LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Candide a été chassé du paradis terrestre et se retrouve face aux pires formes du mal qu'est la guerre. Quelle est la critique de la guerre faite ?

I. La guerre paraît séduisante    * « rien n’était si beau… « : accumulation d’adjectifs + répétition de l’adverbe « si «, adverbe intensif.  * Enumération d’instrument de musique (avant la guerre)  * Spectacle chorégraphié : importance des locutions de temps (« d’abord «, « ensuite «, « aussi «, « enfin «) ordonnance des batailles de l’époque :  * 1ere phase : les canons  * 2e phase : mousqueterie (fusils)...

1 page - 1,80 ¤

En quoi la forme du conte est-elle mise au service de l'engagement ?

I. Situation initiale d’un conte * langage simple, clair * vocabulaire usuel, banal, compréhensible par tous * situation spatio-temporelle : château * personnages (baron, baronne, nobles) Univers merveilleux, idéalisé (à première vue) * Héro Candide, héro éponyme qui apparaît dès le début du conte. Origine mystérieuse (« soupçonnaient «), personnage simplifié, réduit à des traits car il...

1 page - 1,80 ¤

La Condition féminine à la fin du XVII et XVIII siècle

INTRODUCTION Du point de vue sociologique, la condition féminine décrit la position des femmes dans l'organisation sociale. Ainsi, question de l’époque était de traiter des différences de traitement entre les femmes et les hommes dans la société. Il existe également une description psychologique voire philosophique de ce qu'est la « condition féminine «....

3 pages - 1,80 ¤

CONTINUATION DES AMOURS RONSARD

  Introduction: Dans une langue élaborée et étincelante, propre aux acrobaties rhétoriques et aux complexités de tous genres, le recueil de Cassandre, nous l'avons vu, se compose de décasyllabes au rythme dansant. Cependant, l'héroïne du second livre est une paysanne, Marie, et le style qui la chante, familier et enjoué, se différencie de celui...

2 pages - 1,80 ¤

Le portrait de Ménippe - Les caractères, La Bruyère

INTRODUCTION    Jean de La Bruyère, l'auteur des Caractères ou les Mœurs de ce Siècle, se plaisait à proposer à son public des portraits en apparence déshumanisés car trop englués dans les automatismes de la passion, de l'instinct trivial ou de l'intérêt personnel. Il apostrophait son lecteur, avec malice : « Je rends au ...

5 pages - 1,80 ¤

L'expérimentation sur le vivant est-elle légitime ?

La loi morale nous ordonne de faire de l'homme une fin, non un moyen Kant formula le premier, de la façon la plus simple, la loi morale à laquelle nul être ne peut se soustraire. Cette loi nous ordonne de faire de l'humanité une fin en soi, c'est-à-dire de respecter la liberté en nous et hors de nous :...

3 pages - 1,80 ¤

L'historien n'est-il qu'un interprète ?

Interpréter est une opération mentale requise en histoire, que l'historien ne peut éviter, mais qui n'est pas propre à cette discipline. Interpréter n'a donc pas de caractère péjoratif, comme s'il s'agissait de porter un jugement totalement subjectif, voire injustifié. De nombre«, savants se sont trompés sur des phénomènes, Galilée sur les marées par exemple, ce qui montre que...

3 pages - 1,80 ¤

Le travail de l'historien est-il un travail d'interprétation ?

Nous verrons dans un premier temps les handicaps particuliers à la discipline historique, contraignant ceux qui la pratiquent à un exercice d'interprétation, pour analyser dans un deuxième temps les conditions d'objectivité de la science historique, afin de déterminer en dernier lieu quel type d'interprétation est à l'oeuvre en histoire. ...

3 pages - 1,80 ¤

La mise en scène de Roger Planchon de DOM JUAN de Molière

On a parlé à propos de la mise en scène réalisée par Roger Planchon au T.N.P., en 1980, de «sociologie religieuse». Effectivement, comme dans son Tartuffe, Planchon met la religion au centre de l'oeuvre, la religion comme fait de société. Le metteur en scène utilise abondamment les figurants pour ancrer le texte dans son épaisseur historique et pour...

1 page - 1,80 ¤

La mise en scène d'Antoine Vitez de DOM JUAN de Molière

Dans le spectacle de Chéreau, la mise à nu de la théâtralité était explicitement en phase avec un engagement idéologique sans faille qui, sans jamais tomber dans la démonstration théorique, commandait la machinerie scénique et innervait le jeu des acteurs, imprimant à l'ensemble sa cohérence et sa vigueur. ...

1 page - 1,80 ¤

La mise en scène de Patrice Chéreau de DOM JUAN de Molière

En janvier 1969, Patrice Chéreau créa au Théâtre du Ville, à Lyon, un Dom Juan qui fit grand bruit. Ce spectacle, très controversé, constitue un tournant dans l'interprétation de la pièce. Le jeune metteur en scène, âgé alors de 25 ans, avait répondu à la demande de Maurice Maréchal, directeur du Théâtre, qui jouait le rôle de Sganarelle. ...

1 page - 1,80 ¤

La mise en scène de Jean Vilar de DOM JUAN de Molière

La mise en scène de Jean Vilar au T.N.P., en 1953, marque une date importante dans l'histoire de Dom Juan. Cette interprétation déplaçait complètement la perspective et la problématique dans lesquelles Jouvet avait situé la pièce. L'Espagne baroque de Christian Bérard faisait place à la France de Louis XIII. Jean Vilar incarnait un héros cartésien et résolument athée qui...

1 page - 1,80 ¤

La mise en scène de Louis Jouvet de DOM JUAN de Molière

Louis Jouvet a été, à notre époque, le véritable découvreur de Dom Juan. Avant de monter la pièce dans sa version originale et dans son intégralité en 1947, il l'avait mise au programme de ses cours d'art dramatique au Conservatoire de Paris. Ses séances de travail sur le rôle d'Elvire sont restées célèbres et ont marqué profondément l'interprétation...

1 page - 1,80 ¤

Acte V, scènes 5 et 6 - DOM JUAN de Molière (fin): Le châtiment de Don Juan

Scène 5 Dom Juan, un spectre en femme voilée, Sganarelle. Le Spectre, en femme voiléeDom Juan n’a plus qu’un moment à pouvoir profiter de la miséricorde du Ciel ; et s’il ne se repent ici, sa perte est résolue. SganarelleEntendez-vous, Monsieur ? Dom JuanQui ose tenir ces paroles ? Je crois connaître cette voix. SganarelleAh ! Monsieur, c’est un spectre : je le reconnais au marcher. Dom JuanSpectre, fantôme,...

8 pages - 1,80 ¤

Acte V, scène 2: Don Juan épouse l'hypocrisie (Dom Juan de Molière)

  Dom Juan Il n’y a plus de honte maintenant à cela : l’hypocrisie est un vice à la mode, et tous les vices à la mode passent pour vertus. Le personnage d’homme de bien est le meilleur de tous les personnages qu’on puisse jouer aujourd’hui, et la profession d’hypocrite a de merveilleux avantages. C’est...

5 pages - 1,80 ¤

Apodose et protase

La protase est la première partie d'une phrase annonçant un second élément la complétant (lequel constitue l'apodose). PROTASE: Et si vous n'êtes point touché de votre intérêt APODOSE: Soyez-le au moins de mes prières, et m'épargnez le cruel déplaisir de vous voir condamner à des supplices éternels. Mais, d'une manière plus générale, la protase est la partie montante d'une phrase, qui...

1 page - 1,80 ¤

Acte IV, scène 6 - DOM JUAN de Molière : Elvire annonce sa conversion

Scène 6 Dom Juan, Done Elvire, Ragotin, Sganarelle. RagotinMonsieur, voici une dame voilée qui vient vous parler. Dom JuanQue pourrait-ce être ? SganarelleIl faut voir. Done ElvireNe soyez point surpris, Dom Juan, de me voir à cette heure et dans cet équipage. C’est un motif pressant qui m’oblige à cette visite, et ce que j’ai à vous dire ne veut point du tout...

9 pages - 1,80 ¤

Acte IV, scène 4: Les reproches de Don Louis - DOM JUAN de Molière

Scène 4 Dom Louis, Dom Juan, La Violette, Sganarelle. La Violette Monsieur, voilà Monsieur votre père. Dom Juan Ah ! me voici bien : il me fallait cette visite pour me faire enrager. Dom Louis Je vois bien que je vous embarrasse, et que vous vous passeriez fort aisément de ma venue. À dire vrai, nous nous incommodons étrangement l’un et...

5 pages - 1,80 ¤

Acte IV, scène 3: Monsieur Dimanche - DOM JUAN de Molière

Scène 3 Dom Juan, M. Dimanche, Sganarelle, Suite. Dom Juan, faisant de grandes civilités Ah ! Monsieur Dimanche, approchez. Que je suis ravi de vous voir, et que je veux de mal à mes gens de ne vous pas faire entrer d’abord ! J’avais donné ordre qu’on ne me fît parler personne ; mais cet ordre n’est pas pour...

3 pages - 1,80 ¤

Camille PISSARRO: JARDIN POTAGER À L'HERMITAGE, PONTOISE

Pissarro a cherché toute sa vie le contact avec la nature. Un simple potager, où s'affairent des jardiniers, lui inspire une oeuvre à la fois sobre et lyrique. A l'inverse de Gauguin, qui a cherché l'inspiration dans des contrées lointaines, Pissarro a quitté les Antilles cour trouver dans la France rurale ses sujets ce prédilection. En réalité, il lui...

1 page - 1,80 ¤

Camille PISSARRO: FEMME DANS UN CLOS

Une lumière éclatante, des toits roses et bleus, et des touches légères, bien ordonnées répandent sur le paysage la clarté d'un joyeux jour de printemps à Éragny. Né dans des îles lointaines, Pissarro chantera pourtant toute sa vie la-terre'‘. les paysages de la campagne, les champs et les arbres, les jardins et les villages. ...

1 page - 1,80 ¤

Camille PISSARRO: LA SERVANTE ASSISE DANS LE JARDIN D'ÉRAGNY

Dans cette scène champêtre et lumineuse réalisée à Éragny, qu'aimait tant Pissarro, le peintre met en scène une jeune servante veillant sur ses propres enfants, simplement esquissés. Les années 1880 vont être critiques pour les impressionnistes, après la période héroïque de la naissance du mouvement. Chaque artiste cherche sa propre voie. ...

1 page - 1,80 ¤

Camille PISSARRO: LA BROUETTE, VERGER

La nature vibre sous la palette d'un Pissarro toujours aussi attaché à l'impressionnisme. Malgré ses détracteurs, il défendra jusqu'au bout la « vérité contre le métier », la simplicité contre la « roublardise ». Au début des années 1880, Pissarro continue à brosser avec la même ferveur de paisibles paysages champêtres. Alors que les symbolistes cherchent à donner un...

1 page - 1,80 ¤

Camille PISSARRO : LA BERGÈRE

C'est Degas qui conseille à Pissarro de se lancer dans les personnages. Le peintre accepte et, en 1881, il présente ce chef-d'oeuvre : une simple paysanne. Il attendra un siècle et demi pour être enfin reconnu... Au début des années 1880, le mouvement impressionniste, qui fête sa septième exposition, semble s'essouffler. Seul Camille Pissarro ne change pas. Il continue...

2 pages - 1,80 ¤

Camille PISSARRO: PAYSAGE A CHAPONVAL

Cette oeuvre rigoureusement construite, où dominent les bleus lumineux, traduit l'amour de Pissarro pour la nature riante et paisible. Tout le monde loua son talent. Les acheteurs, eux, boudèrent l'oeuvre. Longtemps avant certains observateurs, Paul Gauguin avait pris conscience du génie de Pissarro. ...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16430 16431 16432 16433 16434 16435 16436 16437 16438 16439 16440 16441 16442 16443 16444 16445 16446 16447 16448 16449 16450 16451 16452 16453 16454 16455 16456 16457 16458 16459 16460 16461 16462 16463 16464 16465 16466 16467 16468 16469 16470 16471 16472 16473 16474 16475 16476 16477 16478 16479 16480 16481 16482 16483 16484 16485 16486 16487 16488 16489 16490 16491 16492 16493 16494 16495 16496 16497 16498 16499 16500 16501 16502 16503 16504 16505 16506 16507 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 ... 17517 17518 17519 17520 17521 17522

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit