LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

S'engager est-ce affirmer ou perdre sa liberté ?

Reste que cette synthèse dans la situation historique n'est pas réalisable. Aussi toute morale qui ne se donne pas explicitement comme impossible aujourd'hui, contribue à la mystification et à l'aliénation des hommes. Le « problème moral » naît de ce que la morale est pour nous en même temps inévitable et impossible. L'action doit se donner des normes éthiques...

6 pages - 1,80 ¤

S'en tenir aux faits, est-ce une garantie d'objectivité ?

• L'objectivité est une exigence de la mentalité scientifique. Elle est donc tardive, mais la diversité des disciplines scientifiques oblige sans doute à la concevoir de manière multiple. Si d'autre part les sciences prétendent rendre compte des faits, à quelle réalité ces derniers correspondent-ils ? La science est-elle obligée de « s'en tenir...

9 pages - 1,80 ¤

Se sentir obligé, est-ce renoncer à sa liberté ?

L'individu est donc par essence libre de se définir. Pourtant, si l'homme est libre par nature, il n'en demeure pas moins un homme de devoirs. L'être humain selon Sartre est libre d'être qui il veut, mais il porte en lui, et avec ses actes, la responsabilité de tout le genre humain. Ainsi, le philosophe poursuit-il avec ces mots : « il...

4 pages - 1,80 ¤

Se révolter, est ce un signe de liberté ?

||Se révolter signifie se soulever contre l’autorité établie, et ainsi refuser d’obéir à cette dernière. Un individu ou un ensemble d’individus peuvent se révolter : un adolescent contestera ainsi l’autorité de ses parents ; une communauté peut refuser d’obéir aux lois édictées par l’Etat. D’autre part, la liberté est la capacité de choisir, mais aussi celle de se...

6 pages - 1,80 ¤

Se rapproche-t-on des autres quand on rit ?

Comprendre, c'est connaître les causes des différences et l'individualité des choses par la raison. On se rapproche plus d'autrui par la raison qui cherche à comprendre les différences individuelles qui par un affect et particulièrement un affect collectif tel que le rire qui nous empêche de comprendre autrui. III: Un bon usage du rire? Le rire doit être appréhendé dans...

1 page - 1,80 ¤

Se peut-il qu'un homme échappe a son temps ?

L'homme, tel que le conçoit l'existentialiste, s'il n'est pas définissable, c'est qu'il n'est d'abord rien. Il ne sera qu'ensuite, et il sera tel qu'il se sera fait. Ainsi, il n'y a pas de nature humaine, puisqu'il n'y a pas de Dieu pour la concevoir. L'homme est non seulement tel qu'il se conçoit, mais tel qu'il se veut, et...

3 pages - 1,80 ¤

Se nourrir relève-t-il de la nature ou de la culture ?

Quand nous les avons atteints, il n'y a plus en nous de trouble ni d'agitations : l'être vivant n'a rien de plus à acquérir ni à rechercher pour compléter son bien-être. Nous ne ressentons le besoin du plaisir que quand la privation nous cause quelque douleur. Dès que nous ne sommes plus remués par cette douleur, nous n'avons...

7 pages - 1,80 ¤

Se connaître est-ce douter de soi ?

Il s'agit d'agir en quelque sorte en méconnaissance de la situation, mais de porter la certitude sur sa décision et sa résolution à agir, et non pas sur l'issue de l'action, qui nous échappe du fait de son inscription dans un ordre du monde inaccessible.   -  Cette morale, d'inspiration stoïcienne (Manuel d'Epictète), permet l'action dans l'entreprise du doute. Mais...

2 pages - 1,80 ¤

Se conduire moralement, est-ce aller contre la nature ?

 » Rousseau, Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes. La société suppose alors un gain : le comportement de chacun est adapté à l'existence de l'autre et ce que l'on donne, on le reçoit en échange.  Cesse alors ce constat : « À l'état de nature, l'homme est un loup pour l'homme. » Hobbes, Le Léviathan. "Premièrement si nous...

3 pages - 1,80 ¤

Savons-nous pourquoi nous vivons ?

Si la vie est avant tout la philosophie et que la philosophie n'est que questionnements, alors la vie ne peut pas donner de réponses, elle ne peut elle aussi qu'être une suite interminable d'interrogations. Il est donc impossible de poser des conditions et de vivre dans l'attente d'une fin. Ce serait donc réduire la vie à la...

2 pages - 1,80 ¤

Savoir, est-ce pouvoir ?

C'est le cas du savoir des spécialistes des langues mortes et plus généralement des philologues ou de ceux qui possèdent des connaissances littéraires fort étendues. L'histoire peut bien servir à l'action politique mais l'historien lui-même ne tire pas des résultats de ses recherches un pouvoir particulier. Les mathématiques, données, non sans raison, comme le type même du savoir,...

3 pages - 1,80 ¤

Sans rapport a autrui, y aurait-il des passions ?

  Proposition de plan :   1 . Les passions sont constitutivement tendues vers l'autre et donc vers autrui. a) La passion est, l'action en moi de force qui me dépasse, elle signale donc l'existence à l'extérieur de moi, de ma raison de ma pensée, de mon « je », un monde que je ne peux ignorer et vers lequel je suis porté comme...

3 pages - 1,80 ¤

Sans nos échanges, que serait la beauté ?

Et ce choix, déterminé par le goût, modifie l'environnement individuel, influence les choix ultérieurs et développe les tendances majeures de la personnalité. Il n'en reste pas moins que l'oeuvre des peintres, des sculpteurs, des architectes peut exercer une influence décisive sur le goût, soit que les artistes s'imposent d'eux-mêmes et imposent leur propre conception de la beauté, soit...

2 pages - 1,80 ¤

Sans métaphysique, l'homme peut-il comprendre son existence ?

Je n'arrive alors pas à en saisir le sens ou la signification.             Du point de vue cartésien, l'existence en ses différents aspects se trouve donc expliquée, mais est-elle pour autant comprise ? La compréhension implique l'acte de prendre ensemble (cum-prendere), de récupérer dans un acte total l'ensemble de l'existence et de lui assigner un sens ou une signification....

2 pages - 1,80 ¤

Sans autrui, puis-je être humain ?

« D'autre part, la première communauté formée en vue de la satisfaction de besoins qui ne sont pas purement quotidiens est le village. »Il faut comprendre que famille et village sont régis par le besoin, par la nécessité naturelle de la vie, et ne sont pas propres à l'humanité.Le cas de la « polis » est différent. «...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16485 16486 16487 16488 16489 16490 16491 16492 16493 16494 16495 16496 16497 16498 16499 16500 16501 16502 16503 16504 16505 16506 16507 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 ... 17258 17259 17260 17261 17262 17263

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit