LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'expansion économique des États-Unis.

Le trait dominant de l'évolution américaine est la création d'une puissance économique énorme. La construction de chemins de fer transcontinentaux (le premier est achevé en 1869) permet l'exploitation agricole et minière du Centre et de l'Ouest. Cet essor se caractérise par : — l'abondance de la production agricole (blé, coton), minière (charbon, pétrole), industrielle (objets manufacturés) ; — l'emploi généralisé...

1 page - 1,80 ¤

Le peuplement des Êtats-Unis.

L'IMMIGRATION, interrompue par la guerre de Sécession, reprend vigoureusement en 1865 : 25 millions d'Européens arrivent aux États-Unis entre 185° et 191o. Aussi l'occupation du pays se poursuit-elle activement : en 1912, tous les territoires » sont devenus des États ». Mais l'immigration, uniquement anglo-saxonne à ses débuts, s'est transformée. Depuis 1850, les Allemands et Scandinaves sont plus nombreux...

1 page - 1,80 ¤

Les États-Unis après la guerre de Sécession.

Après la victoire du Nord en 1865, les États-Unis gardent la Constitution de 1787, mais des amendements abolissent l'esclavage et donnent le titre de citoyen et le droit de vote à tous les habitants nés ou naturalisés américains — donc aux Noirs. Pendant dix ans, la vie politique est dominée par la Reconstruction, dont profitent nombre d'aventuriers du Nord...

1 page - 1,80 ¤

L'expansion catholique dans le monde.

Entre 1871 et 1914, l'Église catholique a fait un grand effort pour étendre le domaine catholique. Cet effort a été facilité par l'expansion coloniale qui ouvre des terres nouvelles à l'activité missionnaire, bien que les pays colonisateurs aient avant tout des préoccupations nationales que partagent même les prêtres. Si bien que la papauté a dû s'élever contre le...

1 page - 1,80 ¤

Léon XIII.

Après la mort de Pie IX, dont le pontificat avait été marqué par des luttes violentes, Léon XIII (1878-1903), ancien cardinal-archevêque de Pérouse, apparaît comme un pontife conciliant à l'égard des États et, dans une certaine mesure, des préoccupations de l'époque. En effet, il se distingue totalement de son prédécesseur : ...

1 page - 1,80 ¤

L'Église à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Le progrès des idées libérales n'est pas accepté d'emblée par la papauté : le libéralisme — alors révolutionnaire et souvent anticlérical — n'est pas un vain danger pour le patrimoine spirituel de l'Église, et l'unité italienne menace ses intérêts temporels. Cette attitude n'est pas nouvelle : déjà, en 1832 et 1834, Grégoire XVI avait condamné Lamennais. Entre 1848...

1 page - 1,80 ¤

L'expansion russe en Asie.

Le désir de rénover l'économ.ie et le souci de prestige extérieur amènent le gouvernement russe à reprendre, au milieu du XIXe siècle, les projets déjà anciens d'expansion en Asie. Certains territoires — la Sibérie occidentale, par exemple — peuvent d'ailleurs recevoir des immigrants paysans et collaborer ainsi à la solution des problèmes ruraux en Russie d'Europe. Les tsars...

1 page - 1,80 ¤

La révolution russe de 1905 (Histoire)

Nicolas II, timide et indécis, subissant l'influence de son entourage (Pobiedonotsev, l'impératrice), n'a d'abord fait que suivre la politique de son père. En 1905, il est en présence d'une crise profonde qui le déconcerte. La défaite subie dans la guerre contre le Japon surexcite l'opposition révolutionnaire (surtout universitaire) et l'opposition libérale (bourgeois des zemstvos). Dès 1904, cette derniè.re établit,...

1 page - 1,80 ¤

Alexandre III et Nicolas II.

Alexandre III et Nicolas II (jusqu'en 1904) sont foncièrement hostiles au libéralisme. Sous l'influence de Pobiedonotsev, procureur du Saint-Synode, ils croient que l'homme doit être « contenu » par « deux gendarmes spirituels » : le tsar et l'Église. Ce principe les mène à une politique systématique de réaction en Russie et de russification à l'égard des nationalités. La...

1 page - 1,80 ¤

La Russie sous Alexandre II.

En 1855, Alexandre II monte sur le trône dans des circonstances difficiles : la Russie a été battue en Crimée, et l'absolutisme de Nicolas Ier a causé un grand mécontentement parmi l' « intelligentzia ». Socialement, la Russie est demeurée un immense domaine de paysans serfs. Alexandre II, désireux de reconstituer la puissance russe (c'est sous son règne que...

1 page - 1,80 ¤

L'Autriche-Hongrie et François-Joseph.

Après les mouvements révolutionnaires de 1848-149, l'Autriche avait essayé de rétablir l'autorité centrale (c'est l'oeuvre du ministre de l'Intérieur Bach). Mais les idées libérales et nationales ont laissé des traces profondes et, devant l'agitation des peuples allogènes, le Gouvernement de Vienne fait l'expérience de plusieurs systèmes combinant l'autorité centrale et l'autonomie provinciale. La défaite de Sadowa, en 1866,...

2 pages - 1,80 ¤

L'essor économique de l'Allemagne sous Guillaume II.

Facilité par l'unification politique, l'essor de l'industrie allemande est très rapide, particulièrement dans deux branches : la métallurgie (la production d'acier est de 12 millions de tonnes en 1913, avec le deuxième rang dans le monde), spécialisée surtout dans la construction de machines et d'outillage l'industrie chimique, qui a le premier rang dans le monde. Cet accroissement de puissance...

1 page - 1,80 ¤

Le Gouvernement de Guillaume II : 1890-1914 (Histoire)

Guillaume II, empereur 4'Allemagne à, vingt-neuf ans, est un souverain orgueilleux, préoccupé d'expansion économique et politique et attiré par les colonies et la marine. Il rêve de faire de l'Allemagne la plus grande puissance du monde, mais il manque de souplesse. Très autoritaire, il se considère comme le maître absolu de ses sujets et prétend tout diriger personnellement, même...

1 page - 1,80 ¤

Le Gouvernement de Bismarck : 1871-1890 (Histoire)

Bismarck, véritable créateur de l'Empire, veut en assurer l'unité intérieure. Ses succès lui permettent d'imposer à Guillaume Ier et à des partis divisés une politique unitaire dont les moyens sont changeants. Appuyé d'abord sur les nationaux-libéraux, Bismarck poursuit simultanément trois buts : Unification administrative, par la réalisation de l'unité judiciaire et postale. ...

1 page - 1,80 ¤

La Constitution et les partis en Allemagne après 1871 (Histoire)

L'Empire allemand, proclamé à Versailles, le 18 janvier 1871, a pour constitution celle de la Confédération d'Allemagne du Nord (créée en 1867, après Sadowa), étendue à tout le pays. L'EMPIRE EST FÉDÉRAL : vingt-six États, indépendants pour la plupart des questions intérieures, sont groupés en un empire. ...

1 page - 1,80 ¤

Les Dominions britanniques.

Certaines possessions britanniques attirent les émigrants par leurs richesses minérales ou agricoles et l'existence de vastes espaces vierges ouverts à la colonisation blanche. Ce sont le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, qui deviennent des domaines de population anglo-saxonne, consciente de sa valeur et de ses droits, désireuse d'avoir dans la communauté britannique (Commonwealth) une place de choix et de...

1 page - 1,80 ¤

L'Angleterre et l'Inde.

La conquête de l'Inde a été achevée par la liquidation de l'opposition dans le Dekkan et la conquête du Pendjab entre 1815 et 1850. Dès lors, deux problèmes se posent. 1) PROBLÈME INTÉRIEUR. Les abus commis dans l'exploitation du pays et l'incompréhension des croyances religieuses des indigènes entraînent la révolte des cipayes, en 1857-1858, brutalement réprimée. Comprenant le danger,...

1 page - 1,80 ¤

L'installation de l'Angleterre en Égypte.

L'Égypte, domaine d'influence française, est devenue une étape capitale de la route des Indes, depuis l'ouverture du canal de Suez (1869). L'Angleterre veut s'en assurer le contrôle par : — la mainmise financière sur le canal : achat des 177 000 actions du Khédive Ismaïl (Disraeli, 1875) ; — l'association avec la France, pour le contrôle économique du pays (condominium,...

1 page - 1,80 ¤

La guerre des Boers.

Décidés à mettre la main sur les richesses minières d'Afrique du Sud (diamants, or), les Anglais cherchent un prétexte pour contraindre par la force les Boers à s'incliner. A Londres, Chamberlain encourage cette ambition. En 1899, une conférence anglo-boer examine — avec intransigeance des deux côtés — la situation des mineurs étrangers et des indigènes dans les domaines...

5 pages - 1,80 ¤

La pénétration anglaise en Afrique du Sud.

Les Anglais sont en présence, en Afrique du Sud, d'une population d'origine hollandaise — les Boers —, qui a créé les États libres d'Orange et de Transvaal. L'indépendance de ceux-ci est menacée lorsque des gisements de diamants sont découverts, en r 868, à Kimberley. En effet, encouragés par Disraeli, les Anglais du Cap prononcent l'annexion du Transvaal. Pour...

1 page - 1,80 ¤

Politique coloniale de l'Angleterre.

En 1848, l'Angleterre possède déjà un très vaste domaine colonial : — en Amérique : le Canada, Terre-Neuve ; — en Afrique : le Cap, le Natal et des comptoirs (Gambie, côte de l'Or) ; — en Asie : l'Inde, Singapour, Hong-Kong ; — en Australasie : l'Australie, la Nouvelle-Zélande. Cette étendue explique l'importance du commerce colonial et des routes maritimes pour l'Angleterre....

1 page - 1,80 ¤

Les problèmes économiques en Angleterre entre 1848 et 1914 (Histoire)

La puissance économique anglaise est déjà considérable en 1848, grâce à la métallurgie, à l'industrie textile et au commerce extérieur. Le libre-échange a été adopté en 1846 sous une forme timide (abolition des droits d'entrée sur les blés et les sucres), mais il est rapidement devenu un véritable dogme national. Favorisé par les progrès techniques, qui permettent le...

1 page - 1,80 ¤

La question d'Irlande.

Trois problèmes se posent en Irlande : Problème religieux : les Irlandais, en majorité catholiques, se plaignent d'être obligés de payer la dîme pour entretenir l'Église établie, anglicane. Problème agraire : paysans, les Irlandais sont menacés d'éviction par les propriétaires anglais, qui transforment les champs en pâtures. ...

1 page - 1,80 ¤

L'Angleterre radicale : Lloyd George.

De 1906 à 1914, l'Angleterre est surtout gouvernée par des libéraux « radicaux », dont les aspirations sont franchement démocratiques. Il s'agit d'un personnel politique nouveau, dont Lloyd George est l'homme le plus représentatif : comme Chamberlain, il est de modeste origine, mais son travail acharné, sa passion pour la justice et son humour gallois le rendent très...

1 page - 1,80 ¤

L'unionisme : Joseph Chamberlain.

L'unionisme est la coalition des conservateurs et de ceux des libéraux qui refusent d'accepter la séparation de l'Irlande. Après la chute de Gladstone, en 1894, la coalition a le pouvoir avec Salisbury (1895-19oz) et Balfour (19o2-1906) ; mais, beaucoup plus qu'eux, c'est Joseph Chamberlain, ministre des Colonies, qui a le rôle essentiel par sa popularité et par ses...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16464 16465 16466 16467 16468 16469 16470 16471 16472 16473 16474 16475 16476 16477 16478 16479 16480 16481 16482 16483 16484 16485 16486 16487 16488 16489 16490 16491 16492 16493 16494 16495 16496 16497 16498 16499 16500 16501 16502 16503 16504 16505 16506 16507 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 ... 17517 17518 17519 17520 17521 17522

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit