstituer l'énergie que son corps a dépensé et retrouve les différents nutriments qui sont indispensable à son corps mortel. Se nourrir lui est vital, comme tout être vivant engendré par la...

6 pages - 1,80 ¤

En quel sens peut-on dire que l'homme n'est pas un être naturel ?

Note : 10/10

L'opposition traditionnelle entre la nature et la culture s'est vue cependant remise en cause. En l'homme, le naturel et le culturel se confondent. «Tout est fabriqué et tout est naturel chez l'homme, comme on voudra dire, en ce sens qu'il n'est pas un mot, pas une conduite, qui ne doive quelque chose...

6 pages - 1,80 ¤

Toutes les illusions sont-elles dangereuses ?

Note : 10/10

b. L'illusion est avant tout un enfermement, une « folie ». 2) Mais toutes les illusions ne sont pas nécessairement dangereuses. a. D'une part, les illusions de la perception ne sont pas aliénantes. b. D'autre part, les illusions affectives peuvent compenser une angoisse (Freud). FREUD: «[Les idées religieuses] sont des illusions, la réalisation des désirs les plus anciens...» La raison nous montre que...

4 pages - 1,80 ¤

Quels rapports la politique entretient-elle avec la morale ?

Note : 10/10

.../... Morale et politique peuvent, dans des perspectives différentes, s'opposer ou s'accorder. On remarque que l'accord des deux concepts peut être constaté sur le plan des faits (telles moeurs enveloppent telle politique) ou posé sur le plan de ce qui doit être (telle politique et telle morale idéales s'impliquent réciproquement). L'existence d'un tel accord...

6 pages - 1,80 ¤

Comment déterminer la gravité d'une faute ?

Note : 10/10

L'opinion ne met pas toutes les fautes sur le même plan : certaines sont insignifiantes, excusables, d'autres lourdes, importantes. Le problème se pose alors de savoir comment on peut déterminer la gravité d'une faute. La faute et ses conséquencesOn définit ordinairement la gravité d'un acte par l'importance des conséquences qu'il implique, par...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 14438 14439 14440 14441 14442 14443 14444 14445 14446 14447 14448 14449 14450 14451 14452 14453 14454 14455 14456 14457 14458 14459 14460 14461 14462 14463 14464 14465 14466 14467 14468 14469 14470 14471 14472 14473 14474 14475 14476 14477 14478 14479 14480 14481 14482 14483 14484 14485 14486 14487 14488 14489 14490 14491 14492 14493 14494 14495 14496 14497 14498 14499 14500 14501 14502 14503 14504 14505 14506 14507 14508 14509 14510 14511 14512 14513 14514 14515 14516 14517 14518 14519 14520 14521 14522 14523 14524 14525 14526 14527 14528 14529 14530 14531 14532 14533 14534 14535 14536 14537

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit