LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Quels droits la compétence donne-t-elle ?

DROIT (lat. directus, droit, conforme à une règle) Gén. Le sens...

4 pages - 1,80 ¤

La violence exercée au nom de l'État est-elle fondamentalement différente de toutes les autres formes de violence ?

A priori celui qui subit la violence et celui qui la commet sont des êtres distincts dont les intérêts divergent. Cela est-il encore le cas lorsqu'il s'agit de la violence faite par l'Etat ?            III.      Rousseau le citoyen comme membre de l'Etat   Pour Rousseau le citoyen est un membre de l'Etat c'est-à-dire pas seulement un sujet passif, il est également acteur....

2 pages - 1,80 ¤

La force et la violence ont-elles même origine et même but ?

|| La force et la violence sont deux termes très proches et il semble souvent que nous les confondions. Ainsi fait-on référence dans un cas comme dans l’autre à l’exercice, le déploiement ou la dynamique d’une puissance. Il semblerait alors que cette puissance puisse être à la fois une positivité ou une négativité. Pourtant il...

4 pages - 1,80 ¤

Violence et vérité sont-elles nécessairement incompatibles ?

Mais le langage ne donne pas nécessairement lieu au dialogue ; peut-être même cette possibilité n'est-elle qu'exceptionnelle et requiert-elle une volonté lucide de s'engager dans une voie différente, où le succès n'est pas assuré. On peut à bon droit parler d'un usage violent du langage lorsque ce dernier est réduit à l'état d'instrument...

5 pages - 1,80 ¤

La servitude engendre-t-elle la révolte ?

« Le révolté, au sens étymologique, fait volte-face. Il marchait sous le fouet du maître. Le voilà qui fait face. II oppose ce qui est préférable à ce qui ne l'est pas. » Camus, L'Homme révolté. Cependant, les sociétés cherchent à aveugler les citoyens quant à leur rôle et masquent la vérité politique et sociale afin d'empêcher que là...

2 pages - 1,80 ¤

A quelles conditions une autorité est-elle juste ?

||Condition: ce qui accompagne nécessairement l'apparition de, ce qui contribue à rendre possible.Autorité: ce qui exerce un pouvoir, ce qui commande à des sujets juste= ici fondée, légitime...Etonnez-vous: si on commence à s'interroger sur ce qui fonde l'autorité ne va t-on pas lui enlever son caractère, la nier, la saper ... Déjà qu'elle n'a pas la force pour...

5 pages - 1,80 ¤

Quelle est la mesure de l'efficacité politique ?

||La politique exercée par un gouvernement est ce qui permet de répondre aux attentes du peuple mais elle est aussi ce qui permet de défendre les intérêts de l’Etat. La politique doit par conséquent savoir répondre aux besoins du peuple tout en conservant les intérêts de l’Etat. Ainsi il peut parfois exister des conflits dans la mesure où...

4 pages - 1,80 ¤

La référence aux « contraintes économiques » est-elle, dans le gouvernement des hommes, autre chose qu'un alibi ?

||Les contraintes économiques désignent en fait les contraintes liées au désir égoïste de maximiser le profit. Or, la maximisation du profit n'est pas un principe de gouvernement. MAIS, tenir compte des contraintes économiques, ce n'est pas chercher un alibi pour s'enrichir personnellement, c'est mener une politique réaliste pour le bien de tous.||...

1 page - 1,80 ¤

Celui qui exerce un pouvoir s'en trouve-t-il changé ?

La fonction crée, dans cette perspective, la nature propre à l'accomplir. Weber, dans Le savant et le politique, amène l'idée que l'instinct de puissance est naturel chez celui qui exerce le pouvoir, et que ce désir est une force motrice de l'action politique. C'est en exerçant le pouvoir que l'homme politique apprend à concilier ce que Weber nomme...

8 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'être démocrate ?

||Bien définir les termes du sujet : - « Démocrate « : étant donné que le sujet est d’établir la définition de ce terme, nous n’en donnerons pour l’instant qu’une définition très générale et préliminaire. Le mot vient du grec dèmokratia, qui signifie le gouvernement du peuple ; de dèmios « peuple « et de kratos « puissance «. Si la ...

3 pages - 1,80 ¤

La démocratie peut-elle échapper à la démagogie ?

1. Jules Grévy inaugurant une année le Salon demanda au Comité d'organisation comment il était cette année-là. «Une bonne moyenne «, lui répondit-on. Une bonne moyenne ! excellent ! «, dit le Président en se frottant les mains, « c'est ce qu'il faut en démocratie. «Le pire danger pour une démocratie, c'est précisément de tomber...

2 pages - 1,80 ¤

Les lois de la cité politique ont-elles pur but la paix ou la vertu ?

• La Cité politique, c'est l'État, l'ensemble des institutions qui organisent l'exercice de l'autorité légitime à l'intérieur d'une communauté nationale. Les lois de la Cité sont les règles définies par cette autorité souveraine.  • La vertu, dans son sens large, désigne une « disposition permanente à vouloir le bien « (Lalande). Il s'agit donc...

9 pages - 1,80 ¤

La croyance religieuse peut-elle s'affranchir de toute logique ?

La religion joue un rôle ambivalent puisqu'elle est l'agent de la soumission et de l'obéissance : « La religion serait la névrose obsessionnelle universelle de l'humanité ; comme celle de l'enfant, elle dérive du complexe d'OEdipe, des rapports de l'enfant au père. » Freud, L'Avenir d'une illusion. Tenir n'est donc que la projection fantasmatique dans un au-delà qui permet...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme moderne peut-il et doit-il faire l'expérience du sacré ?

En effet, il fait table rase de la tradition, rejette tout préjugé pour penser par lui même. Dans cette perspective, il se détache de la valeur sacrée de la tradition, pour lui c'est le sujet qui a autorité, qui n'accepte pour vrai que ce qui lui apparait comme évident. Le sacré est toujours entouré d'une auréole de mystère,...

2 pages - 1,80 ¤

Toute croyance est-elle dépourvue de valeur pour qui ne la partage pas ?

  II. Deuxième partie: une signification culturelle et psychologique.   Dans le même instant où une croyance peut ne pas être partagée par d'autres, elle peut être compréhensible par eux. Si l'on prend l'exemple de deux hommes : le premier croyant fermement au destin, et pensant que tout ce qui arrive au cours d'une vie n'est pas dû au hasard mais à...

2 pages - 1,80 ¤

Les qualités de l'artiste sont-elles celles de l'artisan ?

Nous devons donc nous interroger sur le rapport au réel de l'artiste et de l'artisan pour voir si une autre de leurs qualités diffère.   III - Quelle vision du monde ?     «L'intérêt artistique se distingue de l'intérêt pratique du désir en ce qu'il laisse subsister son objet librement et pour soi, tandis que le désir l'emploie pour son usage propre en...

4 pages - 1,80 ¤

En quel sens peut-on dire que le monde ne serait pas visible sans l'art ?

Cependant, la thèse qui soutient que l'art révélerait le monde est discutable, car elle repose sur le présupposé selon lequel il y aurait une vérité derrière ce monde d'illusion, et que cette « vérité « mériterait d'être vue plus que le monde qui nous est donné. Mais si la vérité était quelque chose dont on...

3 pages - 1,80 ¤

Est-il satisfaisant de définir l'art comme une forme de langage ?

c) Il est donc possible, dans ces conditions, de faire parler les images, de dégager le logos de l'icône. C'est ce qu'a fait l'iconologie de Panofsky en rapportant les motifs à la mentalité de base d'une société et d'une époque. Il n'y a pas en effet d'oeil sauvage, voir c'est toujours savoir et dans l'image tout est déjà...

3 pages - 1,80 ¤

L'expression « contemplation de l'oeuvre d'art » signifie-t-elle que nous soyons passifs dans le plaisir esthétique ?

Il est rare que l'accès à une oeuvre soit immédiat: lorsque l'esprit a brutalement la révélation d'un style ou d'une oeuvre jusqu'alors méconnu, on constate qu'il était déjà imprégné de culture artistique le préparant à accepter un tel inédit (les cubistes et l'art « nègre «). Mais l'esprit non cultivé rejettera plus volontiers...

3 pages - 1,80 ¤

Tombé-je malade comme une machine tombe en panne ?

            Ainsi, la panne de la machine signe l'arrêt complet du mécanisme, alors que la maladie laisse l'organisme vivre - ne pas confondre maladie et mort. Les causes de la panne sont différentes de celles de la maladie : cette dernière peut être due (ex des problèmes psychologiques) à un contexte social ou à des angoisses qui ne...

4 pages - 1,80 ¤

Le progrès technique suscite-t-il de nouvelles questions philosophiques ?

Il semble que ce sujet se positionne dans la droite ligne des idées de  Marx selon lesquelles, c'est la vie matérielle qui influence la vie de l'esprit et non l'inverse. La pensée n'est pas un domaine en dehors des contingences matérielles. Ses objets de réflexion proviennent comme ici des progrès techniques. Il apparaît...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 ... 17127 17128 17129 17130 17131 17132

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit