LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

N'accepte rien sans preuve. Qu'en pensez-vous ?

.../... - Peut-on parler de preuve en morale ? Les jugements de valeur sont certes susceptibles d'une certaine justification, mais sont-ils justifiables de la preuve au sens rigoureux du terme ? * Que peut signifier exactement l'exigence de la preuve ? (Cf. la problématique nietzschéenne à ce sujet.) - Tenter de démontrer les principes mêmes de la démonstration ne...

6 pages - 1,80 ¤

Toute communication est-elle indirecte ?

Les existentialistes dont Sartre principalement ont souligné et ont mis en évidence la mauvaise foi, la difficulté d'être sincère, authentique, honnête dans nos rapports à autrui. Car autrui est à la fois ce qu'il est de plus proche mais aussi de plus dangereux, de plus mortel pour ma conscience; déjà Hegel dans sa dialectique du Maître et de...

3 pages - 1,80 ¤

Notre pensée, pour s'exprimer, passe-t-elle nécessairement par le langage ?

||THESE: La pensée, distincte du langage, est conçue indépendamment de lui, puis elle s'exprime en lui. (« Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément. «)  • Thèse de la linguistique moderne : pensée et langage sont indissociables (cf. Saussure, Cours de linguistique générale : « Il n'y...

5 pages - 1,80 ¤

L'enfance est-elle, pour l'homme, ce qui doit être surmonté ?

parce que personne n'est sûr d'atteindre la Vérité.Si donc l'enfance est une étape à surmonter par l'homme, du fait de la mauvaise éducation qu'il a reçue et qui a engendré de faux savoirs, c'est aussi parce que l'on a fait croire à l'enfant qu'il pouvait subordonner l'ordre du monde à ses désirs, donc qu'il n'acceptera pas les difficultés et, d'ailleurs, ne pourra rien contre...

5 pages - 1,80 ¤

Comment comprendre que l'on puisse se mentir à soi-même ?

Ainsi, au sujet du rêve, Freud a montré que certains processus, comme la condensation ou le déplacement, permettaient à la conscience de ne saisir qu'une partie du message envoyé par l'inconscient. Un autre processus de la conscience analysé par Freud, celui de la mélancolie, illustre à nouveau cette contradiction entre la conscience et l'inconscient. En effet, lors de...

3 pages - 1,80 ¤

L'inconscient est-il un destin ?

Nom : chez Freud, l'inconscient est fait de tous les contenus psychiques (pulsions, désirs, souvenirs) qui sont refoulés hors de la conscience, et qui demeurent cependant actifs. c) Inconscient collectif : désigne, chez Jung, l'ensemble des images et motifs qui symbolisent les instincts fondamentaux de l'homme.* La psychanalyse freudienne accorde une grande importance à l'étude des rêves, des...

6 pages - 1,80 ¤

Faut-il avoir peur de ses désirs ?

Note : 8/10

Il ne sert à rien d'avoir peur de ses désirs et le simple bon sens nous inspire l'attitude la plus raisonnable, à savoir de rester serein face à soi-même.Pourtant, à la limite, si l'on considère tous les désirs qui caractérisent la nature humaine, on peut à juste titre être effrayé par leurs buts ou leur intensité. Une trop...

14 pages - 1,80 ¤

A quoi sert la philosophie ?

Note : 8/10

(Souffrances et bonheur du chrétien, Tome 9, p. 121 de l'édition Rencontre).   La philosophie forme le espritsSi la philosophie dérange les pouvoirs, pourquoi est-elle toujours enseignée ? Cette question n'est pas aussi paradoxale qu'il y paraît.* L'alternative, au lendemain de la Révolution française, fut la suivante : ou l'on renonçait à l'enseignement de la philosophie, et en ce...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on définir l'homme comme un "animal métaphysique" ?

Note : 8/10

Et «de cette réflexion et de cet étonnement naît le besoin métaphysique, qui est propre à l'homme seul. L'homme est un animal métaphysique». Quant à ce qui provoque cet étonnement, «c'est la connaissance des choses de la mort et la considération de la douleur et de la misère de la vie qui donnent la plus forte impulsion à...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire avec un philosophe contemporain que ce n'est pas le déterminisme, mais bien le fatalisme qui est l'envers de la liberté ?

Note : 5.3/10

Mais appliquée au monde naturel, l'idée de finalité apparaît comme irrationnelle, et magie et fatalisme portent la marque de l'anthropomorphisme. En homme de bon sens, La Fontaine conseille de ne pas s'arrêter à ces deux faits ambigus :Ce fils par trop chéri, ni le bon homme Eschyle,N'y font rien : tout aveugle et menteur qu'est cet art,Il peut...

7 pages - 1,80 ¤

En quoi la notion de personne vous paraît-elle se distinguer de celle d'individu ?

Note : 5.3/10

- Personnalité : a) Caractère de la personne aux sens 2 ou 3. b) Forme que prend la vie psychique chez l'homme normal et qui suppose la conscience d'être un moi unique et permanent ; maladie de la personnalité : tout trouble psychique qui rend cette forme impossible. c) Originalité ; caractère propre à un individu humain. d)...

6 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un devoir d'être heureux ?

Note : 5.3/10

.../... Cela signifierait donc que tout homme doit être heureux? Mais, devient-il dès lors coupable s'il n'y parvient pas? - Le devoir suppose une responsabilité. Or être heureux relève aussi de conditions extérieures sur lesquelles je peux n'avoir aucune influence. - Pour que l'accès au bonheur corresponde à un devoir, il faut en venir à définir...

8 pages - 1,80 ¤

Les droits de l'homme sont-ils les fondements du droit ?

Note : 5.3/10

Il revient donc au droit en tant que science de découvrir ces rapports et à l'art juridique de les faire respecter. Ce respect est, par ailleurs, presque acquis puisque la sociabilité naturelle de l'homme l'incline à rechercher le bien commun et donc le juste.De son côté, Cicéron qui reprend les idées politiques des stoïciens, affirme qu'il y a...

6 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un pouvoir légitime ?

Note : 5.3/10

Lapierre, un pouvoir de droit. Celui qui l'exerce n'en est ni maître ni propriétaire, avec liberté d'en user selon son bon plaisir ; il ne peut l'exercer légitimement et sans abus que s'il se conforme à des institutions indépendantes de sa volonté, de ses passions et de ses intérêts individuels ». D'autre part, «cette forme du pouvoir politique...

10 pages - 1,80 ¤

On a dit que la démocratie n'était pas seulement une conception politique, mais que c'était surtout une conception morale: qu'en pensez-vous ?

Note : 5.3/10

Par là, la liberté s'élève au droit, qui exprime le rapport entre la liberté de chacun et celle de tous les autres, selon la célèbre définition de Kant : «Le droit est l'ensemble des conditions sous lesquelles la libre faculté d'agir de chacun peut s'accorder avec la libre faculté d'agir des autres conformément à une loi universelle de...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on définir l'homme comme un "animal politique" ?

Note : 5.3/10

Il y a aussi, comme le dit Kant, au-dessus des lois positives qui changent d'un pays à un autre, d'une époque à l'autre, des lois non écrites qui sont intemporelles et que les hommes ne peuvent transgresser sans renoncer à leur humanité.De même, au-dessus des droits positifs particuliers et variables, il y a des droits universels et inaliénables...

8 pages - 1,80 ¤

La vision religieuse et l'explication scientifique du monde sont-elles compatibles ?

Note : 5.3/10

4. - Explicatif : a) Qui concerne l'explication, ou la valeur d'explication. b) Définition explicative (logique class.) : définition où le définissant expose la compréhension d'un défini qu'on suppose implicitement donné ; opposée à définition constructive. c) Proposition explicative (logique class. PORT-ROYAL) : proposition incidente qui développe la compréhension du terme de la principale auquel elle se rapporte...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que "comprendre" une oeuvre d'art ?

Note : 10/10

Or, que doit-on entendre par interprétation ? Depuis les travaux de la phénoménologie, il faut comprendre par là qu'il n'y a pas de séparation au sein de l'interprétation entre d'un côté l'oeuvre et de l'autre son interprétation. Pour Husserl, en effet, il n'y a pas de rapport aux objets qui ne soit déjà médiatisé, c'est-à-dire...

8 pages - 1,80 ¤

Quelle est la signification du travail dans la vie humaine ?

Note : 10/10

||HTML clipboard Demander quelle est « la signification de travail dans la vie humaine « n'est pas demander quel est « le sens du mot travail «. L'analyse que nous venons de faire ne répond pas encore à la question que posait l'énoncé, bien qu'elle soit indispensable pour...

6 pages - 1,80 ¤

Est-il possible d'ériger en objet de science l'activité du sujet qui fait la science ?

Note : 10/10

C'est le cas de la psychologie des conduites inaugurée par Pierre Janet. A la notion de comportement il substitue celle de conduite. Un comportement a nécessairement une signification, en ce qu'il répond à une situation déterminée et correspond à une intention, consciente ou non, du sujet. Ainsi l'introspection apparaît comme indispensable à l'interprétation du comportement lui-même, et la...

4 pages - 1,80 ¤

Le biologiste peut-il expliquer les phénomènes de la vie uniquement par les causes ou doit-il recourir à des fins ?

Note : 10/10

b) Principe de finalité : la nature ne fait rien en vain, c.-à-d. tout être a une fin ; d'où, à l'inverse, l'idée d'une preuve de l'existence de Dieu à partir de l'existence de la finalité dans la nature ; cf. téléologique (argument ). 8. - Finalisme : a) Caractère de ce qui dépend d'une fin. b) Toute...

4 pages - 1,80 ¤

On parle souvent de la relativité de la connaissance scientifique. Que pensez-vous de cette expression ?

Note : 10/10

, dont les idées connurent une grande vogue dans l'entre-deux-guerres, a repris cette conception, cherchant seulement à lui donner une extrême rigueur logique, bornant la tâche de la science à la coordination des énoncés par lesquels nous exprimons les phénomènes, c'est-à-dire notre expérience relative des choses ou, en d'autres termes, limitée à nos moyens humains de connaissance.On a...

3 pages - 1,80 ¤

A quelles conditions une expérience peut-elle être considérée comme scientifique ?

Note : 10/10

b) Les « canons » de J. S. Mill et leur valeur.c) L'extension des mesures : interpolation et extrapolation.C - Le niveau supérieur de l'expérience scientifique et le recours aux théories.a) Premier exemple : passage de la loi de Boyle-Mariotte à la loi de Van der Waals.b) Deuxième exemple : le « bouillant de Franklin.c) Le pouvoir heuristique...

3 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il un objet mathématique ?

Note : 10/10

aussi bien le percept, l'image, l'idée, que l'objet externe ou la personne aimée. 3. - Le but qu'on se propose d'atteindre (cf. un objectif). MATHÉMATIQUE: ensemble des sciences hypothético-déductives ayant pour objet les nombres, les figures géométriques, les structures algébriques et topologiques, les fonctions, le calcul intégral et le calcul des probabilités. Les mathématiques se distinguent des sciences naturelles...

3 pages - 1,80 ¤

La validité d'un raisonnement suffit-elle à garantir la vérité de ce qu'il démontre ?

Note : 10/10

L'idée de base en est qu'il y a une forme qui s'impose à toute pensée rigoureuse dans ses opérations, quelle qu'en soit la matière. Qu'il s'agisse aussi bien du géomètre et de la démonstration d'un théorème, du physicien et de la vérification d'une loi ou d'une théorie, etc., le discours doit être conforme aux principes premiers de la...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 14457 14458 14459 14460 14461 14462 14463 14464 14465 14466 14467 14468 14469 14470 14471 14472 14473 14474 14475 14476 14477 14478 14479 14480 14481 14482 14483 14484 14485 14486 14487 14488 14489 14490 14491 14492 14493 14494 14495 14496 14497 14498 14499 14500 14501 14502 14503 14504 14505 14506 14507 14508 14509 14510 14511 14512 14513 14514 14515 14516 14517 14518 14519 14520 14521 14522 14523 14524 14525 14526 14527 14528 14529 14530 14531 14532 14533 14534 14535 14536 14537 14538 14539 14540 14541 14542 14543 14544 14545 14546 14547 14548 14549 14550 14551 14552 14553 14554 14555 14556

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit