LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Cinquième partie, chapitre II - Germinal de Zola

N'en pouvant, plus, elle éprouva un besoin d'ôter sa chemise. Cela tournait à la torture, ce linge dont les moindres plis la coupaient, la brûlaient. Elle résista, voulut rouler encore, fut forcée de se remettre debout. Alors, vivement, en se disant qu'elle se couvrirait au relais, elle enleva tout, la corde, la chemise, si fiévreuse, qu'elle aurait arraché...

3 pages - 1,80 ¤

James WHISTLER: ARRANGEMENT EN GRIS ET NOIR N°1

Dans ce magnifique portrait aux tons épurés, la mère de l'artiste semble envahir la toile de sa forte présence... Whistler est né à Lowel, dans le Massachusetts (Etats-Unis). Alors qu'il a huit ans, toute sa famille se retrouve à Saint-Pétersbourg, où son père travaille comme ingénieur aux chemins de fer. A la mort de ce dernier, en 1849, James...

1 page - 1,80 ¤

Théo VAN RYSSELBERGHE: LA COUSEUSE

«Quand je vois un tableau sombre, ça m'empêche de dormir », aimait à répéter ce peintre belge, qui fit beaucoup pour la promotion de l'impressionnisme dans son pays. Le jeune artiste, qui fut un des meilleurs disciples de Seurat, nous offre ici une scène intimiste. C'est dans le parc du manoir familial que Théo Van Rysselberghe fit le portrait...

1 page - 1,80 ¤

Anders ZORN: FEMME NUE SE COIFFANT

Dans une maison paysanne faite de rondins, une jeune et jolie Suédoise se peigne sans façon. En brossant rapidement ce nu, le peintre Zorn évoque autant l'univers de Manet que celui de sa campagne natale ! ...

1 page - 1,80 ¤

Moïse KISLING: NATURE MORTE AUX FRUITS

Cette nature morte somptueuse s'inspire à la fois de Cézanne et de l'art cubiste. C'est pourtant à l'école de Paris que l'on associera Kisling, le grand ami de Modigliani. Après avoir suivi des études artistiques à Cracovie, le peintre arrive à Paris en 1910. Il se lie aussitôt avec Picasso, Braque, Derain, Modigliani et Juan Gris. Mais à l'époque...

1 page - 1,80 ¤

Frits THAULOW: LES BORDS DE LA LAITA A QUIMPERLÉ

Il était le beau-frère de Gauguin. Mais sa carrière comme sa vie n'ont rien de commun avec celles de l'illustre peintre maudit ! Peintre naturaliste talentueux, il n'est aujourd'hui connu que de rares collectionneurs. Dommage ! Voici la Laïta, petite rivière bretonne qui se jette dans la mer près du village du Pouldu. Elle fut rendue célèbre par les...

1 page - 1,80 ¤

Paul SÉRUSIER: LA LUTTE BRETONNE

Loin de Paris et de l'agitation moderniste qui y règne, Sérusier et ses amis de l'École de Pont-Aven trouvent dans les thèmes de la Bretagne éternelle les sujets d'une inspiration qui fait souffler un vent nouveau sur la peinture. La lutte bretonne, le « gouren », était très populaire à l'époque où Sérusier séjournait à Pont-Aven. En 1888, Gauguin...

1 page - 1,80 ¤

Claude-Émile SCHUFFENECKER : FLEURS ET FRUITS

Ce professeur de dessin, qui a appris son art à... Gauguin, nous offre un bouquet d'automne dont les fleurs commencent à se faner, des fruits d'arrière-saison posés en désordre sur la table. Schuffenecker donne à un exercice de style classique une force et une présence prometteuses. Schuffenecker est l'homme qui a appris le dessin à Paul Gauguin. Il l'avait...

1 page - 1,80 ¤

Charles FILIGER : PAYSAGE DU POULDU

Mystique énigmatique issu de l'école de Pont-Aven, Filiger brosse ici un paysage de Bretagne déroutant de simplicité... et d'une étonnante modernité. Après Gauguin, Sérusier et tant d'autres peintres, Filiger, à court d'argent, quitte Paris et s'installe au Pouldu, en Bretagne. Il va y brosser de nombreux tableaux mystiques, qui enchanteront l'écrivain surréaliste André Breton, mais aussi des paysages aux...

1 page - 1,80 ¤

Paul SÉRUSIER : LES LAVEUSES À LA LAÏTA, PRÈS DU POULDU

Avec ses « Glaneuses » (1857), Millet avait introduit dans la peinture de paysans la notion religieuse de fatalité. Trente ans plus tard, Sérusier essaie de moderniser ce thème. En cette fin du XIX' siècle, Barbizon est devenu trop surfait I A défaut de Tahiti, les peintres vont en Bretagne, à Pont-Aven ou, mieux encore, au Pouldu. ...

1 page - 1,80 ¤

Wassily KANDINSKY: IMPROVISATION 11

Kandinsky grandit dans un quartier riche de Moscou. Ayant obtenu son diplôme de droit en 1892, il s'installe dès 1896 à Munich pour étudier la peinture. A partir de 1903, il voyage beaucoup, peint, expose dans plusieurs pays. En 1928, il prend la-nationalité allemande, puis, installé en FrE-ince à partir de 1933, il demande et obtient la nationalité...

2 pages - 1,80 ¤

Karl SCHMIDT-ROTTLUFF: PREMIER PRINTEMPS

Après avoir été interdit de métier par le IIIe Reich, ce peintre important fut, dès la libération de l'Allemagne, récompensé par un poste de professeur à Berlin. La route est un des thèmes les plus classiques du paysage. Du romantisme à l'impressionnisme, elle représente habituellement l'idée d'évasion ou simplement de bonheur tranquille. Il s'agit ici ce tout autre chose. ...

1 page - 1,80 ¤

Alexej von JAWLENSKI: MÉDITERRANÉE

Jawlenski était à "'origine destiné à la carrière militaire. Son nom le portait à suivre l'école des Cadets, c'est-à-dire des officiers, sous le tsar de toutes les Russies. Mais la vpecrtion de peintre fut plus forte et, quand il se rendit à Munich — une des grandes capitales des arts avec Paris —, il rencontra Kandinsky avec qui...

1 page - 1,80 ¤

Rik WOUTERS: LA REPASSEUSE

Rik Wouters apprend à travailler le bois très jeune : ses premières oeuvres seront des sculptures. Il se forme aux académies des Beaux-Arts de Malines, où il est né, et de Bruxelles. Il n'aborde la peinture que vers 1908 et abandonne définitivement la sculpture en 1912. Mobilisé en 1914, il est interné au camp de Zeist (Pays-Bas), où...

1 page - 1,80 ¤

James ENSOR: FLEURS ET LÉGUMES

Dans cette oeuvre aux coloris frémissants, Ensor oublie le regard cynique qu'il a porté sur la société pour se livrer au seul plaisir de peindre. Pendant longtemps méconnu, voire oublié, au point que sa rubrique nécrologique fut publiée à plusieurs reprises de son vivant, Ensor est aujourd'hui considéré comme le plus grand peintre belge. ...

2 pages - 1,80 ¤

Franz MARC: LE PETIT CHEVAL BLEU

Dans ce tableau aux couleurs vivement contrastées, Franz Marc, disparu prématurément, tente de retrouver l'innocence d'un monde primitif. Fortement influencé par le romantisme allemand, Marc exprime dans ses oeuvres un sentiment de lyrisme de la nature, en même temps que des aspirations spirituelles, cherchant à représenter e «pur», le «beau», qu'il n'arrive pas à trouver dans le monde qui...

1 page - 1,80 ¤

Emil NOLDE: AU CAFÉ

Cet artiste fut considéré comme un « dégénéré » par Hitler, qui fit confisquer un millier de ses tableaux et lui interdit de peindre ! En conférant à la couleur une vie indépendante, avec des lignes qui enserrent les formes, Emil Nolde se situe dans la ligne directe de Van Gogh. ...

2 pages - 1,80 ¤

Édouard MANET: OEILLETS ET CLÉMATITE DANS UN VASE DE CRISTAL

Un adieu à la vie d'un artiste qui, tout au long de son existence, fut un tempérament passionné. Au cours de l'été 1882 — le dernier de sa courte vie —, Manet avait loué une maison avec un joli jardin à Rueil, dans la banlieue parisienne. Paralysé, épuisé par la maladie, il consacra ses ultimes forces à la représentation...

2 pages - 1,80 ¤

Édouard MANET: UNE ALLÉE DU JARDIN DE RUEIL

Au cours de l'été 1882, Manet utilise ses dernières forces pour peindre ce jardin à la végétation foisonnante à Rueil, où il s'est réfugié... Partiellement paralysé, Manet, qui a consacré tout son génie à la peinture malgré des critiques souvent acerbes, n'en a pas encore fini avec les délices de la vie. C'est ce que semble vouloir signifier cette...

2 pages - 1,80 ¤

Édouard MANET: PORTRAIT DE M. ET MME AUGUSTE MANET

Manet nous offre ici une toile particulièrement émouvante. Un portrait de ses parents réunis quelques mois avant la mort de son père... La famille du peintre, issue de la grande bourgeoisie, ne voyait guère d'un bon oeil le jeune Edouard se lancer dans une carrière artistique. En réalisant ce portrait, Manet veut la rassurer en montrant qu'il a les...

2 pages - 1,80 ¤

Édouard MANET : LOLA DE VALENCE

Manet immortalisa cette danseuse espagnole lors d'une des tournées triomphales qu'elle fit à Paris. Une nouvelle occasion pour l'artiste de rendre hommage à la peinture ibérique... Grand admirateur de Vélasquez, Manet brosse entre 1860 et 1862 quinze tableaux de personnages ou thèmes espagnols. Encouragé par le succès de son Chanteur espagnol au Salon de 1861, le peintre espère l'année...

2 pages - 1,80 ¤

Édouard MANET: TIGE DE PIVOINES AVEC SÉCATEUR

Des pivoines, symboles de beauté, gisent sans vie, tuées par les lames froides d'un sécateur. Dans cette petite toile sans prétention, Manet ferait presque figure de peintre symboliste. Vers 1864-1865, Manet a peint de nombreuses pivoines, fleurs très à la mode sous le Second Empire. Il en montrait généralement ce qui les caractérise : la somptuosité et même la...

2 pages - 1,80 ¤

Édouard MANET: PORTRAIT DE ZOLA

Note : 6/10

Dès les débuts de l'impressionnisme, Émile Zola, auteur de « Germinal», fut un fervent admirateur du mouvement. Pour le remercier, Manet peint ce magnifique portrait de l'écrivain et le lui offre... Un bienfait n'est jamais perdu. Alors que la critique officielle vilipende la peinture impressionniste, une voix s'élève pour la défendre : celle d'Emile Zola. ...

2 pages - 1,80 ¤

Édouard MANET: LE FIFRE

Note : 6/10

Cette oeuvre d'une grande sobriété, mais de facture résolument moderne, fut refusée au Salon de 1866. L'écrivain Émile Zola fut, à l'époque, le seul à soutenir l'artiste. A partir de 1865, Manet peint une série de portraits à la suite d'un voyage en Espagne. Malgré les succès de scandale du Déjeuner sur l'herbe et d'Olympia, le peintre n'a toujours...

2 pages - 1,80 ¤

Édouard MANET: LA LECTURE

Note : 6/10

Manet a réalisé deux portraits de son épouse Suzanne en 1868. « La Lecture » est un vibrant hommage au charme de la jeune femme. Marié à Suzanne Leenhoff depuis 1863, Manet brosse quelques années plus tard plusieurs portraits de son épouse. Celle-ci était une pianiste remarquable, que le peintre et son entourage avaient grand plaisir à écouter. ...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16433 16434 16435 16436 16437 16438 16439 16440 16441 16442 16443 16444 16445 16446 16447 16448 16449 16450 16451 16452 16453 16454 16455 16456 16457 16458 16459 16460 16461 16462 16463 16464 16465 16466 16467 16468 16469 16470 16471 16472 16473 16474 16475 16476 16477 16478 16479 16480 16481 16482 16483 16484 16485 16486 16487 16488 16489 16490 16491 16492 16493 16494 16495 16496 16497 16498 16499 16500 16501 16502 16503 16504 16505 16506 16507 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit