LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Ne travaille-t-on que par intérêt ?

Ceci nous indique un certain rapport des moyens et des fins : le loisir étant ce qui et recherché pour lui-même, le travail en vue d'une fin que lui seul rend possible. Ensuite, le nécessité. Notre condition nous impose, pour survivre, certaines activités indispensables, mais que d'autres hommes peuvent mener à notre place. Nous voyons d'emblée que le...

6 pages - 1,80 ¤

Ne travaille-t-on que par intérêt ?

Nous retrouvons aussi ainsi le premier aspect du travail : peut-on identifier le loisir à l'activité de ceux qui ne fournissent pas pour eux-mêmes le travail nécessaire? Le terme de travail est-il employé proprement lorsqu'on dit, par exemple, qu'un rentier travaille ses gammes? ●         Nous pouvons à présent élaborer la problématique. Ce qui, pour penser l'unité du travail, pose problème,...

6 pages - 1,80 ¤

Ne sommes-nous justes que par intérêt ?

Telle est l'origine et l'essence de la justice. Elle tient le milieu entre le plus grand bien, c'est-à-dire l'impunité dans l'injustice, et le plus grand mal, c'est-à-dire l'impuissance à se venger de l'injustice. Placée entre ces deux extrêmes, la justice n'est pas aimée comme un bien, mais honorée à cause de l'impuissance où l'on est de commettre l'injustice....

3 pages - 1,80 ¤

Ne respectons-nous autrui qu'afin qu'il nous respecte ?

||Le respect pour autrui est considéré dans notre société comme une preuve de bienséance. Nous respectons autrui en lui accordant des droits, autrui est un autre qui est comme moi. Respecter un individu est un acte moral, nous accordons à l'autre les mêmes droits qu'à nous même. Le respect est alors une marque de...

3 pages - 1,80 ¤

Ne prend-on conscience que par opposition de soi a soi ?

Cela compris, et il y faudra du temps, on sait a priori qu'une expérience qui romprait cette unité ne peut entrer dans la conscience» (Histoire de mes pensées, p. 130).Le doute et la conscience de soi : Descartes* Alain prolonge, en un sens, les analyses de Descartes. Dans ces analyses, le doute apparaît comme le travail par lequel...

2 pages - 1,80 ¤

Ne peut-il y avoir de l'art sans artiste ?

L'artiste exprime sa subjectivité, il s'affiche sur le devant de son oeuvre. Aussi, on peut glorifier à partir de là l'artiste lui-même et non l'oeuvre dans une quasi vénération. Au début de la Renaissance, l'attention nouvelle accordée à l'artiste ne dépend pas uniquement des mutations conjointes du pouvoir économique et politique ; l'évolution de son statut est induite par...

2 pages - 1,80 ¤

Ne fait on que subir le devenir ?

Ce changement d'état qui caractérise le devenir interroge donc les rapports entre l'être et le non-être. Or pour Parménide, seul l'être est, et le néant n'est pas. La conclusion qui s'impose est que le devenir est impossible. L'être est ici un et immuable, et c'est sa persistance même qui nous empêche de subir le devenir. Le problème est ici...

2 pages - 1,80 ¤

Ne doit-on tenir une proposition pour vraie que si elle est contrôlable par l'expérience ?

. » (République, VII, 511 b-c). La raison, par la seule puissance de sa dialectique, atteindrait ainsi l'absolu. La vérité ne repose pas sur une expérience du monde sensible. *          Plus généralement, on oppose traditionnellement la vérité matérielle d'une proposition, qui soulève le problème de son accord avec une réalité par l'intermédiaire d'une expérience, a sa vérité formelle ou...

5 pages - 1,80 ¤

Ne doit-on croire que ce qui est scientifiquement démontré ?

             Il faut, pour la croyance, un espace de liberté accordé à la subjectivité. Il n'est pas question de « croire » qu'il y aura ou non une éclipse. Par contre, il est possible de croire à la vie après la mort. On est libre de la croire. Vous pouvez développer des exemples où la croyance trouve des espaces de liberté,...

5 pages - 1,80 ¤

Ne doit-on attendre de l'histoire qu'un récit de ce qui s'est passé ?

||• A première vue, si l'on veut que l'histoire ne reste pas, comme elle l'a souvent été, leçon de morale, somme d'anecdotes distrayantes, «belles histoires« plus ou moins imaginaires, récit d'aventures merveilleuses, si l'on veut qu'elle devienne une science, une connaissance objective, il est nécessaire qu'elle soit seulement un récit de ce qui...

2 pages - 1,80 ¤

Ne désire-t-on que ce qui a du prix pour autrui ?

THÈMES DE RÉFLEXION Remarquer que peu importe, pour traiter le sujet, de croire ou de noter qu'il arrive qu' « on désire ce qui a du prix pour autrui «. Le problème est de savoir si « on ne désire que ce qui a du prix pour autrui. « Que désire-t-on ? Qui (ou quoi) désire en nous ? Selon Hegel,...

6 pages - 1,80 ¤

N'avons-nous que des préjugés ?

  1- Nous pouvons tenter de ne pas avoir de préjugés, cependant, nous avons des désirs et penchants qui peuvent nous empêcher de bien juger. 2-Ne pas avoir de préjugé est un IDEAL qu'il faut chercher à atteindre selon Kant dans Qu'est-ce que les Lumières ?, c'est une exigence, pas un état de fait.   B- Nous avons beaucoup de préjugés.   1-Nous n'avons pas...

2 pages - 1,80 ¤

N'avons-nous que des préjugés ?

C'est synonyme de considérer par soi-même un événement, acte...en fonction de critères définis., Ex. Juger la pertinence d'un énoncé. 2- Le jugement n'a pas donc qu'une valeur morale. Juger, c'est aussi réfléchir, exercer son esprit critique.   C- C'est finalement la raison qui apparaît comme opposée aux préjugés.   1- La raison est alors synonyme de jugement s'ils correspondent à l'acte de fonder...

2 pages - 1,80 ¤

Nature et société sont-elles au même titre objet de science ?

3. - Le but qu'on se propose d'atteindre (cf. un objectif). OBJECTIF / OBJECTIVITE: Caractère de ce qui existe indépendamment de la conscience. Caractère de ce qui est établi sans aucun jugement de valeur. Dans le domaine de la connaissance, l'objectivité est réalisée quand l'esprit constitue un objet de pensée pouvant en droit faire l'accord des esprits (universalité)....

3 pages - 1,80 ¤

Mourir pour une cause plaide-t-il pour cette cause ?

  Pour sacrifier sa vie à une cause, il faut sans nul doute être convaincu de sa valeur. Nul plus que le martyr n'est certain de posséder le vrai. Mais la certitude est-elle une condition nécessaire et suffisante de la vérité ? C'est à cette question que Nietzsche répond dans ce texte, par le moyen d'une méditation provocante sur...

8 pages - 1,80 ¤

Mort, Souffrance, Injustice : est-ce le dernier mot de la condition humaine ?

La mauvaise conscience provient du fait que mon vol et mon crime auraient pu ne pas avoir lieu. En effet, je me sentirais certainement moins coupable de ces actes en ayant la certitude qu'il m'était impossible d'éviter de les commettre - si je n'avais effectivement fait rien d'autre qu'agir selon ma nature et non...

3 pages - 1,80 ¤

Mon corps n'est il qu'un corps ?

) demandait à voir l'université en elle-même. Ainsi, Ryle souligne qu'il en est de même pour l'esprit : celui-ci est donné en acte et n'est pas à chercher dans une quelconque forme d' »intériorité » qui existerait derrière les comportements, et donc derrière le spectacle du corps. Ainsi, mon corps n'est pas qu'un corps au sens où il serait distinct de moi : mon...

3 pages - 1,80 ¤

Mieux connaître l'histoire permet-il a l'homme de mieux exercer sa liberté ?

|| Nombreux sont les penseurs contemporains qui constatent, dans notre actualité, une certaine décadence. Celle-ci se déclinerait, selon eux, en deux symptômes. En premier lieu, un assujettissement toujours accru au consumérisme manifeste : le désir croissant d'avoir, de posséder, de s'approprier les objets sublimés par une publicité de plus en plus agressive et...

3 pages - 1,80 ¤

Mérite-t-on quoi que ce soit ?

·         En effet, le mérite est avant tout considéré comme une valeur que l'on a pu démontrer aux autres. S'y adjoignent donc une reconnaissance par ses paires et, de là, des sentiments d'honneur et de gloire. ·         Le mérite peut aussi être considéré come l'accomplissement de son devoir, non de vertu cette fois, mais contractuellement. « Celui qui, le premier, exécute sa part...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 16690 16691 16692 ... 17260 17261 17262 17263 17264 17265

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit