LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La conscience ne s'exprime-t-elle que dans la négation ?

La bonne conscience est le plus souvent mise en doute et identifiée à la mauvaise foi. L'individu s'efforçant de croire à l'harmonie entre ses actions et ce que lui dicte sa conscience. Le soupçon pesant sur la bonne conscience suffit-il à exclure la possibilité d'un rapport harmonieux entre l'homme et sa conscience ? Le...

7 pages - 1,80 ¤

La vérité a-t-elle une histoire ?

Elle est une valeur positive L'histoire désigne ou bien la succession des événements, ou bien la discipline historique, c'est-à-dire l'historiographie. Dans les deux cas, elle suppose une temporalité et est tournée vers le passé.     Problématisation :   Une première interprétation du sujet inviterait à ce demander s'il y a une Histoire, au sens d'une historiographie, de la vérité. Cela signifierait que...

6 pages - 1,80 ¤

Sans autrui puis-je être humain ?

|| Parties du programme abordées : - Autrui.- Nature et culture.- Les échanges.- La société.- La personne. Analyse du sujet : La notion d'humanité pourrait-elle s'appliqiier à une conscience solitaire ou suppose-t-elle au contraire l'intersubjectivité et l'appartenance à une communauté ? A savoir, l'individu isolé peut-il être autre chose qu'une abstraction ? Ne puis-je être humain qu'en compagnie des autres ?...

5 pages - 1,80 ¤

L'inconscient peut-il être une excuse ?

            C'est de cette manière que la psychanalyse voudrait instruire le moi. Mais les deux clartés qu'elle nous apporte : savoir, que la vie instinctive de la sexualité ne saurait être complètement domptée en nous et que les processus psychiques sont en eux-mêmes inconscients, et ne deviennent accessibles et subordonnés au moi que par une perception incomplète et incertaine,...

10 pages - 1,80 ¤

Peut-on définir la laideur ?

Aussi cette partie chaotique de l'art possède une signification pour la psychè humaine, et renvoie à une certaine part d'ombre. C'est la partie dionysiaque de l'art comme l'opposait Nietzsche à l'apollinien. Le dionysiaque est du côté de l'informe, du démesuré, du sombre, tout le contraire de l'apollinien qui est mesure, clarté, calme. Le dionysiaque est nécessaire à l'apollinien...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-il y avoir savoir sans savoir faire?

  II-L'intuition, un autre nom pour le savoir.               L'expression même de « savoir faire » est ambiguë et résume la difficulté : on désigne par là une pure technique qui ne s'embarrasse pas de mots ni de théorie, les gestes du chirurgien, de l'artisan ou du cuisinier ne s'apprennent pas dans les livres mais en regardant, en imitant un modèle, en répétant...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il respecter en autrui le semblable ou l'être différent de soi-même?

Ainsi écrit-il dés le début de Totalité et infini : « L'absolument autre, c'est autrui ». « L'idée de l'infini suppose la séparation du Même par rapport à l'autre. Mais cette séparation ne peut reposer sur une opposition à l'autre, qui serait purement antihètique. La thèse et l'antithèse en se repoussant s'appellent. Elles apparaissent dans leur opposition à un regard synoptique qui...

3 pages - 1,80 ¤

La conscience est-elle naturelle ?

Cette dernière est présentée comme nature contingente (pouvant ne pas être), tandis que la nature de la conscience, s'opposant à la nature du monde, est nécessaire (Méditations cartésiennes).   II La conscience morale comme héritant de l'ambiguïté de la naturalité de la conscience psychologique stricte : Rousseau et Leibniz   -Rousseau : la conscience morale se présente comme un sentiment naturel. Les...

3 pages - 1,80 ¤

Le travail nous libère -t-il de la nature ?

Note : 8/10

Le travail est une figure de cette négation, car il consiste à modifier ce qui est (donc le nier) pour faire être ce qui n'est pas. L'homme « est ce qu'il n'est pas et n'est pas ce qu'il est ». Le mode d'être de la subjectivité est donc le projet. Certes il y a des données qui ne dépendent pas...

6 pages - 1,80 ¤

Faut-il se satisfaire de ses illusions ?

Note : 8/10

Elle a donc le statut d'être à la fois la cure et la maladie en tant qu'elle peut être cause de dépit mais en même temps utile pour voiler un désespoir plus vaste et plus profond et cela en raison même du caractère décevant du réel. C'est bien ce que développe Freud notamment dans Malaise dans la culture...

4 pages - 1,80 ¤

La parole et l'écriture

Note : 8/10

- Forme de l'énoncé. Énoncé comprenant deux concepts simplement réunis par la conjonction et, donc sujet incomplètement déterminé1. Nous le déterminerons, le moment venu, en essayant les deux interprétations possibles : soit simple comparaison de la parole et de l'écriture, soit rapport entre les deux. La parole et l'écriture, le langage parlé et le langage écrit, constituent deux formes...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est qui fait la force des préjugés?

Note : 8/10

Cependant ce pouvoir ne réside pas dans les préjugés eux-mêmes mais est attribué par l'homme de l'extérieur. L'homme se trompe en prenant un préjugé pour un jugement objectif. Cette tendance à l'erreur est inhérente à l'esprit humain celui-ci devant en être conscient pour pouvoir rompre avec ses préjugés et rendre ainsi possible la science.    CITATIONS: « L'évidence est...

6 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous libres quand nous agissons mal ?

Note : 8/10

Elle est comparée à un attelage composé d'un cocher et de deux chevaux. L'un est blanc, docile, l'autre est noir, à les oreilles poilues et se montre sourd aux injonctions du cocher ; il menace ainsi l'équilibre de l'attelage. Il y a donnc trois instance dans l'âme. Le cocher figure la raison, qui a pour tâche de diriger....

13 pages - 1,80 ¤

Peut-on reprocher à la philosophie d'être inutile ?

Note : 8/10

||• Vieux reproche réactivé par un certain rétromodernisme, mais ce reproche n'enveloppe-t-il pas une thèse elle-même philosophique qui aurait la faiblesse aux yeux de la philosophie d'être non contrôlée, non pensée dans ses présupposés et dans ses implications ?    1re remarque :  « Certes, l'homme de la vie courante et ordinaire donne à entendre...

8 pages - 1,80 ¤

La conscience du sujet peut-elle se passer de l'autre?

Note : 8/10

Mais nous ne connaissons les autres ni par la science (la connaissance cartésienne) ni par le sentiment immédiat (la conscience) de leur ressemblance. Seule la lutte pour la reconnaissance, et une lutte à mort, fondera ma liberté. De cette lutte je sortirai libre et reconnu ou esclave et aliéné (j'appartiendrai à un autre).     II. La conscience du sujet se...

4 pages - 1,80 ¤

Puis-je choisir mon identité ?

Note : 7/10

||  L’action désignée par le verbe choisir est celle qui consiste à adopter une chose de préférence à une autre, à sélectionner quelque chose plutôt qu’une autre en fonction d’un jugement préalable, d’un calcul rationnel, qui la désigne comme meilleure, ou tout du moins préférable.   La question qui nous est posée nous invite à nous interroger sur la possibilité d’un...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'être adulte ?

Note : 10/10

Kant dira que seul l'homme est la créature susceptible d'être éduquée. N'étant pas dirigé par l'instinct, il doit conquérir par la culture ce que la nature lui a refusé. L'éducation, dont le but est de conduire l'homme à sa propre humanité, comporte toujours, selon Kant, deux aspects : la discipline et l'instruction. La discipline est la partie négative de...

3 pages - 1,80 ¤

N'y a-t-il de progrès que technique et scientifique?

Note : 10/10

Au reste, les fins que la civilisation occidentale poursuit sont fixées avec la révolution néolithique. Il convient donc de tempérer le triomphalisme dont s'est accompagnée la révolution scientifique. On ne doit pas tous nos progrès moraux aux développements des techniques. Le problème demeure, cependant, pour le progrès scientifique, de l'accroissement des connaissances, du passage d'un paradigme du savoir...

5 pages - 1,80 ¤

Avons-nous besoin des autres pour prendre conscience de nous-mêmes ?

Note : 10/10

Poser en face de soi une autre conscience de soi, c'est supposer qu'il y a en dehors de soi quelque chose d'autre que soi, qui est comme soi. ·         La conception que l'on se fait d'une autre conscience a son origine dans l'expérience que l'on fait de sa propre conscience. C'est par analogie avec cet être primitivement découvert qu'est notre...

3 pages - 1,80 ¤

Avons-nous besoin des autres pour prendre conscience de nous-même

Note : 10/10

Dans la perspective de notre sujet, cela signifie qu'autrui doit d'emblée être exclus pour que je puisse connaître, et a fortiori, me connaître, puisque toute connaissance s'appuie sur cette certitude première qui exclut autrui. Donc, non seulement je n'ai pas besoin d'autrui. Transition : Lorsque je tenterai de me connaître, je ne m'appuierai par conséquent que sur cette certitude première...

6 pages - 1,80 ¤

L'inconscience a-t-elle valeur d'excuse?

Note : 10/10

              b. La perte de la conscience   * La démence est une forme d'inconscience que le législateur retient comme excuse. Il ne s'agit pas d'une circonstance atténuante, mais bien d'un élément qui place l'individu hors de la sphère de la responsabilité. à L'inconscience, au sens de privation de conscience, est une irresponsabilité, aussi bien morale que juridique....

4 pages - 1,80 ¤

La certitude d'avoir raison fait-elle obstacle au dialogue ?

Note : 10/10

Elle rend l'orateur plus convaincant sur un sujet que celui qui connaît à fond ce sujet, et ferait presque prendre l'âne pour un cheval. En ce sens, la rhétorique se confond avec la sophistique. Le sophiste prétend à un savoir universel ; expert en l'art de rendre habile à parler sur tout, il...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 ... 17021 17022 17023 17024 17025 17026

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit