LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Alfred de VIGNY (1797-1863): La mort du loup

I    Les nuages couraient sur la lune enflammée  Comme sur l'incendie on voit fuir la fumée,  Et les bois étaient noirs jusques à l'horizon.  Nous marchions sans parler, dans l'humide gazon,  Dans la bruyère épaisse et dans les hautes brandes,  Lorsque, sous des sapins pareils à ceux des Landes,  Nous avons aperçu les grands ongles marqués  Par...

4 pages - 1,80 ¤

Le Lac - Alphonse de Lamartine (Commentaire)

AINSI, toujours poussés vers de nouveaux rivages.  Dans la nuit éternelle emportés sans retour,  Ne pourrons-nous jamais sur l’océan des âges  Jeter l’ancre un seul jour? c    O lac! l’année à peine a fini sa carrière, 5  Et près des flots chéris qu’elle degg,vg.c .cv,vait revoir,  Regarde! je viens seul m’asseoir sur cette...

4 pages - 1,80 ¤

Parthénon, sur l'Acropole d'Athènes - Chateaubriand

« Il faut maintenant se figurer tout cet espace tantôt nu et couvert d'une bruyère jaune, tantôt coupé par des bouquets d'oliviers, par des carrés d'orge, par des sillons de vignes ; il faut se représenter des fûts de colonne et des bouts de ruines anciennes et modernes sortant du milieu de ces cultures ; des murs blanchis...

3 pages - 1,80 ¤

Suzanne VALADON: LA BOÎTE A VIOLON

Suzanne Valadon posa pour de nombreux peintres, dont Renoir. Mais elle ne se contenta pas de mener une vie agitée sur la butte Montmartre. Elle brossa elle-même de nombreuses toiles, qui firent l'admiration de Degas, Toulouse-Lautrec et bien d'autres... Après avoir été acrobate et avoir servi de modèle à Renoir, Puvis de Chavannes et Toulouse-Lautrec, Valadon se lance avec...

3 pages - 1,80 ¤

Suzanne VALADON: FEMME NUE A LA DRAPERIE

Une femme nue, aux formes opulentes, termine sa toilette. Elle tourne son visage vers le bas et baisse les yeux... un peu honteuse de la façon très directe dont elle s'offre à nous dans ce tableau. Modèle de Puvis de Chavannes, puis de Renoir, Suzanne Valadon dessine en cachette, jusqu'au jour où Toulouse-Lautrec découvre ses talents. Il l'encourage vivement...

3 pages - 1,80 ¤

Suzanne VALADON: NU A LA COUVERTURE RAYÉE

Le modèle préféré de Suzanne Valadon, la petite Gilberte, a grandi. Elle est devenue une fort belle jeune fille à l'attitude naturelle, qui pose pour le peintre dans un cadre familier. Le nu était un des sujets de prédilection de Suzanne Valadon, dont beaucoup d'amateurs regrettaient qu'elle fût une femme, car on disait d'elle qu'elle peignait comme un homme! ...

3 pages - 1,80 ¤

Albert LEBOURG: LE PONT DE NEUILLY À COURBEVOIE

Un peintre à la poésie très personnelle sort enfin du purgatoire discret où les critiques l'avaient confiné, le séparant dans l'histoire de ses amis impressionnistes. En cette fin du XIXe siècle, cette commune touchant Paris a encore des airs de campagne. Si Lebourg voyait aujourd'hui ce pont et cette perspective, il serait horrifié par les tours qui y ont...

1 page - 1,80 ¤

Maxime MAUFRA: LA RÉCOLTE DES GOÉMONS

Le peintre était breton et aimait son pays. Il n'en fallait pas plus pour recevoir la leçon de Gauguin, venu s'installer en Bretagne. En 1891, quand il brosse ce tableau, Maxime Maufra est pratiquement inconnu, surtout si on le compare aux jeunes disciples de Gauguin, à Pont-Aven. Cette discrétion ne l'a pas empêché d'être un des peintres majeurs de...

1 page - 1,80 ¤

Jean PUY: MARCHÉ A SANARY

Il fut du combat des fauves, montrant ses toiles avec celles de Vlaminck et Derain... mais son tempérament paisible et délicat lui fit faire une carrière paisible au soleil du midi... ...

1 page - 1,80 ¤

Jean BÉRAUD: L'ATTENTE

« Fines silhouettes de femmes qui ne sont que dentelles et ombrelles sur fond de maison bourgeoise ». En écrivant ces mots, le critique Jean-Jacques Levêque semblait avoir sous les yeux ce tableau si typique de l'oeuvre de Jean Béraud. Les impressionnistes, chantres de la lumière, de l'eau et des paysages, sont loin de la vie mondaine. A leur...

1 page - 1,80 ¤

Marie BRACQUEMOND: PORTRAIT : « LA DAME EN BLANC »

Parmi les « dames de l'impressionnisme », Marie Bracquemond est restée une inconnue. Ce tableau démontre que son talent valait bien celui de Berthe Morisot. Chaque année, des centaines de Dames étaient exposées aux divers Salons de Paris. Si la touche de Marie Bracquemond rappelle un peu celle de Manet, c'est à peine si l'ensemble se distingue des autres...

1 page - 1,80 ¤

Maxime MAUFRA: LA CÔTE DE GOULPHAR

Maufra rêvait d'être marin. Mais une vue déficiente l'en avait empêché. C'est ainsi que naquit sa vocation d'artiste. On a toujours noté l'influence décisive que Gauguin eut sur le peintre après qu'ils se furent rencontrés, à Pont-Aven, en 1890. Pourtant, Maufra n'est pas un «suiveur » et n'appartient pas vraiment à l'Ecole de Pont-Aven. Dans cette toile, justement, il...

1 page - 1,80 ¤

Moïse KISLING: PAYSAGE A SANARY

Moïse Kisling était né en Pologne en 1891. Sa vocation l'amena, à vingt ans, à se rendre à Paris, considéré alors comme la capitale des arts, et c'est à Montparnasse qu'il rencontrera Picasso, Derain, Braque, et surtout Modigliani. Tous cherchaient à créer, le plus souvent à partir de Cézanne, une nouvelle grammaire artistique: une tâche ambitieuse devant laquelle...

1 page - 1,80 ¤

Paul SÉRUSIER: NATURE MORTE, POMMES ET CRUCHE

Cette nature morte insolite nous montre que Sérusier ne s'intéressait pas seulement aux paysages bretons. On y découvre son goût pour les tons sourds et mats. Après avoir été successivement associé au synthétisme et aux nabis, Sérusier poursuit ses propres expérimentations picturales dans les années 1910. Alors que le cubisme est à son apogée, sa peinture reste figurative. S'il...

1 page - 1,80 ¤

Raoul DUFY: MARCHÉ A MARSEILLE

Cette scène de marché, brossée en 1905, précède les premières oeuvres fauves de Dufy. D'une composition classique et d'une palette discrète, elle révèle les hésitations du peintre face aux audaces d'un Matisse ou d'un Derain. Alors que les fauves font scandale lors de leur première exposition au Salon d'Automne de 1905, Dufy se trouve à une période charnière de...

3 pages - 1,80 ¤

Frank-Myers BOGGS: LE QUAI DE VALMY

Installé à Paris, cet Américain du Middle-West se passionne pour les quais, les ponts et les ports. Le quai de Valmy, dans le nord de la capitale, lui inspire cette oeuvre forte au charme étrange, traitée comme un décor de théâtre réaliste. Né aux États-Unis, Boggs suit les cours des Beaux-Arts, à Paris, dans sa jeunesse. Lors de ce...

1 page - 1,80 ¤

Jacques-Émile BLANCHE: LA MÈRE DE L'ARTISTE

Un jeune peintre très doué a voulu rendre hommage à sa mère en même temps qu'à Manet. Le jeune artiste vouait une grande admiration à Manet, qui l'avait encouragé et protégé au début de sa carrière. Plus que Cézanne ou les autres impressionnistes, c'est l'élégant Manet qui, pour lui, représentait la modernité. ...

1 page - 1,80 ¤

JACQUES-ÉMILE BLANCHE : RÉGATES A HENLEY

Familier de l'Angleterre, Blanche brosse sur le vif l'atmosphère colorée et joyeuse des célèbres régates de Henley, non loin de Londres... A 55 km de Londres, à Henley-on-Thames, un endroit très prisé des visiteurs, des régates se déroulent chaque année sur la Tamise. Cette manifestation, créée en 1834 (elle existe toujours aujourd'hui), permet aux champions du monde entier de...

1 page - 1,80 ¤

Jacques-Émile BLANCHE: LA FAMILLE THAULOW

Ce tableau est l'hommage d'un artiste à un autre, mais Jacques-Émile Blanche ne peut résister à une légère ironie : en le représentant chez lui, devant son chevalet, il semble dire que ce grand paysagiste ne peignait jamais d'après nature ! C'est dans les environs de Dieppe que l'artiste peignit son tableau. Toute une colonie d'artistes étrangers (des Anglais...

1 page - 1,80 ¤

Albert ANDRÉ: LA TONNELLE

Impressionniste, fauve, puis influencé par les nabis, Albert André s'est très vite situé en marge des mouvements artistiques de son temps. Ce peintre intimiste mérite bien la reconnaissance dont il est aujourd'hui l'objet. Albert André avait l'habitude de séjourner tous les étés dans sa propriété de Laudun, près de Nîmes, et c'est cette belle région qui lui inspira la...

1 page - 1,80 ¤

Henri MARTIN: SOIR A COLLIOURE

En peignant cette marine sans anecdote particulière, le peintre s'inspire davantage des estampes japonaises que du site lui-même. C'est en 1923 qu'Henri Martin achète une maison dans la petite ville de Collioure (Pyrénées-Orientales), si souvent peinte par Matisse et Derain. Cette marine est une exception dans son oeuvre, car il préférait peindre le vieux port, si pittoresque, et les...

1 page - 1,80 ¤

IMMACULÉ.

adj. Qui n'est pas maculé, qui est sans tache, qui est d'une blancheur parfaite. Le mot s'emploie au propre (une neige immaculée) comme au figuré (une âme immaculée, sans souillure morale). En particulier, dans la religion catholique, l'Immaculée conception : privilège, pour la Vierge Marie, d'être née sans la tache du pêché originel....

1 page - 1,80 ¤

IMBU.

adj. Imprégné, pénétré ; littéralement : imbibé. Mais le mot ne s'emploie que pour des réalités psychologiques. Être imbu de préjugés. Être imbu de soi-même (être infatué de soi-même, vaniteux à l'extrême). Être imbu de sa supériorité....

1 page - 1,80 ¤

IMBROGLIO.

n. m. Situation très embrouillée, dans laquelle il est très difficile de se retrouver. Le terme s'emploie aussi bien à propos du théâtre, pour désigner une intrigue particulièrement complexe (l'imbroglio d'une pièce de Feydeau) que dans la vie courante, pour une situation très confuse, inextricable....

1 page - 1,80 ¤

IMAGINAIRE.

adj. et n. 1° (adjectif) Se dit de ce qui n'existe que dans l'esprit, dans l'imagination. Irréel, fictif, fantasmatique. Des peurs imaginaires. (non fondées). Un malade imaginaire (qui s'invente son propre mal). Un pays imaginaire. Dans ce sens, le mot image est perçu surtout négativement, comme défaut de réalité. 2° (substantif Ensemble de représentations ou d'images qui sous-tendent...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16400 16401 16402 16403 16404 16405 16406 16407 16408 16409 16410 16411 16412 16413 16414 16415 16416 16417 16418 16419 16420 16421 16422 16423 16424 16425 16426 16427 16428 16429 16430 16431 16432 16433 16434 16435 16436 16437 16438 16439 16440 16441 16442 16443 16444 16445 16446 16447 16448 16449 16450 16451 16452 16453 16454 16455 16456 16457 16458 16459 16460 16461 16462 16463 16464 16465 16466 16467 16468 16469 16470 16471 16472 16473 16474 16475 16476 16477 16478 16479 16480 16481 16482 16483 16484 16485 16486 16487 16488 16489 16490 16491 16492 16493 16494 16495 16496 16497 16498 16499 16500 16501 16502 16503 16504 16505 16506 16507 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 ... 17465 17466 17467 17468 17469 17470

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit