LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

The Loyers' House, Hackford, London 1875 - Vincent Van Gogh

When Van Gogh was in England he went to the Royal Academy Summer Show and noted the beauty of the paintings by Tissot, the painter of society scenes. He admired many of the current artists and in a letter to Theo gives a list of names of contemporary painters. He said, 'most people did not admire enough' and...

1 page - 1,80 ¤

A priori

a priori : désigne des connaissances ou des princi pes indépendants de l'expé rience, et pouvant néanmoins s'appliquer à elle, par exemple, le principe selon lequel tout changement doit avoir sa cause....

1 page - 1,80 ¤

L'uniformisation des modes de vie

Dans Race et histoire, Claude Lévi-Strauss a souligné que : « l'adhésion au mode de vie occidental est loin d'être aussi spontanée que les Occidentaux aimeraient le croire. Elle résulte moins d'une décision libre que d'une absence de choix. »...

1 page - 1,80 ¤

L'homme, citoyen du monde

Déjà Socrate, au Ve siècle avant notre ère, s'était proclamé « citoyen du monde. » : « Je ne suis ni d'Athènes, ni de Corinthe, je suis citoyen du monde. » Et au XVIIIe siècle, Montesquieu déclara : « Je suis homme avant d'être français, car je suis nécessairement homme, et je ne suis français que par hasard. » Plus récemment, pensez à l'expression...

1 page - 1,80 ¤

Hugo et L'Europe

Victor Hugo a prononcé de célèbres discours sur l'Europe. Voici un extrait du Discours sur les États-Unis d'Europe : « Messieurs, je le dis en terminant, et que cette pensée vous encourage, ce n'est pas d'aujourd'hui que le genre humain est en marche dans cette voie providentielle. Dans notre vieille Europe, l'Angleterre a fait le premier pas. Et par son exemple séculaire, elle a...

1 page - 1,80 ¤

« Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après-demain. »

Cette phrase du chancelier allemand Helmut Schmidt est fréquemment citée. Mais elle peut aussi vous servir à affirmer que les investissements sont immédiatement créateurs d'emplois. Vous avez évidemment le droit et le devoir de raisonner à partir des citations (sans les prendre toujours au pied de la lettre, mais avec la possibilité de les interpréter personnellement, et même de les réadapter)....

1 page - 1,80 ¤

Crise

« Bien des gens n'ont pas compris que c'en est apparemment fini des cycles économiques tels que nous les avons connus. Quant à moi, je suis convaincu de l'essentielle et fondamentale solidité de la prospérité américaine. » Le Président de Wall Street en septembre 1929, très peu de temps avant le Jeudi noir de la Grande Crise....

1 page - 1,80 ¤

Capitalisme et communisme

Voici un aphorisme devenu un lieu commun. Nous avons pu le lire sous la plume de polémistes comme Henri Jeanson, ou l'entendre sur les ondes avec des humoristes comme Coluche : « Le capitalisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le communisme, c'est le contraire… »...

1 page - 1,80 ¤

Marché

« Un marché mondial est synonyme d'euphorie mondiale, mais aussi de panique mondiale. » , The Economist « Les marchés financiers sont par nature instables, et fonctionnent à partir d'anticipations sur l'avenir nécessairement fausses. Ils surréagissent aux mauvaises nouvelles, sans discernement, provoquant des réactions en chaîne. Je suis résolument contre l'idéologie du laissezfaire qui prétend que les marchés s'auto-régulent pour peu que les gouvernements ne s'en mêlent...

1 page - 1,80 ¤

Banque, banquier

Les Anglo-Saxons ont exercé leur humour à l'encontre des banquiers. Voici un exemple classique sur la place de Londres : « Un banquier est un homme qui vous prête un parapluie quand il fait beau, et qui vous le retire dès qu'il commence à pleuvoir. »...

1 page - 1,80 ¤

Opinion publique, préjugés, opinion personnelle

« Peu d'êtres sont capables d'exprimer posément une opinion différente des préjugés de leur milieu. La plupart des êtres sont même incapables d'arriver à formuler de telles opinions. » Albert Einstein (1879- 1955), Comment je vois le monde...

1 page - 1,80 ¤

La propagande

« La propagande réussira tôt ou tard à traiter l'opinion aussi facilement et par des techniques aussi sûres que n'importe quelle autre matière première. » Georges Bernanos (1888-1948)...

1 page - 1,80 ¤

L'argent et la politique ou la guerre

« Guerre faite sans bonne provision d'argent n'a qu'un souffle de vigueur. Les nerfs des batailles sont les pécunes. » François Rabelais, alias Alcofrybas Nasier, dans Gargantua (1540). Formule plus brève, employée couramment : « L'argent est le nerf de la guerre. ». La formule s'emploie fréquemment au moment des campagnes politiques....

1 page - 1,80 ¤

La religion et les rapports entre l'Église et l'État

« Ôtons ces mots diaboliques, noms de partis, factions et séditions, luthériens, huguenots, papistes. Ne changeons pas le nom de chrétien. » Michel de L'Hospital, Chancelier de France, en 1560, en ouvrant les États généraux dans un esprit de tolérance. Mais malgré ces hommes de bonne volonté, la France s'achemina vers les horribles « guerres de religions ». « Paris vaut bien une messe…...

1 page - 1,80 ¤

La sagesse en politique

« Nous qui voulons toujours raison garder… » Expression employée par le roi Philippe le Bel (1268-1314), qui gouverna sagement avec l'aide des grands légistes....

1 page - 1,80 ¤

« Nemo censetur ignorare legem »

« Nul n'est censé ignorer la loi » (ou personne n'est censé ignorer la loi). Principe selon lequel personne ne peut invoquer son ignorance pour enfreindre la loi ou échapper à ses obligations. Cela peut s'appliquer notamment dans le domaine des concours…...

1 page - 1,80 ¤

« Verba volent, scripta manent »

« Les mots s'envolent, les écrits restent. » Les paroles s'envolent, il n'en reste aucune trace. Les écrits restent, et peuvent toujours servir de preuve. La formule peut être utilisée en prenant des notes… ou en accomplissant des procédures écrites....

1 page - 1,80 ¤

« Habeas corpus »

Habeas Corpus'Act : titre d'une loi votée en 1679 par le Parlement anglais. Cet acte institue officiellement les garanties des libertés individuelles. Étymologiquement, les deux mots signifient : « Que tu aies ton corps ! ». Ce texte confirme les principes déjà proclamés dans la Pétition des Droits de 1628 (présentée par le Parlement anglais au roi Charles I er pour limiter ses mesures absolutistes). Toute...

1 page - 1,80 ¤

« L'Europe est notre maison commune. »

Formule fréquemment répétée et illustrée dans ses discours par Mikhaïl Gorbatchev (né en 1931, Secrétaire général du parti communiste de l'URSS en 1985 et président jusqu'en décembre 1991). Il la développa dans un ouvrage sur la Perestroïka....

1 page - 1,80 ¤

« Ich bin ein Berliner ! » « Je suis un Berlinois ! »

Phrase prononcée en Allemand par le Président américain John Fitzgerald Kennedy (1917-1963), lors d'une visite à Berlin en 1963 (après la construction du mur)....

1 page - 1,80 ¤

« L'humanité court à son suicide si le monde n'accepte pas la nonviolence. »

Thème développé dans ses discours ou ses écrits par le Mahatma Gandhi (1869-1948), notamment après l'apparition du péril nucléaire....

1 page - 1,80 ¤

« Paris brûle-t-il ? »

Question posée et réitérée par Hitler au cours de l'été 1944 : il avait ordonné la destruction totale de notre capitale. « Le Führer réitère son ordre… Il faut intervenir avec les moyens les plus énergiques... La destruction des ponts de la Seine sera préparée. Paris ne doit pas tomber aux mains de l'ennemi, ou l'ennemi ne doit trouver qu'un champ de...

1 page - 1,80 ¤

« Je n'ai rien d'autre à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur. »

Discours de Winston Churchill (1874-1965), devant la Chambre des Communes en mai 1940. Churchill voyait clairement que la guerre face aux puissances de l'Axe serait très longue et très dure....

1 page - 1,80 ¤

« Le Pape ? Combien de divisions ? »

Boutade attribuée à Staline (1879-1953), au cours d'une négociation avec le Président du Conseil Pierre Laval en visite à Moscou en 1935. En fait, quelque cinquante années plus tard, le soutien apporté par le Pape Jean-Paul II au syndicat Solidarnosc et au mouvement social polonais a été l'un des facteurs déterminants de la chute du régime soviétique en Europe de l'Est....

1 page - 1,80 ¤

« Le communisme, c'est les Soviets, plus l'électricité. »

Formule employée en 1920 par Lénine (1870-1924), devant le Congrès des Soviets de Russie....

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 16690 16691 16692 16693 16694 16695 16696 16697 16698 16699 16700 16701 16702 16703 16704 16705 16706 16707 16708 16709 16710 16711 16712 16713 16714 16715 16716 16717 16718 16719 16720 16721 16722 16723 16724 16725 16726 16727 16728 16729 16730 16731 16732 16733 16734 16735 16736 16737 16738 16739 16740 16741 16742 16743 16744 16745 16746 16747 16748 16749 16750 16751 16752 16753 16754 ... 17466 17467 17468 17469 17470 17471

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit