LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'histoire est-elle la mémoire de l'humanité ?

Note : 5.1/10

L’histoire est pour les hommes ce qui permet de connaitre les erreurs du passé. Par l’histoire, nous avons une idée de ce qui nous à fait, nous sommes marqués par des événements, sans pour autan les avoir nous-mêmes vécus. Mais, si nous sommes marqués par l’histoire de l’homme, tout les hommes peuvent-ils pour autant s’y référer comme étant...

5 pages - 1,80 ¤

L'histoire produit-elle son sens ou bien ce sens lui est-il communiqué ?

Note : 5.1/10

.../... 2) Mais, en fait, ce sens de l'histoire lui est communiqué à travers la création du fait historique et la mise en ordre des faits: le sens est apporté par l'historien. 3) Bien plus, le sens lui est apporté, parfois, par une philosophie de l'histoire: le sens est transmis, alors, par le philosophe.  || Sens des termes. "Histoire": étude s'efforçant de...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on unifier l'histoire ?

Note : 5.1/10

La lutte de classes est, à ses yeux, le noyau de l'histoire unitaire, elle est le moteur ultime du devenir. - La tentative pour prévoirDans cette perspective, il est possible de prévoir l'évolution historique. C'est bien, par exemple, ce qu'a fait Marx : le communisme, disait Marx, résout le mystère de l'histoire et il sait qu'il le résout. Ce...

4 pages - 1,80 ¤

L'art vous semble-t-il être une "révolte contre la tyrannie du désir" ?

Note : 5.1/10

Cette activité, comme le remarque Hegel dans l'introduction à l' « Esthétique « est superflue, Mais l'art n'est -il qu'imitation ? Comme nous venons de le voir, s'il nous touche et nous intéresse c'est parce qu'il a du sens.  C'est ce qu'il nous dit et la manière dont il nous le dit qui nous émeut. S'il ...

10 pages - 1,80 ¤

L'art n'a-t-il pour fin que le plaisir ?

Note : 5.1/10

Si l'art n'a pour but qu'une satisfaction subjective, comment expliquer les assertions catégoriques dans ce domaine, voire les tempêtes qu'il soulève ? En matière de bonne chère, nul ne s'entretue, mais dans la sphère de l'art, le combat est possible. On choisira un plan progressif: si l'art procure un plaisir. Il n'est pas en relation avec n'importe...

5 pages - 1,80 ¤

Une oeuvre d'art est-elle un objet sacré ?

Note : 5.1/10

|| Sens du sujet. Un ensemble organisé de signes et matériaux manifestant un idéal de beauté représente-t-il une réalité stable — quasi religieuse — séparée des choses profanes ?Une oeuvre d'art est d'abord destinée, semble-t-il, à nous plaire et nous séduire, à nous charmer par un jeu d'apparences. Comment pourrait-elle représenter et être réellement chose religieuse et absolue ? Le plan. Il...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi applique-t-on le terme de "création" à l'activité artistique ?

Note : 5.1/10

||- Pourquoi : pour quelle raison, dans quelle intention.- Applique-t-on : ici, appliquer signifie attribuer, employer, utiliser.- Création : prendre, ici, ce terme au sens fort : action de donner l'existence, de tirer du néant, d'organiser ce qui n'existait pas encore ; création : terme proche d'invention.- Activité artistique : faculté de produire un effet dans le domaine...

4 pages - 1,80 ¤

L'oeuvre d'art est-elle une imitation de la nature ?

Note : 5.1/10

||• Qu'est-ce que l'oeuvre d'art? Elle se définit comme un ensemble organisé de signes et de matériaux manifestant un vouloir esthétique, comme un ouvrage exprimant un idéal de beauté. La nature, quant à elle, si elle relève de multiples acceptions, signifie, dans cet intitulé de sujet, le milieu physique où vit l'homme et qui l'enveloppe, du moins originellement. Enfin, l'imitation...

4 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique a-t-elle des limites ?

Note : 5.1/10

La raison et l'expérience humaines ne peuvent atteindre le fond des choses, leur essence intime. Nous ne connaissons que les phénomènes et non les noumènes (Kant). Donc, oui, la connaissance a des limites. Toutefois, la science montre que l'esprit est capable d'atteindre des connaissances absolues. Les progrès de la science sont permanents. Il est, donc, bien imprudent d'affirmer...

4 pages - 1,80 ¤

Appréciez ce jugement de Claude Bernard: "On expérimente avec sa raison" ?

Note : 5.1/10

|| Sens des termes   — Expérimenter : contrôler une idée par un fait ; l'expérimentation désigne une activité destinée à mettre à l'épreuve et à contrôler par des faits la validité d'une idée ou d'une hypothèse. L'expérimentation est totalement différente de la simple observation passive. — Raison : faculté de distinguer le vrai du faux, de bien juger.   Sens du sujet   L'interrogation...

2 pages - 1,80 ¤

Pour être un bon observateur, faut-il être un bon théoricien ?

Note : 5.1/10

.../... Mais privée de tout autre guide que le désir de résoudre des problèmes immédiats, l'observation n'aboutit qu'à une connaissance fragmentaire de la réalité, entachée de grossières erreurs.Mais l'homme dispose, pour satisfaire son désir de connaître, d'un outil d'une grande puissance: la raison. Grâce à cet instrument, dans une perspective proche de l'empirisme, mais néanmoins désireuse de ne pas...

5 pages - 1,80 ¤

Les faits parlent-ils d'eux-mêmes ?

Note : 5.1/10

a) L'opinion n'aime pas les vues de l'esprit, les idées « abstraites «, les « belles théories «. Elle préfère s'incliner devant les faits, en les prenant « comme ils sont «. Il faut, dit-elle, « laisser parler les faits «. b) Le problème se pose alors de savoir si les faits n'expriment pas simplement ce...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire que la connaissance scientifique est la connaissance commune devenue plus rigoureuse ?

Note : 5.1/10

||• La connaissance peut être définie comme la saisie de la réalité et de l'être d'une chose. Quant à la connaissance scientifique, elle désigne cette même appréhension sous une modalité très particulière : de manière universelle et vérifiable, à travers l'expression des lois, relations nécessaires et constantes entre les phénomènes. La connaissance commune, quant à elle, s'apparente au savoir...

4 pages - 1,80 ¤

Une société sans droit est-elle concevable ?

Note : 5.1/10

|| Sens des termes  — Société : milieu humain dans lequel est intégré l'homme. Ensemble d'individus entre lesquels existent des rapports organisés. — Droit : ce qui est légitimé et doit être. — Concevable : ce qui est l'objet de pensée et peut avoir droit à l'existence.    Sens du sujet   Peut-il exister un ensemble d'individus connaissant des rapports organisés, sans que n'y...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire qu'il n' y a pas de justice, mais seulement des lois ?

Note : 5.1/10

Première partie : La justice en soi existe au-delà des lois Deuxième partie : II n'existe pas de justice en soi indépendante des lois Troisième partie : Vers un dépassement de la justice et de la loi  || Sens des termes   — Peut-on : est-il possible, est-il légitime. — Justice : reconnaissance et respect des droits de chacun ; respect de la personne...

8 pages - 1,80 ¤

Ce que la morale autorise, l'État peut-il légitimement l'interdire ?

Note : 7.5/10

Il faut tout d’abord distinguer prescrire et autoriser. Il convient également de s’interroger sur le sens du mot « morale «.Ensuite, nous pouvons nous étonner : un Etat libre, telle la république, garant des libertés de tous peut-il s’opposer à la morale ? La morale, au contraire, ne doit-elle pas guider l’Etat qu’élit le peuple ?Pourtant, il faut...

5 pages - 1,80 ¤

Ne sommes-nous justes que par intérêt ?

Note : 5.2/10

Or, poursuivant sa conservation, il recherche ce qui lui est utile et, par conséquent, ce qui assure sa protection.Mais c'est aussi un animal désirant, mû par les désirs et les passions : l'homme se caractérise, en effet, par le désir, tension permanente vers les objets qu'il imagine source de satisfaction, ainsi que par la passion, affection durable de...

3 pages - 1,80 ¤

En quel sens peut-on dire que l'homme est un animal politique ?

Note : 5.2/10

|| Commençons par définir les termes : « en quel sens « signifie « sous quelle signification «. « Peut-on « renvoie à la notion de légitimité plus qu’à celle de possibilité dans ce cas. La notion d’ « homme « quant à elle peut désigner soit l’espèce animale évoluée, soit une personne. Dans le terme...

8 pages - 1,80 ¤

La liberté peut-elle se définir comme l'obéissance à la raison ?

Note : 5.2/10

|| A. Sens des termes   - La liberté.  Qu'est-ce, maintenant, qu'être libre? Il faut au moins distinguer deux acceptions de cette formule « être libre «. Au sens quasi populaire du terme « être libre « signifie « obtenir ce qu'on a voulu «. Mais, en sa signification plus philosophique, « être libre « désigne la capacité d'autodétermination, non point...

12 pages - 1,80 ¤

Etre libre, est-ce vivre comme on l'entend ?

Note : 5.2/10

||HTML clipboard Analyse du sujet: * "Etre libre": il faut au moins distinguer deux acceptions. Au sens trivial du terme, "être libre" signifie "obtenir ce que l'on a voulu". Mais, en sa signification plus philosophique, "être libre" désigne la capacité d'autodétermination, non point la faculté d'atteindre certaines fins. On notera l'ambiguïté de cette notion, qui peut être définie...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler de servitude volontaire ou d'esclavage consenti ?

Note : 5.2/10

||HTML clipboard Analyse et Problématique: * y a-t-il: cad existe-t-il * servitude: état de dépendance totale d'une personne soumise à une autre. Lien "maître-esclave", cad relation où s'établit un rapport de dépendance entre un maître (exerçant une domination) et un esclave (ayant perdu son autonomie). * volontaire: qui résulte d'un acte de la volonté, cad de la faculté...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire que la liberté est d'abord la reconnaissance de la nécessité ?

Note : 5.2/10

av. J.-C. Zénon de Cittium « fouettait un esclave qui avait volé; et comme celui-ci lui dit : "II était dans ma destinée de voler", il répondit : "Et aussi d'être battu." » Anecdote rapportée par Diogène Laërce (Ille s. apr. J.-C.). « L'impuissance de l'homme à gouverner et à contenir ses sentiments, je l'appelle Servitude.||Est-il légitime de dire que...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on à la fois obéir et être libre ?

Note : 9/10

||HTML clipboard Il surgit toujours dans la contradiction qui se manifeste entre l'existence de contraintes et le désir de s'y soustraire.Ici, le problème réside particulièrement dans la simultanéité ("à la fois") de la contrainte et du désir d'être libre.L'association des termes et du problème constitue la base de l'introduction. Le plan. Deux types de plan sont possibles: * Un plan progressif:...

10 pages - 1,80 ¤

L'individu doit-il avoir peur de l'État ?

Note : 9/10

Lui-même n'est assujetti à aucune hiérarchie, pas même à celle qu'il aurait mise en place ». Le Système totalitaire, 3e partie. Il semble donc que l'individu est parfaitement fondé à craindre l'Etat, lorsqu'il s'incarne dans une forme aussi liberticide que celle de l'Etat totalitaire.   III.             Ce n'est pas l'Etat qui est à craindre pour l'individu, mais certaines formes particulière d'autorité politique   a.       Il n'y...

4 pages - 1,80 ¤

Toute force est-elle violence ?

Note : 9/10

Il y a en tout cas, entre force et violence, sans doute quelque chose comme un rapport. PREMIÈRE PARTIE : La force est une forme de violence. Le pouvoir et les effets de la force ne sont-ils pas toujours d'ordre violent ? Pour commencer, on peut s'interroger sur des expressions courantes : -          Passer en force (en notamment toutes les formes de « passage en force » sanctionnés...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 14444 14445 14446 14447 14448 14449 14450 14451 14452 14453 14454 14455 14456 14457 14458 14459 14460 14461 14462 14463 14464 14465 14466 14467 14468 14469 14470 14471 14472 14473 14474 14475 14476 14477 14478 14479 14480 14481 14482 14483 14484 14485 14486 14487 14488 14489 14490 14491 14492 14493 14494 14495 14496 14497 14498 14499 14500 14501 14502 14503 14504 14505 14506 14507 14508 14509 14510 14511 14512 14513 14514 14515 14516 14517 14518 14519 14520 14521 14522 14523 14524 14525 14526 14527 14528 14529 14530 14531 14532 14533 14534 14535 14536 14537 14538 14539 14540 14541 14542 14543

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit