LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Est-il légitime de parler d'un pouvoir technique ?

Note : 10/10

||Le pouvoir technique, c'est la possibilité de manifester une puissance à partir de la manipulation d'outils et d'instruments. En ce sens, la technique me permet de maîtriser la nature et d'exercer sur elle une action visant à la transformer afin d'améliorer les conditions de vie , Pourtant, la technique, si elle est un savoir faire, un savoir appliqué,...

4 pages - 1,80 ¤

Est-il légitime de faire prévaloir les exigences de la conscience morale sur celles de l'Etat ?

Note : 10/10

CONSCIENCE Gén. On distingue : Conscience première ou spontanée : impression immédiate (plus ou moins claire) qu'a l'esprit de ses états. Conscience seconde ou réfléchie : capacité proprement humaine de faire retour sur cette première impression. La conscience réfléchie permet l'analyse et le jugement . Par elle, l'homme se constitue comme sujet distinct de ses états psychologiques. La conscience,...

2 pages - 1,80 ¤

Est-il légitime de critiquer la vérité ?

Note : 10/10

VÉRITÉ FORMELLE Cohérence. Validité logique d'un raisonnement considéré abstraction faite de...

2 pages - 1,80 ¤

Est-il juste que seul le présent existe ?

Note : 10/10

Car le présent ainsi défini n'existe pas ! C'est un néant, une poussière infinitésimale. Loin d'être Présence, comme nous le suggérait le texte de Gide, le présent est fuite, évanouissement. Comment serait-il possible de vivre au présent ? Cette expression même est rigoureusement antinomique, comme le sous-entend, en certains passages,. Jean-Paul Sartre : « Une analyse rigoureuse qui...

8 pages - 1,80 ¤

Est-il juste de faire des reproches au machinisme ?

Note : 10/10

|| Analyse du sujet : -         Le machinisme apporte indéniablement des bienfaits : augmentation de la productivité et gain de temps. De ce point de vue, il semble injuste de lui faire des reproches. -         Toutefois, il faut peut-être tenter de prendre une distance critique par rapport à ce qui apparaît de prime abord comme un bien...

3 pages - 1,80 ¤

Est-il juste de dire que l'argent ne fait pas le bonheur ?

Note : 10/10

Si je suis obligé de faire quelque chose que je n'aime pas, je ne peux atteindre la sérénité. - Enfin, il faut bien comprendre que le manque d'argent entraîne forcément des manques matériels qui entraînent des conditions de vie très difficiles. Ne pas avoir d'argent, c'est ne pas pouvoir manger à sa faim, dormir en chaud. Epicure par exemple,...

5 pages - 1,80 ¤

Est-il irrationnel de croire ?

Note : 6/10

Toutes les tempêtes ! Par l'humour, l'individu peut prendre ses distances par rapport à la dérision de l'existence éthique L'humoriste s'élève au-dessus de tout et de lui-même, il prend conscience de son néant. Il Sa révision des valeurs est plus complète que celle de l'ironiste qui jamais ne doutait de son moi et en voulait faire la norme...

6 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Est-il facile d'etre soi-même ?

Note : 6/10

Analyse du sujet   -          S'il faut être soi-même, ou si du moins cette coïncidence de soi à soi-même pose une question, il faut entendre par là que cet accord n'est pas donné mais qu'il demande à être réalisé, ou bien qu'il peut être perdu et qu'il faut alors se le réapproprier. -          Mais qu'est-ce que cette coïncidence de soi à...

4 pages - 1,80 ¤

Est-il facile d'être libre ?

Note : 10/10

Il est alors difficile d'être libre. Exemples de divers types d'esclavages et d'aliénations. B- Etre libre exige des efforts tant individuels que collectifs. 1- C'est avec peine que soit un individu singulier, soit un groupe d'individus peuvent tenter de se libérer d'oppressions. 2- Exemple de la Révolution Française comme tentative de libération collective, d'affranchissement d'une tutelle jugée comme injuste. C- La...

4 pages - 1,80 ¤

Est-il facile de penser librement ?

Note : 10/10

Ainsi, si l'Océania déclare la guerre à l'Estasia alors que deux jours avant elle était en paix avec cet État, les autres membres du Ministère de la Vérité où travaille Winston, devront s'assurer que plus aucune trace écrite n'existe de l'ancienne alliance avec Estasia. Or, Winston a pu trouver dans sa chambre un petit...

4 pages - 1,80 ¤

Est-il exact que nous assistons a la fin des idéologies ?

Note : 10/10

 De telles constatations peuvent aider à définir le paradoxe de la modernité. Destruction et changement, mais aussi ambiguïté, compromis, amalgame : la modernité est paradoxale, elle n'est pas dialectique. Si l'idéologie est un concept typiquement « moderne », si les idéologies sont l'expression de la modernité, sans doute aussi la modernité elle-même n'est-elle qu'un immense processus idéologique.       La modernité n'est pas...

3 pages - 1,80 ¤

Est-il déraisonnable de croire en Dieu ?

Note : 10/10

Votre raison n'est pas plus blessée, en choisissant l'un que l'autre, puisqu'il faut nécessairement choisir. Voilà un point vidé. Mais votre béatitude ? Pesons le gain et la perte, en prenant croix que Dieu est. Estimons ces deux cas : si vous gagnez, vous gagnez tout; si vous perdez, vous ne perdez rien. Gagez donc qu'il est, sans...

7 pages - 1,80 ¤

Est-il contradictoire de reconnaître des différences et de désirer l'égalité entre les individus ?

Note : 10/10

Ma différence, ma singularité est intrinsèque même à mon essence. - De plus, affirmer ou désirer l'égalité, c'est vouloir niveler les différences et en définitive les nier. Ce contre quoi Nietzsche s'élèvera de manière virulente : en effet, pour lui affirmer que tout être humain se vaut, c'est étouffer l'humanité dans la médiocrité et ne pas laisser au génie...

2 pages - 1,80 ¤

Est-il contradictoire d'affirmer qu'il faut contraindre pour libérer ?

Note : 10/10

       Contraindre pour libérer d'une soumission au désir Nous ne raisonnerons plus ici en termes de logique mais en termes pragmatiques, c'est-à-dire en jugeant de la validité des moyens à l'aune des fins qu'ils nous permettent ou non d'atteindre. Pragmatiquement, contraindre pour libérer cesse d'être contradictoire, car il se peut que la contrainte soit l'unique moyen par lequel nous parvenions...

2 pages - 1,80 ¤

Est-il bon d'avoir peur ?

Note : 10/10

Les précautions que l'on prend sont la marque du respect, de la peur de mal faire, qui instaurent le sentiment d'une distance, plutôt que celui d'une menace ou d'un risque. C'est ainsi le domaine du sacré qui peut faire l'objet de peur, et non plus le domaine du mal. Cette peur peut alors être caractérisée comme effroi, comme...

3 pages - 1,80 ¤

Est-il absurde d'aimer une personne pour sa beauté physique ?

Note : 10/10

Certes on peut faire des expériences esthétiques frappantes, être bouleversé par une couleur, un visage, un corps, mais l'amour ne saurait tenir à cela. En effet dans l'amour c'est une personne que je vise et non un visage, c'est à un trait de caractère et à une conception du monde et non à une manière ou à une...

3 pages - 1,80 ¤

Est-ce un progrès de ne plus croire ?

Note : 10/10

On peut donc simplement distinguer des degrés, à l'intérieur de la croyance, selon le degré de proximité qu'une croyance entretient avec cette expérience : en ce sens, les croyances de la science paraissent plus probables que les croyances religieuses. Poser un progrès qui dépasserait l'ordre de la croyance apparaît ainsi comme une illusion.               2° Le progrès de la...

3 pages - 1,80 ¤

Est-ce un devoir que de se connaître soi-même ?

Note : 10/10

||La première notion engagée par le sujet est celle de connaissance. Elle renvoie à une activité consistant à prendre acte des données de l'expérience en vue de les expliquer et de les comprendre. Cette idée de compréhension renvoie elle-même à la conception claire de la nature de choses qui nous entourent et de...

5 pages - 1,80 ¤

Est-ce un devoir de travailler ?

Note : 10/10

Suggestion de plan : Première partie : Le travail : une notion historiquement déterminée Il serait erroné de considérer que le rapport d'obligation au travail est un universel. D'abord, il faut se souvenir que l'aristocratie a érigé au contraire l'oisiveté en une valeur et qu'elle a exercé son mépris à l'égard des classes laborieuses ;...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 ... 17165 17166 17167 17168 17169 17170

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit