LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Définition: Estradier, substantif masculin.

Définition: Estradier, substantif masculin. [Correspond à estrade2 B] Péjoratif. Orateur de réunions politiques, volubile et sans scrupules. Déroulède était né estradier, comme disait mon père, agitateur et tribun (LÉON DAUDET, Salons et journaux, 1917, page 245 ). Enragés de le voir [l'homme français] donner sa foi à de vulgaires estradiers, nous avons...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTRADE2, substantif féminin.

Définition: ESTRADE2, substantif féminin. A.— ARCHITECTURE INTÉRIEURE. Plancher surélevé dans une pièce. La chambre à coucher, où se dressait, sur une estrade couverte d'une peau de cygne, le grand lit à baldaquin (GUSTAVE FLAUBERT, L'Éducation sentimentale, tome 1, 1869, page 149 ). — Par analogie (Quasi-)synonyme : de terrasse. Oh! le charmant jardin avec ses estrades...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTRADE1, substantif féminin.

Définition: ESTRADE1, substantif féminin. [Généralement dans des expressions vieillies appartenant au langage militaire] A.— Battre l'estrade. Reconnaître une région, courir les chemins. Les coureurs de la colonne volante de trois cents chasseurs battant l'estrade entre Wavre et Plancenoit (VICTOR HUGO, Les Misérables, tome 1, 1862, page 393 ). B.— Batteur d'estrade. Éclaireur d'une troupe. On décida...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTOURBIR, verbe transitif.

Définition: ESTOURBIR, verbe transitif. Argot, vieilli. Assommer, tuer à coups de poing ou avec un objet contondant Elle a spirituellement (...) conté les coups de poing sur la tête que lui donnait Sari, des coups de poing à l'estourbir! (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal, 1876, page 1122 ). — C'est nous, m'entends-tu? Qu'il...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTOUFFADE, substantif féminin.

Définition: ESTOUFFADE, substantif féminin. ART CULINAIRE. Manière de faire cuire très lentement et dans leur vapeur certaines viandes. Synonymes : étouffade, à l'étouffée, à l'étuvée. Perdrix à l'estouffade (confer Louis-Eustache Audot, La Cuisinière de la campagne et de la ville, 1896, page 258 ). — Par métonymie. Plat ainsi préparé. Estouffade provençale (confer Alexandre Arnoux,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTOQUER, verbe transitif.

Définition: ESTOQUER, verbe transitif. TAUROMACHIE. Frapper un taureau mortellement d'un coup d'épée. L'Allemagne décidément est à bout. Elle oscille, comme le taureau estoqué à fond dans l'arène (LÉON DAUDET, La vie orageuse de Clemenceau, 1942, page 262 ). — Par métaphore. Je relis dans le Jules Ferry de Maurice Reclus le chapitre sur l'affaire de...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCROQUERIE, substantif féminin.

Définition: ESCROQUERIE, substantif féminin. Action d'escroquer, acte consistant à escroquer. Une véritable escroquerie; tentative d'escroquerie; commettre une escroquerie. L'ex-comte De Genlis, plus connu par ses escroqueries au jeu que par son affectation à singer le patriote (JEAN-PAUL MARA, DIT MARAT, Pamphlets, Marat, l'ami du peuple, 1792, page 310) : Ø On prétendait qu'il possédait un plan d'escroquerie magnifique pour...

1 page - 1,80 ¤

Définition: Escomptable, adjectif.

Définition: Escomptable, adjectif. Qui peut être escompté. a) [En parlant d'un effet de commerce non échu] Qui peut être vendu avant terme, sous déduction d'une retenue. Un papier de commerce escomptable (Dictionnaire de l'Académie française. 1932). b) Au figuré. Qui peut être prévu avec de bonnes raisons de voir ses prévisions réalisées....

1 page - 1,80 ¤

Définition: EST(H)ONIEN, -IENNE, (ESTONIEN, ESTHONIEN, ESTONIENNE, ESTHONIENNE) adjectif et substantif.

Définition: EST(H)ONIEN, -IENNE, (ESTONIEN, ESTHONIEN, ESTONIENNE, ESTHONIENNE) adjectif et substantif. A.— (Celui, celle) qui est né(e) en Est(h)onie (république balte de l'U.R.S.S. depuis 1940) ou qui y habite. Les Esthoniens. Le délégué esthonien aimait Molière (JEAN GIRAUDOUX, Siegfried et le Limousin, 1922, page 218 ). B.— [En parlant d'un inanimé] 1. Emploi adjectival. Relatif...

1 page - 1,80 ¤

Définition: EST(H)ONIEN, -IENNE, (ESTONIEN, ESTHONIEN, ESTONIENNE, ESTHONIENNE) adjectif et substantif.

Définition: EST(H)ONIEN, -IENNE, (ESTONIEN, ESTHONIEN, ESTONIENNE, ESTHONIENNE) adjectif et substantif. A.— (Celui, celle) qui est né(e) en Est(h)onie (république balte de l'U.R.S.S. depuis 1940) ou qui y habite. Les Esthoniens. Le délégué esthonien aimait Molière (JEAN GIRAUDOUX, Siegfried et le Limousin, 1922, page 218 ). B.— [En parlant d'un inanimé] 1. Emploi adjectival. Relatif...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTOMPER, verbe transitif.

Définition: ESTOMPER, verbe transitif. A.— BEAUX-ARTS. Rendre moins intense la valeur d'un trait ou d'une masse colorée en étendant le crayon ou le pastel au moyen de techniques diverses. Il usa largement de la couleur et n'en put estomper finement les contours (AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Les Beaux Messieurs de Bois-Doré, 1858,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTOMPÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.

Définition: ESTOMPÉ, -ÉE, participe passé et adjectif. I.— Participe passé de estomper* II.— Emploi adjectival. A.— BEAUX-ARTS. Qui est exécuté au moyen d'une des techniques de l'estompage; qui présente un effet d'ombres et de dégradés obtenu par estompage. Lavis estompé. C'était une tête estompée de Niobé (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal, ...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: ESTOMPE, substantif féminin.

Définition: ESTOMPE, substantif féminin. A.— BEAUX-ARTS. Morceau de peau ou de papier roulé en cylindre et terminé en pointe qui sert à étendre le crayon ou le pastel sur un dessin pour l'estomper. À l'impression on obtient des tons veloutés et puissants tels qu'en produit l'estompe sur le papier (MAXIME LALANNE, Traité de la gravure à...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: Estompage, substantif masculin.

Définition: Estompage, substantif masculin. a) BEAUX-ARTS. Action d'estomper; résultat de cette action. Des images troubles [les femmes de Lemoine] délicieusement vagues (...) qui se rapprochent, avec un peu moins de légèreté, de l'estompage gris de quelques rares études d'Honoré Fragonard (EDMOND DE GONCOURT, La Maison d'un artiste, 1881, page 106 ). Le fondu des plans...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTOMAQUER, verbe transitif.

Définition: ESTOMAQUER, verbe transitif. Familier. A.— Frapper à l'estomac. Je charge! J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif! Quelqu'un m'ajuste : paf! (EDMOND ROSTAND, Cyrano de Bergerac, 1898, II, 9, page 99 ). Au septième round Jacques lui estomaqua le plexus solaire d'une gauche infaillible (RAYMOND QUENEAU, Loin de Rueil, 1944, page 62 ). B.— ...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTOMAC, substantif masculin.

Définition: ESTOMAC, substantif masculin. A.— [L'estomac en tant qu'organe de la digestion] Organe en forme de poche dans lequel les aliments sont brassés, transformés en chyme (confer apologue exemple 2). Aigreurs, crampes d'estomac. La pilule que je viens d'avaler et qui navigue encore dans mon estomac sur le verre d'eau qui l'a suivie (GUSTAVE FLAUBERT, Correspondance,...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: ESTOCADE, substantif féminin.

Définition: ESTOCADE, substantif féminin. ESCRIME, TAUROMACHIE. Coup porté avec la pointe d'une épée. Allonger, recevoir une estocade. Grande estocade (Dictionnaire de l'Académie Française). Quand il se retrouva, titubant, derrière le taureau, il vit que l'estocade était un peu en avant et pas assez profonde (HENRI DE MONTHERLANT, Les Bestiaires, 1926, page 540 ). STATISTIQUES : Fréquence absolue...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTOCADE, substantif féminin.

Définition: ESTOCADE, substantif féminin. ESCRIME, TAUROMACHIE. Coup porté avec la pointe d'une épée. Allonger, recevoir une estocade. Grande estocade (Dictionnaire de l'Académie Française). Quand il se retrouva, titubant, derrière le taureau, il vit que l'estocade était un peu en avant et pas assez profonde (HENRI DE MONTHERLANT, Les Bestiaires, 1926, page 540 ). STATISTIQUES : Fréquence absolue...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCROQUER, verbe transitif.

Définition: ESCROQUER, verbe transitif. A.— Escroquer quelque chose (à quelqu'un). S'approprier (un bien) par ruse, soutirer (quelque chose à quelqu'un) par des moyens frauduleux. Un pourvoyeur auquel il escroque sa nourriture (JULES MICHELET, L'Oiseau, 1856, page 51 ). Elle apprend qu'Adolphe (...) est parti pour la Belgique, emportant cent vingt mille francs escroqués à une...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTOC2, substantif masculin.

Définition: ESTOC2, substantif masculin. A.— EAUX et FORÊTS. Tronc d'arbre. Couper un arbre à blanc estoc. Le couper à fleur de terre jusqu'à la souche (confer Dictionnaire de l'Académie Française). Couper une forêt, faire une coupe à blanc estoc. En couper tout le bois, sans y laisser de baliveaux (confer Dictionnaire de l'Académie Française). B.— ...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTOC1, substantif masculin.

Définition: ESTOC1, substantif masculin. ARMES ANCIENNE. Épée longue et acérée. Ces coups d'épieux, ces coups d'estocs, ces coups de piques (VICTOR HUGO, L'Année terrible, 1872, page 192 ). — Par métonymie. Pointe d'une épée. Frapper d'estoc et de taille. Frapper de la pointe et du tranchant (confer Jeux et sports, 1968, page 1430). —...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTIVER2, verbe transitif.

Définition: ESTIVER2, verbe transitif. MARINE. Comprimer des marchandises de sorte qu'elles tiennent le moins de place possible dans la cale du bateau (confer Le Clère 1960). Estiver du foin (DICTIONNAIRE DES DICTIONNAIRES (PAUL GUÉRIN) 1892). Remarque : La plupart des dictionnaires généraux enregistrent estivage, substantif masculin « action d'estiver des marchandises » et estive, substantif féminin...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTIVER1, verbe.

Définition: ESTIVER1, verbe. A.— Emploi intransitif. 1. [Le sujet désigne un troupeau] Séjourner durant l'été (dans les pâturages de montagne) : Ø Parmi les troupeaux qui estivent sur les alpages, certains passent l'hiver dans les plaines situées sur le pourtour de la grande chaîne. JEAN BRUNHES, La Géographie humaine, 1942, page 181. 2. Plus généralement. Ainsi, aux...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTIVE, substantif féminin.

Définition: ESTIVE, substantif féminin. Pâturage de haute montagne dans les Pyrénées. Montagne d'estives (JOSEPH MALÈGUE, Augustin ou le Maître est là, tome 2, 1933, page 251 ). Le déclin ne peut être conjuré tant qu'il y a une forte disproportion entre les énormes étendues d'estives et la médiocrité des réserves fourragères des fonds de vallées (MAURICE WOLKOWITSCH,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESTIVAL, -ALE, -AUX, adjectif.

Définition: ESTIVAL, -ALE, -AUX, adjectif. A.— D'été, qui est relatif à l'été. Mais le même bariolage caractérise les paysages estivaux, le jaune des céréales s'opposant au vert des fourrages (ANDRÉ MEYNIER, Les Paysages agraires, 1958, page 130) : Ø Le grand jeu national n'est plus, maintenant, limité à la saison estivale puisque l'équipe d'Angleterre va, l'hiver, jouer...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 ... 17522 17523 17524 17525 17526 17527

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit