LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Si nous sommes libres qu'est-ce qui nous le prouve ?

||   La liberté, au sens le plus commun, c'est être affranchi de toute entrave, n'être soumis à aucune obligation ni contrainte. Etre libre, ce serait faire tout ce qui nous plaît. Mais il est facile de voir qu'à ce compte-là, personne n'est libre et ne le sera jamais. Ma liberté rencontre toujours des limites :...

10 pages - 1,80 ¤

Si nous désirons être libres, qu'est-ce qui nous en empêche ?

On peut ou bien accepter cette contrainte de manière pessimiste et essayer de se ménager une liberté très partielle, ou bien modifier notre rapport à la contrainte pour acquérir un point pouvoir sur soi-même, ce que proposent par exemple les ascétismes antiques, à commencer par le stoïcisme. Ce sont deux voies de réponses possibles au sujet. Références utiles...

3 pages - 1,80 ¤

Si nous désirons être libre, qu'est-ce qui nous en empêche ?

On peut ou bien accepter cette contrainte de manière pessimiste et essayer de se ménager une liberté très partielle, ou bien modifier notre rapport à la contrainte pour acquérir un point pouvoir sur soi-même, ce que proposent par exemple les ascétismes antiques, à commencer par le stoïcisme. Ce sont deux voies de réponses possibles au sujet. Références utiles...

4 pages - 1,80 ¤

Si l'on veut penser par soi-même, faut-il craindre toute influence ?

Il est si confortable d'être mineur. Si j'ai un livre qui a de l'entendement à ma place, un pasteur qui a de la conscience à ma place, un médecin qui juge à ma place de mon régime alimentaire, etc., je n'ai alors bien sûr nul besoin de m'en donner moi-même la peine. Il ne...

5 pages - 1,80 ¤

Si l'on dit "A chacun sa vérité" le mot vérité garde t-il un sens ?

||§  La vérité semble bien dépendre, de prime abord, d’un sujet qui la possède et qui l’énonce. Dès lors, elle semble être subjective et c’est cela que le sujet interroge. En effet, si la vérité est subjective, il semble bien alors que chacun possède sa propre vérité, indépendamment des autres. Dire « à chacun sa vérité « reviendrait alors à...

8 pages - 1,80 ¤

Si l'histoire ne se répète pas, à quoi bon connaître le passé ?

C'est précisément le fait que l'histoire ne se répète pas, le  caractère unique des événements dont l'historien est le gardien, qui en fait des événements à célébrer et à conserver dans le souvenir.               2° La connaissance du passé représente un danger pour notre puissance d'invention et de création de nouveauté             Nietzsche met l'accent sur les dangers que représente...

5 pages - 1,80 ¤

Si les hommes sont malheureux, doivent-ils s'en prendre a eux-mêmes ou a la société ?

.et doit en supporter les contraintes L'homme vivant en société doit obligatoirement comme l'indique la définition donnée dans l'introduction se plier à certaines contraintes, la première étant le travail. "Toute société a pour compagne inséparable la contrainte et réclame des sacrifices qui coûtent d'autant plus cher que la propre individualité est plus marquante. Par conséquent, chacun fuira, supportera ou chérira...

7 pages - 1,80 ¤

Si l'erreur est humaine, comment la science est-elle possible ?

Note : 8/10

      L'erreur, par nature, est opposée à la science.   ·         On dit que l'erreur est humaine. S'il s'agit là, assez souvent, d'un prétexte, d'une justification presque enfantine, il n'empêche que le fait et tout de même là. C'est vrai : l'erreur n'est qu'humaine. L'homme connaît l'erreur. ·         Le problème de l'erreur, c'est qu'elle est involontaire. Alors on peut la justifier, puisque l'on ne...

4 pages - 1,80 ¤

Si le propre du désir est d'être insatiable comment le bonheur pourrait-il ne pas être illusoire ?

Note : 8/10

C'est pour cela que Schopenhauer  dit dans "L'art d'être heureux" que "bonheur et jouissance sont de pures chimères qu'une illusion nous indique au loin." De même, pour Freud, ce qu'on nomme bonheur est une satisfaction soudaine et éphémère de désirs "ayant atteint une haute tension".     C'est le renoncement aux désirs qui mène au bonheur, considéré comme ataraxie Mais la satisfaction...

2 pages - 1,80 ¤

Si le monde n'a pas de sens, la philosophie a-t-elle encore un objet ?

Note : 8/10

Elle ne se confond avec aucune des sciences dites particulières, car aucune de ces autres sciences ne considère en général l'Etre en tant qu'être, mais découpant une certaine partie de l'Etre, c'est seulement de cette partie qu'elles étudient l'attribut essentiel ; tel est le cas des sciences mathématiques. Mais puisque nous recherchons les principes premiers et les causes...

2 pages - 1,80 ¤

Si la technique est libératrice, de quoi nous libère-t-elle ?

Note : 8/10

||  Position de la question. Certains ont voulu réduire la « civilisation « à son aspect matériel, c'est-à-dire au progrès de la technique. Cette conception est certainement trop étroite : la civilisation implique aussi des éléments moraux. Si la technique est libératrice, de quoi nous libère-t-elle ? Il semble évident que la technique nous a...

3 pages - 1,80 ¤

Si la sagesse est un idéal périmé, comment définir la philosophie ?

Note : 8/10

DÉFINITION (lat. definire, borner, fixer les limites) Log. Opération qui consiste à déterminer...

3 pages - 1,80 ¤

Si la philosophie remet en cause l'ordre établi est-elle pour autant dangereuse ?

Note : 8/10

CAUSE (lat. causa, cause, raison, motif) Gén. Ce qui produit un...

3 pages - 1,80 ¤

Si la perfection n'est pas de ce monde, à quoi bon se fixer des idéaux ?

Note : 8/10

La tension toujours possible vers le meilleur semble donc attachée à l'esprit humain désireux de perfectibilité. Il en va de même dans les questions morales, les valeurs doivent constamment être remises en question. L'harmonie n'est pas inscrite dans le monde. L'harmonie est une idée que l'homme tente d'accréditer pour mieux asseoir son empire car si l'Harmonie maîtrise le monde comme...

3 pages - 1,80 ¤

Si la passion est involontaire, y a-t-il un sens a vouloir la maîtriser ?

Note : 8/10

a) «Si la passion est involontaire...«  Cette formulation limite l'interrogation. Il faut accepter de se placer dans ce cadre. Mais rien ne contraint de l'accepter sans réserve. Il faudra donc commencer par réfléchir à l'intérieur de cette problématique, puis s'interroger sur sa pertinence.    b) «Vouloir maîtriser«  Vouloir maîtriser la passion présuppose qu'un sujet, devenu...

3 pages - 1,80 ¤

Si Dieu n'existe pas, tout est-il possible ?

Note : 8/10

* A l'opposé de ces principes de prudence (éviter le malheureux, chercher l'utile) on opposera l'impératif catégorique («Agis de telle sorte que tu traites l'humanité, aussi bien dans ta personne que dans la personne des autres, toujours comme une fin et jamais simplement comme moyen » ) qui commande de manière inconditionnée ce qu'il s'agit de faire. C'est...

1 page - 1,80 ¤

Si autrui est mon semblable, comment peut- il demeurer énigmatique ?

Note : 8/10

En effet, il n'est dans le monde parmi les choses qui m'entourent, mais il est placé devant le monde comme moi. Il est un autre point de vue. Autrui possède dès lors, avec moi, ce qui fait l'humanité de l'homme. Je reconnais en l'autre un autre moi-même. C'est pour cela qu'Aristote affirme que pour se connaître, il faut se...

2 pages - 1,80 ¤

Serait-il souhaitable pour l'humanité d'avoir une langue unique ?

Note : 8/10

||C'est de nombreuses façons que la multiplicité des langues parlées dans le monde apparaît comme gênant la communication entre les hommes. Si, en visite à l'étranger, j'ignore tout de la langue du pays et si de surcroît je suis incapable d'utiliser une autre langue que pourraient aussi connaître mes éventuels interlocuteurs (qu'il s'agisse de l'anglais, de l'espagnol ou...

2 pages - 1,80 ¤

S'engager est-ce affirmer ou perdre sa liberté ?

Note : 8/10

Reste que cette synthèse dans la situation historique n'est pas réalisable. Aussi toute morale qui ne se donne pas explicitement comme impossible aujourd'hui, contribue à la mystification et à l'aliénation des hommes. Le « problème moral » naît de ce que la morale est pour nous en même temps inévitable et impossible. L'action doit se donner des normes éthiques...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16484 16485 16486 16487 16488 16489 16490 16491 16492 16493 16494 16495 16496 16497 16498 16499 16500 16501 16502 16503 16504 16505 16506 16507 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 ... 17258 17259 17260 17261 17262 17263

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit