LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Y a t-il des vérités partielles ?

Mais il y a un je ne sais quel trompeur très puissant et très rusé, qui emploie toute son industrie à me tromper toujours. Il n'y a donc point de doute que je suis, s'il me trompe; et qu'il me trompe tant qu'il voudra, il ne saurait jamais faire que je ne sois rien, tant que je penserai...

5 pages - 1,80 ¤

Y a t-il des vérités partielles ?

La vérité est la conformité d'un discours avec les faits. Le concept de vérité est donc indissociablement lié à celui du langage, puisque la vérité est cette propriété d'un discours (oral ou écrit) qui dit quelque chose d'une autre conformément à l'expérience que le producteur du discours, ou autrui, a pu faire de cette chose. En termes plus...

7 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des plaisirs contre nature ?

||Le plaisir est la satisfaction du désir qui se présente à notre conscience comme la conscience d’un manque. Si le désir est la conscience du manque, sa  satisfaction coïncide avec la suppression de ce manque qui produit le sentiment de plaisir. Ainsi le plaisir constitue l’accomplissement de notre action, dans la cessation du besoin...

9 pages - 1,80 ¤

Y a t-il des ignorances coupables ?

||L’homme, en tant qu’être doté de raison, a la capacité de former des jugements, des idées, qui, lorsqu’elles sont en adéquation avec leur objet, lui apportent une connaissance : le désir de connaissance relève du désir d’atteindre la vérité. La culpabilité se définit comme le fait d’être en faute, d’avoir enfreint une règle ou une loi : elle ne relève...

2 pages - 1,80 ¤

Y a t-il de bons préjugés ?

IV - LES FAUSSES PISTES.Deux pièges à éviter selon nous. Le premier consiste à confondre bêtise et faiblesse supposée des préjugés. Qu'il soit bête, loin de l'affaiblir , fortifie le préjugé et le rend d'autant plus dangereux.Le deuxième écueil qu'il fallait éviter consistait à ne considérer les préjugés que comme obstacle à la connaissance.Si l'analyse de Descartes est juste,...

12 pages - 1,80 ¤

Y a t il des critères légitimes pour juger une civilisation ?

              a)         Pour Aristote, mais aussi pour la plupart des grecs de l'Antiquité, le non-grec est un homme inférieur. Mais, en réalité, on pourrait envisager qu'il y ait un véritable hiérarchie des autres civilisations qui ferait qu'à mesure qu'une civilisation s'éloigne de notre propre civilisation on la considère comme plus barbare. Ainsi, pour un romain par exemple le...

3 pages - 1,80 ¤

Y a t il de bonnes et de mauvaises passions ?

On ne peut nier qu'elle concentre, en effet, tant de guerres, tant de sacrifices parfois dérisoires, qu'on peut se demander si elle n'est pas une « histoire racontée par un idiot », ainsi que Shakespeare, dans sa pièce Macbeth, définit la vie humaine.C'est pourquoi Hegel déclarait dans un de ses cours de 1830, à propos du déclin des...

4 pages - 1,80 ¤

Vous semble-t-il légitime d'affirmer: à chacun sa vérité ?

  Peut-on dire : « A chacun sa vérité » ? Introduction. - Il est des questions capitales sur lesquelles il est impossible de parvenir à un accord. Au lieu d'éterniser les discussions et à plus forte raison de prétendre imposer sa pensée par la violence, ne vaut-il pas mieux laisser aux autres la liberté de leurs opinions et dire...

4 pages - 1,80 ¤

Vous parait-il possible qu'une oeuvre ne représente rien ?

Note : 10/10

Dans cette logique, l'image contribue à l'élaboration d'un langage indépendant, avant tout libéré des contraintes imitatives. C'est alors, pouvait affirmer Malévitch, que la toile devient pour l'artiste, comme pour le spectateur, « l'endroit où son intuition crée le monde ». L'espace de la toile n'est donc plus qu'un point de départ, le lieu de la projection d'un nouvel ordre purement...

3 pages - 1,80 ¤

Vous parait-il nécessaire d'imposer des limites aux recherches en biologie humaine ?

Note : 10/10

Si la science peut devenir pratique (et non plus seulement spéculative), c'est qu'elle peut s'appliquer dans une technique. La technique n'est plus un art, un savoir-faire, une routine, elle devient une science appliquée. D'une part, il s'agit de connaître les éléments « aussi distinctement que nous connaissons les métiers de nos artisans ». Puis « de les employer de...

4 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Vouloir retourner a une vie naturelle a-t-il un sens pour l'homme ?

Note : 10/10

L'absolue liberté passe par un retour à l'état naturel. La civilisation n'apporte que soumission et injustice, il faut exalter la vie naturelle. Mais, l'homme est doué de raison et il ne peut vivre qu'en société. La raison et la vie sociale exigent de l'homme qu'il ne soit plus régi par ses seuls instincts naturels.||Un sujet tout à fait...

6 pages - 1,80 ¤

Vouloir le meilleur est-ce nécessairement le suivre ?

Note : 10/10

b) le meilleur en quoi ! (Question des moyens, et de leur adéquation plus ou moins grande à la fin visée).Saisir le meilleur, c'est d'abord avoir procédé à une détermination de l'objectif à atteindre, et ensuite avoir envisagé plusieurs conduites, pour les comparer. Le meilleur alors est ce qui résulte d'une mise à l'épreuve comparative de chacune des...

2 pages - 1,80 ¤

Voir n'est pas savoir ?

Note : 10/10

Tout être pourrait ne pas exister.«L'inexistence d'un être, sans exception, est une idée aussi claire et aussi distincte que son existence.» Admettons que César n'ait pas existé: conformément à la définition que donne Descartes d'une connaissance «claire» et distincte, l'idée de l'inexistence de César est d'abord claire, elle est présente à mon esprit, ne comporte aucune obscurité: mon...

9 pages - 1,80 ¤

Vivre vraiment: en travaillant ou sans travailler ?

Note : 10/10

L'homme ne fait plus que les surveiller et les commander, il pourrait donc vivre sans effectuer un travail visant directement à répondre à ses besoins.   II.             VIVRE SANS TRAVAIL, C'EST SURVIVRE Rousseau, s'il met en lumière cet état bienheureux de l'homme premier paresseux, n'a également de cesse d'affirmer la perfectibilité humaine. Or, le travail modifie autant la Nature que celui...

2 pages - 1,80 ¤

Vivre selon ses principes: est-ce une obligation morale ou une recherche du bonheur ?

Note : 10/10

En effet les principes sont compris comme étant des contraintes, ils sont donc envisagés de manière négative. Le respect des préceptes ne peut alors coïncider avec la poursuite du bonheur.     1.2  L'opinion de Thrasymaque : le devoir est pénible.   Au début du livre II de la République il est fait référence à l'opinion commune concernant la justice. Or pour Thrasymaque et la...

4 pages - 1,80 ¤

Vivre sagement est ce refuser de prendre des risques ?

Note : 10/10

·         Par ailleurs, la vision que nous avons du sage correspond à cette attitude : réservé, âgé, le sage fait preuve de compréhension, d'analyse. Il use de sa connaissance pour ne pas créer de conflit, ni y  participer. « Suivant la définition des stoïciens, la sagesse consiste à prendre la raison pour guide; la folie, au contraire, à obéir à ses...

2 pages - 1,80 ¤

Vivre l'instant présent est-ce une règle de vie satisfaisante ?

Note : 10/10

||• Pourquoi la question ?    On peut aborder ce sujet sous deux angles différents :  - En partant de notre expérience personnelle et d'une réflexion sur notre rapport au temps; cette approche peut donner lieu à un devoir honorable mais risque d'être un peu limitée.  - En reconnaissant dans la question un des thèmes très...

10 pages - 1,80 ¤

Vivre ensemble est-ce se priver de liberté ?

Note : 10/10

Obéir aux lois de la cité, dans cette perspective, revient à accéder à une forme réelle de liberté, entendue comme possibilité de subvenir à ses besoins de façon stable et assurée, par la commune égalité de tous les citoyens     II. Etre libre, c'est être autonome ; or, l'autonomie n'est possible qu'au sein du vivre-ensemble, si celui-ci se ressaisit dans...

3 pages - 1,80 ¤

Vivre en société, est-ce seulement vivre ensemble ?

Note : 10/10

Alain   Hors de la société, chacun a tellement droit sur toutes choses qu'il ne s'en peut prévaloir et n'a la possession d'aucune; mais dans la république, chacun jouit paisiblement de son droit particulier. » Hobbes   J'entends (...) par antagonisme l'insociable sociabilité des hommes, c'est-à-dire leur inclination à entrer en société, inclination qui est cependant doublée d'une répulsion générale à le...

4 pages - 1,80 ¤

Vivre en société empêche-t-il de penser par soi-même ?

Note : 10/10

C'est ainsi que l'on peut interpréter la perspective adoptée par Lévi-Strauss dans Le totémisme aujourd'hui : selon cette perspective, lorsqu'un homme est membre d'un groupe, il n'agit pas conformément à ce qu'il ressent comme individu, mais ce qu'il ressent est fonction de la manière dont la société lui permet ou lui prescrit de se conduire. Les sentiments internes des...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16471 16472 16473 16474 16475 16476 16477 16478 16479 16480 16481 16482 16483 16484 16485 16486 16487 16488 16489 16490 16491 16492 16493 16494 16495 16496 16497 16498 16499 16500 16501 16502 16503 16504 16505 16506 16507 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 ... 17258 17259 17260 17261 17262 17263

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit