LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Profondeur et surface ?

Profondeur et surface sont du point de vue de la géométrie complémentaire, la profondeur étant la troisième dimension qui s'ajoute à la longueur et à la la largeur de la surface. Mais si l'on prend les adjectifs, on remarque au contraire une opposition entre ce qui est profond et ce qui est superficiel, opposition de valeur entre...

3 pages - 1,80 ¤

Prévision et prédiction ?

Profondeur et surface sont du point de vue de la géométrie complémentaire, la profondeur étant la troisième dimension qui s'ajoute à la longueur et à la la largeur de la surface. Mais si l'on prend les adjectifs, on remarque au contraire une opposition entre ce qui est profond et ce qui est superficiel, opposition de valeur entre...

5 pages - 1,80 ¤

Prétendre distinguer l'homme de l'animal, est-ce légitime ?

Mais Aristote insiste moins sur le genre animal que sur sa différence spécifique, qui rend légitime de faire à l'homme une place à part : l'homme est un animal politique, doué de pensée. Il existe des degrés de perfection au sein du vivant, et l'homme, par son âme rationnelle, se distingue des autres animaux qui n'ont qu'une âme nutritive,...

5 pages - 1,80 ¤

Prendre son temps, est-ce le perdre ?

||■ Analyse du sujet    — La question paraît d'abord surprenante, en raison de la répétition du même verbe. On vient à bout de la difficulté en s'interrogeant sur la signification du possessif : peut-être ne perd-on qu'un temps qui n'est pas uniquement le sien, mais un temps qui obéit à des normes sociales.  —...

6 pages - 1,80 ¤

Prendre conscience n'est-il pas parfois un devoir ?

  II La conscience comme objet de devoir par excellence : Platon et Descartes   -Platon : La prise de conscience du fait que nous ne vivons que dans un monde empirique d'images trompeuses des Idées qui sont les seules réalités intelligibles est un devoir absolu pour qui veut entreprendre une démarche philosophique (La République). Cette démarche n'est pas elle-même obligatoire : la plupart...

2 pages - 1,80 ¤

Prendre conscience de soi. Est-ce que cela exige de se perdre ?

Or le langage est une convention non pas universelle, mais collective. Il ne transcrit pas l'originalité de ma personnalité et de mes sensations. Tel est aussi le point de vue de Bergson : pour lui, les mots sont distincts, juxtaposés, généraux et ils ne peuvent rendre compte de toute la vie de nos pensées, sa continuité et son...

2 pages - 1,80 ¤

Prendre conscience de soi, est-ce devenir étranger à soi-même ?

Tel est le cas de l'autisme, auquel du reste nous fait penser au héros principal de "L'Étranger" de Camus, si l'on considère que l'autisme se définit comme l'incapacité pour l'individu autiste de ressentir des émotions et d'éprouver la moindre empathie pour l'Autre. La personne autiste est tellement centrée sur elle-même (on la ...

3 pages - 1,80 ¤

Prendre conscience de soi, est ce seulement etre spectateur de son intériorité ?

Rester spectateur, s'est se condamner.   B. Freud : l'individualité se constitue dans un rapport de force avec autrui   1. L'oedipe, un conflit formateur Nos conflits structurent notre identité sexuelle, on intériorise l'autre tout en le repoussant On passe d'une communion avec la mère, d'une stricte identité avec elle à la découverte de sa propre identité, puis la découverte d'un concurrent auprès de la...

4 pages - 1,80 ¤

Pouvons-nous vivre heureux tout en ayant conscience qu'on va mourir ?

  Deuxième partie : « la mort n'est rien pour nous ».   Epicure, La Lettre à Ménecée : « Habitue-toi en second lieu à penser que la mort n'est rien pour nous, puisque le bien et le mal n'existent que dans la sensation. D'où il suit qu'une connaissance exacte de ce fait que la mort n'est rien pour nous permet de jouir de cette vie...

3 pages - 1,80 ¤

Pouvons-nous vivre dans l'ignorance ?

Analyse du sujet - Ignorer c\'est ne pas savoir. Mais l\'ignorance n\'est pas simple absence de connaissance, elle est privation : le non savoir de ce qu\'on devrait savoir ; la pire ignorance étant, depuis Platon, celle qui s\'ignore elle-même. - Comprenons donc ici le terme d\'ignorer en plusieurs sens – qui seront d\'ailleurs essentiels dans la définition...

4 pages - 1,80 ¤

Pouvons-nous tirer des leçons de l'histoire ?

Tirer une leçon de quelque chose c'est savoir profiter d'un enseignement, d'un avertissement. Que peut nous apprendre l'histoire ? Que nous enseigne-t-elle ? Votre professeur d'histoire, tout au long de votre scolarité, remonte le cours du temps, le fleuve de l'oubli. Préhistoire, Égypte, empires grecs et romains, guerres et paix, bouleversements sociaux, économiques, culturels, divisions de territoires, reconquêtes, mouvements...

10 pages - 1,80 ¤

Pouvons-nous penser autrui autrement qu'a partir de nous-mêmes ?

Mais les pensées et les sentiments d'autrui me sont inconnus. Ainsi Descartes soutenait-il que s'il regardait la vue du haut de sa fenêtre, il ne voyait que des chapeaux et des manteaux : il ne pouvait être certain qu'ils fussent portés par des hommes et non par des spectres. Pareillement puis-je être sûr que mon voisin n'est pas...

3 pages - 1,80 ¤

Pouvons-nous maîtriser le temps ?

||• Est-il possible (« peut-on «) de dominer et de tenir sous sa suprématie et son pouvoir le temps ? Telle est la question posée par cet intitulé de sujet, qui nous interroge sur notre maîtrise éventuelle du temps. Le verbe « maîtriser « possède dans le contexte plusieurs acceptions légitimes : maîtriser,...

3 pages - 1,80 ¤

Pouvons-nous etre sûrs d'avoir compris autrui ?

.. qui n'engage aucun raisonnement pour être compris Pour Scheler, autrui semble échapper à toute compréhension certaine dès lors qu'on pense son sourire, ses larmes, sa rougeur... comme des données matérielles qu'il faudrait interpréter ; en un mot, nous verrions d'abord des larmes sur un visage, puis nous comprendrions dans un second temps qu'autrui pleure car il est triste. Cette idée...

3 pages - 1,80 ¤

Pouvons-nous échanger les idées ?

 || Dans nos conversations quotidiennes, il nous semble que nous passions notre temps à échanger des idées. L’échange désigne une opération par laquelle on donne une chose et on en reçoit une autre en contrepartie. On peut échanger toutes sortes de biens : par exemple, si je peux échanger mon ordinateur contre de l’argent,...

3 pages - 1,80 ¤

Pouvons-nous changer d'identité ?

Elle serait alors reconduite au rang de pure apparence.     II - L'identité est-elle une apparence ?   Un élément pourrait nous faire préférer la solution aristotélicienne : c'est cette intime conviction d'être égal à soi-même, d'être le même homme qu'hier. Autrement dit, la perception de notre moi nous pousse à penser que l'homme à bien une identité substantielle qui ne peut jamais être...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 ... 17260 17261 17262 17263 17264 17265

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit