LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

En dépit des derniers temps de violence...

En dépit des derniers temps de violence — conséquence de l'installation des Barbares —, en dépit des épidémies de peste qui régulièrement déciment les populations, le christianisme ne cesse de progresser sur tout le territoire et, peu à peu, les monastères constituent l'un des pouvoirs essentiels. Les rôles déterminants qu'ont eu, au cours des VIe et VIIe siècles...

1 page - 1,80 ¤

Le Bas Empire

Longtemps pendant la période que l'on dit celle du Bas Empire, le déclin des villes et celui de population, l'affaiblissement du commerce et celui de la vie culturelle, ont permis que peu à peu les Barbares prennent place en Gaule. C'est en 407 que les Alamans, les Alains, les Suèves et les Vandales, tribus de Germains, ont déferlé....

1 page - 1,80 ¤

La Gaule

Quelque trente ans avant que ne commence la guerre des Gaules, le père de Vercingétorix, Celtill, tenta une fois encore d'affirmer la prépondérance des Arvernes sur les autres peuples. Des chevaliers — dont le pouvoir sur le peuple de paysans et d'artisans accablés d'impôts se fondait sur la possession de grandes propriétés terriennes ponctuées de bourgades fortifiées (nommées...

4 pages - 1,80 ¤

Alexandre Yersin

Alexandre Yersin, bactériologiste français d'origine Suisse (1863-1943). A paris, où il travailla à l'institut Pasteur, il mit en évidence la toxine diphtérique avec le médecin français Emile Roux. Il parti ensuite pour l'Annam, région centrale du Viêt Nam. En tant que médecin du Service de santé colonial, il étudia à Hongkong la peste bubonique et découvrit, en 1894,...

1 page - 1,80 ¤

Friedrich Wöhler

C'est à Friedrich Wöhler (1800-1882), que l'on doit la synthèse de l'urée en 1828. Ce produit, extrait de l'urine, n'est qu'un déchet de la fonction rénale; mais Wohler réussit, à partir de ses éléments constituants, à fabriquer ce produit issu de l'une des activités vitales de l'homme. Cette découverte apparaît alors comme une révolution. La «chimie organique»n'est plus...

1 page - 1,80 ¤

William Withering

William Withering (1741-1799), médecin modeste apprendra d'une paysanne que l'infusion de feuilles de la vulgaire digitale est efficace contre l'hydropisie et certaines maladies du coeur. La digitaline, qui sera plus tard extraite de la plante puis synthétisée, figure toujours dans l'arsenal thérapeutique des cardiopathies. La « découverte » de Withering est, en fait, l'une des principales acquisitions thérapeutiques...

1 page - 1,80 ¤

Jacques Benigne Winslow

Jacques Benigne Winslow, médecin et anatomiste Danois (1669-1760). Une bourse octroyée par le roi Christian V de Danemark lui permît de faire des études médicales en Hollande puis à Paris, où il s'établit. Devenu professeur d'anatomie et de chirurgie au jardin des plantes officinales du roi, il acquit la notoriété par ses travaux et par son ouvrage, paru...

1 page - 1,80 ¤

Fernand Widal

Fernand Widal, médecin et bactériologiste français (1862-1929). On lui doit, notamment, la découverte du bacille de la dysenterie épidémique et celle du sérodiagnostic des fièvres typhoïde et paratyphoïde (sérodiagnostic de Widal et Félix) ; il a aussi fait progresser considérablement la connaissance et le traitement des maladies du rein....

1 page - 1,80 ¤

Rudolph Virchow

Rudolph Virchow, médecin et homme politique allemand (1821-1902). Professeur de médecine à Berlin, il est envoyé à Würzburg en raison de ses idée progressistes avant d'être rappelé à Berlin, en 1856. Parallèlement à ses activités politiques de député, il poursuivît des travaux scientifiques brillants et établit notamment les bases de la théorie cellulaire, selon laquelle toute cellule naît...

1 page - 1,80 ¤

Armand Parent-Duchatelet

Le gouvernement se reconnaît des responsabilités dans le maintien de la santé de la nation et les médecins, à leur tour, s'intéressent à l'hygiène collective. On crée des chaires d'hygiène dans les facultés, où s'illustrent des hommes comme François-Emmanuel Fodéré (1764-1835). De son côté, Louis-René Villermé (1782-1863) entreprend une vaste enquête à travers la France sur la santé...

1 page - 1,80 ¤

Félix Vicq d'Azyr

Dès sa fondation, la Société royale de médecine sera expressément tenue de renseigner le gouvernement sur la santé du pays : aussi, son secrétaire perpétuel, Félix Vicq d'Azyr (1748-1794), décide de constituer un réseau national de correspondants chargé de lui signaler tous les événements fâcheux, les épidémies, même locales, en relation avec les intempéries, l'état de nutrition habituel...

1 page - 1,80 ¤

André Vésale

André Vésale, anatomiste flamand (1514-1564). Professeur d'anatomie à Louvain, puis à Padoue et à Bologne, il publia en 1543, à Bâle, son célèbre "De humani corporis fabrica", ouvrage remarquablement illustré sur l'anatomie du corps humain. Il n'hésita pas à rejeter les opinions des Anciens, en particulier celles de Galien, dont les préceptes faisaient alors autorité ; c'est à...

1 page - 1,80 ¤

Jean-Baptiste Van Helmont

L'iatrochimie s'illustre dans le nord de l'Europe grâce à Jean-Baptiste Van Helmont, de Louvain (1577-1644). Ce chimiste prodigieux, découvreur de plusieurs corps simples, créateur du nom «gaz», opposant à la théorie de la circulation du sang malgré son esprit d'observation, assimile les transformations dont l'organisme est le siège aux opérations chimiques déjà connues telles que les cuissons ;...

1 page - 1,80 ¤

Jacques René Tenon

Jacques René Tenon, chirurgien français (1724-1816). Il fut chargé par Louis XVI, en 1785, de faire un rapport sur les hôpitaux et publia, en 1788, un ouvrage sur ce sujet. Il dénonça les défauts et les insuffisances des hôpitaux parisiens, en particulier le manque total d'hygiène. Après la Révolution française, il apporta son concours à la réorganisation, sur...

1 page - 1,80 ¤

Théodore Tronchin

Théodore Tronchin, médecin suisse (1709-1781). Grand ami de Jean-Jacques Rousseau et Voltaire, qu'il soignait, il contribua à répandre en Europe la pratique de la variolisation (inoculation du pus d'un sujet convalescent de variole à un sujet sein), seul moyen de lutte, à l'époque contre la variole, et introduisit cette pratique à la cour de Versailles. Par ailleurs, il...

1 page - 1,80 ¤

Armand Trousseau

Armand Trousseau, médecin français (1801-1867). Elève du médecin français Pierre Bretonneau à Tours, il termina ses études à Paris, et obtint son diplôme de docteur en médecine en 1825. Il fut l'un des plus brillants professeurs de clinique médicale de son époque, et décrivit notamment l'un des signes de la tétanie, qui porte son nom (signe de trousseau)....

1 page - 1,80 ¤

Thomas Sydenham

Thomas Sydenham (1624-1689), élève à Oxford, puis à Cambridge et Montpellier, enseignant à Londres, laissa une oeuvre médicale considérable : il l'écrivît en latin et son fils, après sa mort, rédigea en anglais une Pratique du docteur Sydenham qui jouera longtemps un effet une description précise et toujours d'actualité, non seulement des symptômes de la goutte et de...

1 page - 1,80 ¤

Lazzaro Spallanzani

Lazzaro Spallanzani, biologiste italien (1729-1799). Formé par les jésuites (il reçoit les ordres mineurs), il se tourne assez jeune vers les sciences naturelles. Expérimentateur éminent, il se fait connaître par ses travaux sur la digestion, la respiration et la circulation du sang (notamment, sur le rôle de la systole cardiaque). Il met aussi en évidence le rôle du...

1 page - 1,80 ¤

Soranos d'Éphèse

Soranos d'Éphèse sera influent par la portée de son enseignement. Après une formation à Alexandrie, il vient à Rome vers l'année 100. Possédant une vaste culture, il affirme son indépendance dans un ouvrage contre les sectes médicales et déclare n'être lié à aucune d'entre elles. Il écrit également un recueil de biographies de médecins que nous considérons aujourd'hui...

1 page - 1,80 ¤

Karl Rokitansky

Karl Rokitansky (1804-1878) et son élève Josef Skoda (1805-1881) s'imposent comme d'actifs chefs d'école et enseignent aussitôt percussion et auscultation. Par ailleurs, Skoda se signale par ce pessimisme thérapeutique qui devait plus ou moins marquer la médecine pendant cent cinquante ans : les médecins des siècles passés avaient confiance en leurs drogues, pourtant le plus souvent inefficaces, ceux...

1 page - 1,80 ¤

Norman Edward Shumway

Norman Edward Shumway, chirurgien américain (Kalamazoo, Michigan, 1923). Il réalisa, en 1968, à Stanford (Californie), la première transplantation cardiaque chez l'homme aux Etats-Unis et la quatrième dans le monde (la première avait été réalisée en 1967 par le Sud-Africain Christiaan Barnard). Shumway lança en 1969 un programme de transplantations cardiaques ; la législation californienne, la première aux Etats-Unis...

1 page - 1,80 ¤

Michel Serveto

Michel Serveto (1509-1553), né en Aragon, étudie et pratique la médecine dans diverses villes de France, d'où son nom francisé de Servet. Médecin compétent, il affirme que le sang veineux arrive au poumon où il est épuré et retourne au coeur par des voies qu'il n'ose préciser, par peur, sans doute, de contredire les théories de Galien. Malheureusement,...

1 page - 1,80 ¤

Ignaz Semmelweis

L'accoucheur Ignaz Semmelweis (1818-1865) fait, à Vienne et à Budapest, les mêmes observations que Lister, décidant quant à lui de s'attaquer à la fièvre puerpérale, cause de tant de décès dans les maternités. Il exige de son entourage une propreté méticuleuse et diminue ainsi la mortalité de ses patientes. Mais moins titré et moins persuasif que Lister, supportant...

1 page - 1,80 ¤

Hans Selye

En 1946, Hans Selye décrit à Montréal son «syndrôme général d'adaptation» ; il montre que l'hypophyse et la surrénale peuvent être d'abord responsables d'un profond déséquilibre neurovégétatif, se traduisant par de l'agitation, des mouvements musculaires et des sécrétions viscérales désordonnées ainsi que des phénomènes psychiques de panique ou de dépression, puis par un retour au calme, l'organisme s'adaptant...

1 page - 1,80 ¤

Albert Schweitzer

Albert Schweitzer, médecin, théologien et musicologue français (1875-1965). Après avoir enseigné la théologie à la faculté de théologie protestante de Strasbourg. il décida, en 1905, de devenir médecin afin de se consacrer à des oeuvres philanthropiques. Docteur en médecine en 1913, il partit avec sa femme. Hélène Bresslau, pour le Gabon (alors partie de l'Afrique-Equatoriale française), avec l'aide...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 16690 16691 16692 16693 16694 16695 16696 16697 16698 16699 16700 16701 16702 16703 16704 16705 16706 16707 16708 16709 16710 16711 16712 16713 16714 16715 ... 17518 17519 17520 17521 17522 17523

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit