LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'Homme peut-il renoncer a l'interrogation métaphysique ?

II. Mais il est bien difficile au savant d'échapper à toute préoccupation d'ordre métaphysique. - A. En effet, les problèmes métaphysiques se posent d'eux-mêmes, suscités par les contradictions apparentes des choses (espace conçu comme limité et comme illimité ; synthèses, dans les êtres vivants en particulier, ayant des propriétés inexplicables par les éléments...). - B. De plus, il...

6 pages - 1,80 ¤

L'homme peut-il perdre son humanité ?

Dans le malheur - et, pour notre société, le malheur est toujours d'abord déchéance sociale - , l'homme, frappé par les hommes, est radicalement altéré, il n'existe plus dans son identité personnelle, non seulement tombé au-dessous de la personne, mais au-dessous de toute classe et de tout rapport collectif réel, en ce sens déjà hors du monde, être...

10 pages - 1,80 ¤

L'homme peut-il maîtriser le développement de la technique ?

• Partez de la vision commune : l'homme maîtrise la technique puisqu'il propose chaque jour de nouvelles améliorations utiles à notre bien-être.• Mais les progrès considérables de la technique ont aussi des conséquences néfastes, si bien qu'on peut penser que l'homme n'est pas totalement maître de ses propres inventions.Elles lui échappent et mettent l'humanité en danger.• Est-ce irrémédiable...

9 pages - 1,80 ¤

L'homme peut-il etre indifférent a l'art ?

En un sens, cette beauté idéale est hors du temps et de l'histoire, symbole de l'éternité. Si cet idéal de beauté est désormais révolu, alors qu'il culminait dans l'art grec, c'est que l'organisation sociale et la production économique sont devenues prévalentes, soudant les individus dans des rapports de besoin, d'échange et de travail complexes et étroits. L'Idéal ne...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme peut-il etre défini par la conscience de soi ?

Dès lors, l'unicité de cette conscience de soi ne pourrait-elle justifier une définition essentielle de l'homme basée sur cet état psychologique ? Et s'il nous faut prendre en compte la dimension pratique d'activité de la conscience, peut-être pour concevoir une définition à partir d'elle, faut-il alors penser la conscience de soi comme un accomplissement de l'essence humaine, guidé...

10 pages - 1,80 ¤

L'homme peut-il changer le cours de l'histoire ?

Note : 6/10

Mais il s'agit d'une modification fictive. En ce sens, on peut modifier le cours de l'histoire à l'infini en interprétant les faits d'une autre façon, mais le projet d'objectivité scientifique nous invite au contraire à le modifier le mois possible. II: L'Histoire passe par nous   Il n'y a d'histoire que pour une conscience, l'histoire est le moyen par lequel l'homme...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme peut-il accéder au bonheur ?

Note : 6.5/10

Mais certains plaisirs peuvent se révéler nuisibles. Certes toute souffrance est un mal, mais endurer certaines douleurs peut se révéler utile. Il ne faut pas rechercher tout plaisir, ni fuir toute douleur : il faut savoir raisonner, calculer les conséquences. Il ne faut pas céder à l'attrait de l'immédiat, mais avoir une certaine intelligence du plaisir. On voit que...

4 pages - 1,80 ¤

L'homme n'est-il qu'une espèce naturelle ?

Note : 6/10

L'homme est donc un animal métaphysique, du fait de la constitution spécifique de son âme ; il ne se réduit ni à une espèce naturelle, ni à une entité purement métaphysique.     II. Le côté "métaphysique" de l'homme n'est qu'une fiction forgée par la vie : l'homme est bien une espèce naturelle (Nietzsche).   -La volonté de vérité n'est qu'une façade derrière...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme n'est-il que ce que d'autres hommes ont fait de lui ?

Note : 6/10

Le créateur se fait à travers sa création et celle-ci rétroagit sur celui-là. Par ailleurs, nous savons que la création qu'elle soit artistique, philosophique ou scientifique, est toujours quelque part le résultat soit directement ou indirectement d'un collectif. C'est pour cela que Deleuze disait que le philosophe doit autant à la société, c'est-à-dire au milieu social et intellectuel où...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme ne vit-il en société que par intérêt ?

Note : 6/10

C'est cette conjonction de la sociabilité et de l'insociabilité qui produit la nécessité de l'État et des lois, pour assurer la justice dans les relations entre les membres de la société. L'homme est toujours disposé à vivre avec ses semblables, mais son égoïsme ou leurs intérêts privés en contradiction avec le sien l'empêche...

7 pages - 1,80 ¤

L'homme ne peut devenir homme que par l'éducation ?

Note : 6/10

Ce sur quoi il va s'agir de travailler ici est la question d'un statut exclusif de l'éducation dans le devenir homme de l'homme : l'éducation à elle seule est-elle une garantie d'acquisition de l'humanité, ou bien faut-il considérer que d'autres instances entrent en jeu - et, si oui, lesquelles et pourquoi ? Cela demande que l'on donne une définition précise...

4 pages - 1,80 ¤

L'homme ne désire-t-il que ce dont il a besoin ?

Note : 9/10

Le besoin est ce qui nous est réellement nécessaire, tandis que le désir est imaginaire. Désir est une forme d'appétit mesurée ou ardeur dévorant tout; pulsion de mort ou pulsion de vie, ouvrant les portes du paradis ou de l'enfer, des délices ou des supplices.Définir le désir, c'est tout d'abord le distinguer et...

8 pages - 1,80 ¤

L'homme n'a-t-il que les droits que lui donne les lois de son pays ?

Note : 9/10

Il ne se subordonne pas à la loi, puisqu'il se fonde sur le jugement propre de chacun. ·         Le droit naturel permet aussi de poser les bases d'une loi naturelle, propre à tous les hommes, hors même de toute condition politique. ·         Il y a donc, dans la notion de droit naturel, une autonomie de la raison face aux autorités traditionnelles. On...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir. ?

Note : 10/10

La culture peut aussi bien enfermer l'homme dans un ensemble de représentations culturelles que le libérer des représentations qu'il se forge par l'habitude. Rousseau, par exemple, tire les leçons du scepticisme en posant l'homme comme perfectible. L'agrandissement de l'homme se fait selon lui par l'éducation. c)             Enfin, l'expérience de la lecture atteste que l'on peut se projeter dans...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme moderne s'est-il trop éloigné de la nature ?

Note : 10/10

Or, en posant l'homme moderne occidental comme la figure de l'homme universel, vision héritée de Kant, l'homme moderne fait de la sortie de la nature un affranchissement. On voit se dessiner trois conceptions du rapport nature/culture qui envisage la nature de l'homme de façon très différente. Mais l'homme moderne est celui qui place sa nature en dehors de la...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme maîtrise-t-il le développement de la technique ?

Note : 10/10

• technique, du grec teknê : c'est un savoir-faire propre à l'homme qui fabrique ce que la nature ne lui fournit pas. Elle permet une maîtrise de la nature—> La technique a pour fonction de transformer le donné. —> La technique consiste en la fabrication d'outils, de machines de plus en plus perfectionnées, qui remplacent les hommes dans...

11 pages - 1,80 ¤

L'homme libre est-il un homme seul ?

Note : 10/10

Avoir honte, n'est-ce pas reconnaître que je suis tel qu'autrui me voit ? Que cette image qu'autrui me tend de moi-même n'est pas une vaine image ? Autrui est, ainsi, un médiateur indispensable entre moi & moi-même. Il me fait passer d'une « conscience non-positionnelle de soi « à « une conscience réflexive...

8 pages - 1,80 ¤

L'homme libéré du travail, n'est ce qu'un rêve ?

Note : 10/10

|| Analyse du sujet   ●      Le sujet met en relation trois notions : l’homme, le travail, et le rêve. On s’interroge sur leur relation à travers la notion de libération. - L’homme libéré du travail : ce serait l’homme dans le loisir ou l’inactivité : le loisir n'est pas l'inactivité, ou la paresse, mais une activité dans...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme injuste peut-il etre heureux ?

Note : 10/10

|| Analyse du sujet : -          La thèse à discuter est explicitement Socratique : il s'agit de questionner la coïncidence que Socrate soutient à de nombreuses reprises dans les dialogues de Platon (en particulier dans le Gorgias, mais aussi dans La République, Le Sophiste …) entre justice et bonheur. -          Or cet amalgame ne va pas de...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 16690 16691 16692 16693 16694 16695 16696 ... 17256 17257 17258 17259 17260 17261

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit