LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Qu'apporte la philosophie a la compréhension de l'art ?

On ne dit pas la même chose avec le style linéaire ou pictural. La forme exprime un contenu particulier. L'époque décide plus que l'artiste lui-même. Panofsky veut rendre manifeste l'oeuvre de l'esprit, pour lui il n' y a pas de sensible pur dans l'oeuvre d'art. On ne peut pas rester à la surface des oeuvres d'art, à ses...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'appelle-t-on penser ?

Quand quelqu'un nous livre ses pensées, il nous livre en quelque sorte quelques phrases de sa vie intérieure qui selon Bergson a commencé à notre naissance, comme enchaînement de pensées jamais interrompu.   Penser, une activité destinée à la connaissance Pourtant l'étymologie du terme penser renvoie à l'activité de juger( pensare) ou de peser(pendere). Cela semble indiquer une activité destinée à...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'appelle-t-on manquer d'imagination ?

 Il est une appartenance de l'ego. En tant que création de la conscience, il a deux aspects. La création des formes par l'imagination peut-être interprétée en procédant à une distinction. Kant dit en ce sens : " En tant que l'imagination est spontanéité, je l'appelle imagination productrice et je la distingue par là de l'imagination reproductrice".Soit comme une sorte...

3 pages - 1,80 ¤

Quand peut-on dire qu'un homme travaille trop ?

Dès lors cela dépendrait de la résistance que nous avons au travail, de nos capacités à le supporter. Or, comme une définition est souvent posée par une majorité de personnes qui entendent la même chose, travailler trop sert peut-être à designer celui qui travaille plus que la majorité.     I/ Travailler trop, c'est purement et simplement travailler.               Ne faut-il pas...

3 pages - 1,80 ¤

Quand on se borne à exercer son droit , est-on pour autant en règle avec sa conscience ?

||Question qui appelle trois moments dans la réflexion: — Le droit, au sens strict, se définit dans un cadre légal (alors que la conscience à laquelle il est fait allusion est plutôt morale : la Loi à laquelle elle obéit n'est pas propre à une législation locale).— Même de ce seul point de vue, on doit admettre qu'il s'accompagne...

3 pages - 1,80 ¤

Quand nous percevons, savons-nous que nous ne rêvons pas ?

La question est posée de telle sorte que l'on ne puisse mettre en doute le fait que l'on perçoive : « Quand nous percevons... ». Il ne s'agit donc pas de se demander si nous percevons vraiment, ou si la réalité n'existe pas et que tout soit rêvé. Il s'agit, à l'inverse, de chercher quels sont les critères...

8 pages - 1,80 ¤

Qu'ai-je le droit d'exiger d'autrui ?

Selon lui, il existe un impératif de la moralité qui se présente sous la forme d'un impératif catégorique. C'est cela qui régule les relations avec autrui. En effet, la loi morale fait sur nous figure d'autorité. Elle est la transcription des obligations et des exigences sociales. Ici, il est nécessaire d'établir la distinction entre « agir par devoir » et...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'admire-t-on dans une oeuvre d'art ?

Note : 5.5/10

Il faudra du temps pour que ce jugement soit contesté en dehors même du champ culturel, et autrement que dans les disputes académiques auxquelles se complaisent les instances légitimantes. On restera donc pour le moment dans l'optique de la tradition : cette oeuvre, si le consensus la consacre et la porte à travers l'histoire, c'est qu'elle est exemplairement une...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que défendre ses droits ?

Note : 5.5/10

  Les droits sont ceux des individus et ils les concernent directement. De ce fait, il est logique de chercher à les protéger, puisque dès lors qu'ils sont menacés, ils touchent à la manière d'être de ceux qui les détiennent et influencent leur existence. Chercher à défendre ses droits implique quoi qu'il en soit que ceux-ci sont menacés,...

3 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Qu' est-ce qui fait la valeur d'une oeuvre d'art ?

Note : 5.5/10

              3. Transition L'art rend visible et dévoile un autre degré du réel        CONCLUSION               Ainsi la valeur d'une oeuvre d'art peut se gagner et se perdre dans les yeux d'un public qui ne sait pas voir. La valeur n'est pas la valeur marchande ou valeur d'exposition mais ce qu'un regard initié peut dévoiler d'une oeuvre d'art. L'art nous tient un langage auquel parfois...

7 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Qu' est ce que l' amour de l' humanité ?

Note : 5.5/10

L'amour renvoie un sentiment : à une affection mutuelle. Il s'agit d'un sentiment pour ainsi dire positif, et même affirmatif en ce sens qu'il est pour l'esprit et le corps en coïncidence avec la perception d'un bien. C'est-à-dire qu'il y a augmentation de la puissance d'agir, donc d'être. C'est donc le passage à une plus grande perfection. L'amour est...

4 pages - 1,80 ¤

Puis-je, au nom de ma conscience, refuser de me soumettre aux lois ?

Note : 5.5/10

||Ma conscience morale peut-elle me conseiller de désobéir, voire de me révolter, contre les règles établies ? La désobéissance aux lois peut- elle être un devoir ?||•    Nous pouvons montrer que l'obéissance aux lois est nécessaire pour vivre ensemble et sans violence. Ma nature raisonnable me conduit à m'adapter à la société et m'oblige à respecter le droit...

5 pages - 1,80 ¤

Puis-je réellement connaître autrui ?

Note : 5.5/10

Voyons pourquoi.   c)      explicitation du présupposé : une connaissance réelle = une connaissance claire et distincte La distance qui me sépare d'autrui n'est pas celle du « chacun ne pense que ce qu'il pense » : elle provient de la certitude que j'ai de mon être : cette certitude est supérieure à celle que je peux avoir de la pensée d'autrui. Ainsi, la connaissance d'autrui est difficile...

6 pages - 1,80 ¤

Puis-je obéir et néanmoins être libre ?

Note : 5.5/10

3) Le fait d'être (par opposition à ce qui est, l'étant). 4) Ce qu'est une chose, son essence (exemple : l'être de l'homme). 5) Avec une majuscule (l'Être), l'être absolu, l'être parfait, Dieu. La problématique. Il surgit toujours dans la contradiction qui se manifeste entre l'existence de contraintes et le désir de s'y soustraire.Ici, le problème réside particulièrement dans...

7 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16506 16507 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 ... 17260 17261 17262 17263 17264 17265

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit