LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Qu'est-ce qu'un fait de culture ?

Peut-on si aisément définir le fait de culture en se contentant de reprendre l'opposition classique en philosophie entre nature et culture?   1. Le fait de culture est le propre de l'humanité.   a) La culture permet à l'homme de dépasser sa condition naturelle, en ce qu'il ne se contente pas dans les faits dits de culture de suivre ses instincts naturels....

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un Etat libre ?

Pour Rousseau, l'État doit garantir la liberté des hommes : « L'impulsion au seul désir est esclavage ; l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. « L'obéissance au seul appétit est esclavage et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. (Du Contrat Social) ...

8 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un dialogue ?

  Termes du sujet: DIALOGUE : Discours à plusieurs voix cherchant la vérité universelle, et présupposant, entre ceux qui parlent et se répondent, une raison commune.Du grec dia, « à travers », et logos, « parole ». Le dialogue n'est pas uniquement échange d'informations utiles, il est aussi échange d'idées. Il fait accéder à la représentation abstraite, il est, par...

1 page - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un châtiment ?

La crainte de le punition peut être envisagée comme un moyen pour s'assurer que les hommes respectent les lois, c'est-à-dire se comportent justement, sans que nécessairement ils soient justes. Si le châtiment est essentiellement attaché à une fonction répressive, c'est parce qu'il ne trouve d'emprise que dans les comportements donc sur quelque chose d'extérieur. Ainsi compris, il n'a...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un barbare ?

Car alors "l'humanité cesse aux frontières de la tribu, du groupe linguistique, parfois même au village". les Grecs nommaient par exemple "barbares" les peuples qui ne parlaient pas leur langue. Un barbare est en effet trop "autre" pour être encore "autrui". Entre lui et moi toute relation semble impossible. Seul demeure un face-à-face tendu. ·         On comprend alors pourquoi la...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un auteur ?

Le penseur structuraliste doit saisir cette épaisseur propre aux structures du langage, qui déterminent totalement une création littéraire, par exemple : c'est là la démystification de l'idée romantique du "génie" créateur. Un auteur n'est rien d'extérieur à sa création.     III. Le processus de création est insuffisant en lui-même pour expliciter la notion d'auteur : le rôle de la figure...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un artiste ?

Ce qui le distingue des autres travailleurs est peut-être l'intensité de l'activité dont il est capable : il n'est pas seulement travailleur, mais travailleur « infatigable » comme le dit Nietzsche dans l'aphorisme cité plus haut. D'autre part, son travail n'est pas orienté vers la réalisation d'une fin clairement déterminée en amont du processus de production, mais il modifie...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui prouve que l'inconscient existe ?

L'acquisition de l'habitude exige le plus souvent conscience et intelligence. Une fois l'habitude formée, la conscience disparaît. Mais c'est qu'alors l'adaptation est réalisée; un automatisme physiologique, un ajustement des mouvements et des gestes suffit, et il ne paraît pas nécessaire de supposer ici un inconscient psychique, à moins de retomber dans le principe de continuité de Leibniz. II. Arguments...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui peut faire du travail un facteur d'exclusion ?

Georg Wilhelm F. HEGEL La Phénoménologie de l'Esprit(1807) III/ Le travail est une entrave à l'épanouissement de l'individu On peut enfin considérer que sous le terme d'exclusion, on n'entend pas seulement une éventuelle exclusion sociale mais aussi l'exclusion de certaines facultés humaines au profit exclusif d'autres. En effet, il est notoire que le travail, par l'assiduité journalière qu'il suppose, empêche,...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui peut donner un sens au travail ?

En effet, nous n'avons pas le choix de travailler ou non. Car si nous ne travaillons pas, nous nous excluons nous-même de la vie en société, c'est-à-dire de ce pacte que les hommes ont passés entre eux pour sortir de l'état de nature et s'organiser ensemble. Sans travail, il n'y a pas d'échange avec autrui (ou moins), nous...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui limite notre responsabilité ?

Note : 7/10

Comment alors ne pas comprendre la responsabilité comme limitée ?   2) La responsabilité n'est pas infinie, parce que certaines actions sont déterminées par la nécessité extérieur et que les conséquences de l'action échappent parfois à l'entendement fini de l'homme. a) L'entendement humain reste fini. C'est à dire qu'il n'a pas toujours conscience de l'ensemble des causes qui vont influer...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui justifie le respect d'autrui ?

Note : 6/10

S'il m'est permis d'utiliser mes semblables comme moyens (un commerçant pour acheter quelque chose), il est rigoureusement amoral de les réduire à n'être que des moyens, et à ne pas reconnaître leur éminente dignité, qui doit me les faire respecter : « L'habileté et l'application au travail ont un prix marchand ; l'esprit, l'imagination vive, l'enjouement ont un...

10 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui fonde véritablement mes règles morales ?

Note : 6/10

Ainsi, c'est la raison pratique qui doit fonder la morale, mais seulement en tant qu'il s'agit d'une forme pure informant la volonté bonne : une action libre et morale sera une action dont la maxime sera conforme à sa possible universalisation rationnelle. La raison ne constitue donc qu'une forme pure a priori à partir de laquelle pourra être...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui fait qu une science est une science ?

Note : 6/10

. Toutefois j'admettrai certainement qu'un système n'est empirique ou scientifique que s'il est susceptible d'être soumis à des tests expérimentaux. Ces considérations suggèrent que c'est la falsifiabilité et non la vérifiabilité d'un système qu'il faut prendre comme critère de démarcation. En d'autres termes, je n'exigerai pas d'un système scientifique qu'il puisse être choisi une fois pour toutes, dans...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui fait l'identité de chacun d'entre nous ?

Note : 6/10

Définissons le Moi comme la conscience de la permanence et de l'unité des divers états affectifs, intellectuels, successifs.   2.     La substance pensante - C'est dans et par l'exercice du doute que Descartes va mettre en évidence le caractère irréductible et fondamental de la conscience. Descartes entend reconstruire le monde de la connaissance en un moment culturel de doute et de...

7 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui fait la valeur d'une théorie ?

Note : 6/10

A quoi bon faire des théories pour si elle est sans finalité autre que sa logique interne ? Nous demandons donc à une théorie qu'elle déchiffre la réalité et donne ainsi accès à une vérité synonyme d'adéquation à la réalité. On peut voir dans cette valeur la démarche d'Aristote pour qui la science est explicative en nous donnant à...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui fait la valeur de l'expérience ?

Note : 6/10

Ou encore, quand je fais l'expérience que mon stylo tombe, c'est à la vue que je fais appelle. Cependant, Aristote explique que l'expérience ne peut se réduire à cela et qu'elle a bien en elle-même sa propre valeur. En effet, un autre élément rentre en compte dans l'expérience, c'est la mémoire. Pour avoir de l'expérience, il ne suffit...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui fait la grandeur des grands hommes ?

Note : 6/10

HOMME Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16479 16480 16481 16482 16483 16484 16485 16486 16487 16488 16489 16490 16491 16492 16493 16494 16495 16496 16497 16498 16499 16500 16501 16502 16503 16504 16505 16506 16507 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 ... 17248 17249 17250 17251 17252 17253

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit