LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La justice suppose-t-elle l'égalité ?

La justice distributive préside à la répartition des charges, des biens et des honneurs dans la cité. Elle ne procède pas selon l'égalité arithmétique, car elle tient compte des inégalités effectives de mérite. Le juste, alors, est proportionnel aux services rendus et ...

7 pages - 1,80 ¤

La justice peut-elle dépendre de l'interprétation subjective ?

La fin de ce système à mis fin à une justice subjective.   2) La justice est ce qui par définition doit laisser une place à l'interprétation subjective.    La justice selon Aristote dans le livre V de l'Ethique à Nicomaque, consiste à donner à chacun son dû, peut être, dans la tradition platonicienne, définie par référence à un ordre...

2 pages - 1,80 ¤

La justice peut elle relever du sentiment ?

C'est ce sentiment qui nous permet de reconnaître le bien du mal et nous donne la volonté de réaliser le premier et de fuir le second. L'origine de la notion de justice ainsi que notre volonté et notre capacité pour l'exercer sont donc ancrées dans la sphère du sentiment, de que l'on éprouve, plaisir pour la justice et...

2 pages - 1,80 ¤

La justice ne relève-t-elle que de l'Etat ?

Car celui qui peut la commettre et qui est véritablement homme se garderait bien de faire une convention aux fins de supprimer l'injustice ou commise ou subie : ce serait folie de sa part. Voilà donc, Socrate, quelle est la nature de la justice, et l'origine qu'on lui donne. « Platon, La République, livre...

6 pages - 1,80 ¤

La justice est-elle de ce monde ?

JUSTICE (lat. justifia, conformité au droit; sentiment d'équité) Gén. Terme qui connaît maintes...

2 pages - 1,80 ¤

La justice est-elle compatible avec l'efficacité ?

1. Il semble difficile de concilier la justice et l'efficacité. La première fait appel à une notion morale, à la dignité humaine ; la seconde n'en appelle qu'au pragmatisme et ne s'inquiète ni du bien ni du mal. 2. Mais l'efficacité ne suffit pas à définir l'homme. Son horizon est celui de la justice, non d'une justice abstraite, mais...

2 pages - 1,80 ¤

La justice est-elle absolue ?

[...] N'étant ni un individu ni une espèce, la société, être d'un genre ambigu, est machine autant que vie, et, n'étant pas sa fin en elle-même, elle représente simplement un moyen, elle est un outil. Par conséquent, n'étant pas un organisme, la société suppose et même appelle des régulations ; il n'y a pas de société sans régulation, il n'y...

6 pages - 1,80 ¤

La justice consiste-t-elle à compenser les inégalités naturelles ?

Note : 5.2/10

|| Sens de la question : Le terme de fonction invite à penser que la justice ici est d'abord la réalité sociale des codes du droit positif, de leur fonctionnement et de ce qu'ils engendrent. Si le terme de nature renvoie à la totalité des phénomènes physiques, il y aurait contradiction à parler à la...

2 pages - 1,80 ¤

La jeunesse n'est-elle qu'un mot ?

Note : 5.2/10

            Notre vision de la jeunesse engage notre rapport à la mort, comme aujourd'hui la publicité (Evian par exemple) fait recouvrir la vieillesse de la notion même de jeunesse, notre idée de ce que c'est que vieillir et mourir s'en retrouve compliquée. La jeunesse n'est donc pas un mot vide quoique flottant, il est investi d'un sens, à la...

2 pages - 1,80 ¤

La guerre peut-elle être juste ?

Note : 5.2/10

||Bien définir les termes du sujet : - « La guerre « : le terme "juste" renvoie ici au fait que la guerre est une action qui peut porter préjudice aux individus ou groupes. Il ne s'agit donc pas d'une simple disposition avérée au combat, mais d'un conflit ouvert d'une lutte armée entre deux Etats, individus ou groupe d'individus....

9 pages - 1,80 ¤

La guerre peut-elle être fatale ?

Note : 5.2/10

La guerre est un principe d'action par excellence, en tant qu'opposition à ce qui est. C'est parce que les hommes désirent un changement qu'ils font la guerre. C'est donc par refus de toute fatalité qu'ils se jettent dans le conflit, par refus de leur condition, et par désir d'émancipation de tout déterminisme. - ...

8 pages - 1,80 ¤

La guerre est-elle absurde ?

Note : 5.2/10

Tout à l'heure nous devinions les hommes dans la multiplicité de leurs actions individuelles, maintenant, c'est l'histoire abstraite qui commande et nous considère comme des spectateurs (« l'histoire nous met devant les yeux «). Les personnages du théâtre deviennent des entités : le mal, la corruption des moeurs (« l'iniquité «). Le décor...

7 pages - 1,80 ¤

La guerre contre les préjugés a-t-elle une fin ?

Note : 5.2/10

Nous pouvons nous poser la question réciproque. En effet la finalité poursuivie peut être inatteignable, dans ce cas ne vaut-il pas mieux arrêter le combat ? L'impossibilité de réaliser une finalité remet-elle en cause le sens de cette finalité ? La détermination des rapports entre les deux sens de fin permettra de répondre à la question.  PLAN DETAILLE Première partie : La...

8 pages - 1,80 ¤

La guerre a-t-elle un sens ?

Note : 5.2/10

La contagion des cris de douleur, présents ici-même (« nous l'entendons «), est plus forte que le spectacle. Nous-mêmes ne pouvons « qu'être remplis de tristesse «. C'est le moment de la réflexion, nourrie des mouvements précédents, exprimant la pensée la plus générale : tout menace d'être ruiné. Cette « pensée de la...

5 pages - 1,80 ¤

La fuite du temps est-elle toujours un malheur ?

Note : 5.3/10

La fuite du temps demeure irrémédiable. Les artifices déployés par la science sont généralement vains, on peut penser par exemple à la chirurgie esthétique.             Malgré tout il demeure possible de tirer quelque avantage de la fuite du temps, sans se préoccuper aucunement de devoir le retenir. En tant que l'on se représente...

2 pages - 1,80 ¤

La fuite du temps est-elle nécessairement un malheur ?

Note : 5.3/10

              Le philosophe Ruyer remarquait que les utopies humaines portent tout autant sur une maîtrise de l'espace (conquérir d'autres planètes par exemple) que sur une maîtrise absolue du temps (pouvoir voyager dans le temps, rajeunir, arrêter ou rallonger le temps). Retenir le temps n'est-ce pas encore le seul moyen d'en atténuer la fuite ? C'est à la mémoire que...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16474 16475 16476 16477 16478 16479 16480 16481 16482 16483 16484 16485 16486 16487 16488 16489 16490 16491 16492 16493 16494 16495 16496 16497 16498 16499 16500 16501 16502 16503 16504 16505 16506 16507 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 ... 17127 17128 17129 17130 17131 17132

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit