LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La psychanalyse n'est-elle qu'une science de l'interprétation ?

.. », ce sont là des abus de langage : on transforme une simple hypothèse scientifique en un être réel, en une force qui agit et pense à notre place. On fait de l'inconscient une sorte de « démon » qui nous possède. On sort de la science pour entrer dans la métaphysique (= la connaissance de ce...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on faire une science de ce dont on n'a pas conscience ?

On pourrait répondre que tout désir a un lien avec le corps : le désir de manger provient du vide de l'estomac. Le désir inconscient ne serait donc que le mécanisme physique du désir. Mais ce qu'on appelle inconscient n'est alors rien d'autre que le corps, et il n'y a pas lieu de parler d'inconscient.Ces deux exemples montrent...

3 pages - 1,80 ¤

Les fonctions de l'Etat ?

SUJET : Les fonctions de l'Etat. Introduction. — Définition de l'Etat. Les philosophes ni les hommes politiques ne sont, d'accord sur sa valeur ; et les différents peuples ont plus ou moins étendu ses fonctions. 1e partie. — Coup d'oeil sur les théories : A. — L'Anarchisme refuse d'accorder à l'Etat aucune valeur, et ne considère comme légitime aucune de ses...

1 page - 1,80 ¤

L'humanité s'oriente-t-elle vers une organisation internationale groupant tous les peuples ?

4e partie. — L'Organisation des Nations Unies de 1945. A. — A la fin de la guerre de 1939-1945, les vainqueurs ont décidé de réaliser une nouvelle Société des Nations, plus virile et plus efficace, l'Organisation des Nations Unies (O.N. U.). B. — L'O.N....

1 page - 1,80 ¤

La moralité consiste-t elle à chercher ou à fuir le plaisir et l'intérêt ?

b) souvent moralité et intérêt personnel coïncident (ex. : hygiène, travail). 3e partie. — La moralité ne consiste ni à rechercher ni à fuir plaisir et intérêt. A. — Tantôt elle s'accorde avec la tendance naturelle qui pousse l'homme à chercher !e plaisir et fuir la douleur (ex. : agrément de la vie : gaîté) ; B. — et avec la...

1 page - 1,80 ¤

Quelles sont les conditions du bonheur ?

— Il est exact que la misère est un grave obstacle au bonheur ; et que la richesse permet le choix d'un travail intéressant, le loisir, la culture, d'intelligents divertissements (voyages). B. — Cependant il est vrai aussi que « l'argent ne fait pas le bonheur : » bien des riches sont blasés, dégoûtés de leur vie oisive et...

1 page - 1,80 ¤

La vie morale en l'homme est-elle exclusivement un produit de la société ?

— La preuve que les idées morales et les sentiments moraux viennent de la société, c'est qu'ils varient avec la société. 2e partie. — Contre la thèse. A. — Cependant la réflexion, en dehors de toute influence sociale, pose nécessairement le problème moral ; elle oblige l'homme à choisir entre différentes...

2 pages - 1,80 ¤

La conscience peut-elle être appelée, comme le dit Rousseau, un juge infaillible du bien et du mal ?

Note : 6/10

parmi les conseils de nos amis, ou les ordres, parfois contradictoires, du milieu, social, comment choisir, sinon en tenant compte de ce que nous apprend notre conscience ? D. — Dans la société humaine, c'est la conscience qui maintient l'antique distinction du bien et dix mal ; c'est grâce à elle que la moralité, variable en sa matière, est...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on attribuer à la connaissance scientifique une valeur morale ?

Note : 6/10

4e partie. — On répondra qu'il s'agit des conséquences de la science, non de la science elle-même (qui a, d'ailleurs, aussi des conséquences fort défavorables : ex. : guerre chimique et bactériologique). Il faut donc se placer en face de la connaissance scientifique elle-même. On peut soutenir que: A. — la science est oeuvre collective, donc rapproche les hommes,...

1 page - 1,80 ¤

L'homme est-il le roi de la création ?

Note : 6/10

2e partie. — Ces affirmations sont loutes détruites par la science,A. L'astronomie nous montre la terre mobile autour du soleil, qui n'est qu'une petite étoile.B. La paléontologie nous apprend que la vie n'a pas toujours existé à la surface de la terre : elle est  "un accident de surface dans l'histoire de l'évolution thermique du globe" (Le Dantec).C....

1 page - 1,80 ¤

Peut-on appeler les mathématiques une science conventionnelle ?

Note : 6/10

— Les définitions ne s'imposent pas logiquement; elles sont des conventions. B. — Les postulats sont, par définition même, des conventions. C. — La démonstration n'est pas, comme on l'a cru longtemps, une pure et simple application mécanique de la logique formelle ; il s'agit d'une déduction constructive : « déduire c'est construire » selon Goblot ; on a même...

1 page - 1,80 ¤

La constatation de la nécessité où nous sommes d'agir conformément à notre caractère s'oppose-t-elle à la croyance en la liberté ?

Note : 6/10

— L'homme, dès qu'il réfléchit, peut réagir contre son hérédité et contre l'influence du milieu. B. — Il peut changer de milieu. C. — Il peut se donner de nouvelles habitudes. Ainsi le caractère est, au moins en partie, une création de la volonté humaine. 3e partie. — Le caractère est-il aussi déterminant que le soutient le déterminisme ? Non. A....

1 page - 1,80 ¤

Commenter ou discuter cette formule de Leibniz : « Il n'y a rien dans l'intelligence qui n'ait été d'abord dans les sens ; — si ce n'est l'Intelligence elle-même. » ?

Note : 6/10

2e partie. — Commentaire de la seconde partie de la phrase : « Si ce n'est l'intelligence elle-même. »A. — La difficulté de l'empirisme strict c'est qu'il nie toute activité de l'esprit, affirmation que contredit une vue suffisamment profonde de la vie intérieure. Aussi Leibniz a-t-il raison de restituer l'esprit, utilisant les principes rationnels.B. — Exposé de la...

3 pages - 1,80 ¤

Les raisons de croire et les raisons de douter ?

Note : 6/10

La vérité est ici objective et démontrable. Les raisons de croire sont alors : a) des raisons logiques (l'affirmation est imposée logiquement ou déduite de propositions jugées vraies) ; b) des raisons expérimentales, des constatations incontestables. B. — Le mot de croyance peut désigner une affirmation mitigée, l'acceptation d'une simple probabilité. Celle probabilité peut être: a) mathématique ; b) expérimentale ; c) psychologique. ; d)...

1 page - 1,80 ¤

L'Idéal et l'utopie ?

Note : 6/10

2e partie. — Analyse de l'utopie. Bien qu'il y ait des utopies fort anciennes (ex. : communauté des femmes et des enfants chez Platon), le mot date du xvie siècle : Utopie de Thomas Morus ; il désigne un pays où tout se passe bien (eu = bien ; topos = lieu). On pense surtout aux utopies politiques et...

1 page - 1,80 ¤

Descartes écrit : « L'esprit est plus aisé à connaître que le corps ». Qu'en pensez-vous ?

Note : 6/10

Qu'est-ce en effet que le sujet? Il est ce qui se pense soi-même; il est conscience, et, dans ce rapport de soi à soi, s'affirme responsable et libre. Il se saisit alors, dans son universalité, c'est-à-dire comme raison, conçoit la méthode et pense la loi des corps. Qu'est-ce en effet que l'objet extérieur? - C'est...

4 pages - 1,80 ¤

Commenter ou discuter cette pensée d'Anaxagore : L'homme est intelligent parce qu'il a une main ?

Note : 6/10

— Plus encore qu'au voyant, elle sert à l'aveugle, notamment à l'aveugle-né (cas des aveugles sourdes-muettes). 3e partie. — Mais l'intelligence est étroitement lice à l'action. La main rend l'homme intelligent parce qu'elle joue un rôle capital dans sa vie active. A. — Elle permet d'éviter certains dangers; B. — de satisfaire certains besoins [appropriation); C. — d'accomplir la plupart des professions...

1 page - 1,80 ¤

Dans quelle mesure et par quels moyens pouvons-nous agir sur notre vie sentimentale ?

Note : 6/10

C. — Les tendances sont naturelles ou héréditaires, ettransformées par l'influence d'un milieu que nous ne choisissons pas.D. — Ta passion a tous les caractères d'une maladie.2e partie. — Cependant nous pouvons exercer quelque action sur notre vie sentimentale.A. — Nous pouvons nous donner certains plaisirs volontairement, agir pour éviter certaines douleurs (c'est le rôle de l'expérience). B. —...

1 page - 1,80 ¤

Dans quelle mesure la vie affective peut-elle être qualifiée de subjective ?

Note : 6/10

Dans quelle mesure la vie affective peut-elle être qualifiée de subjective ? Introduction. — Définition de la vie affective. On entend par subjectif tout ce qui se rapporte au sujet, au moi ; par objectif tout ce qui se rapporte à l'objet, c'est-à-dire tout ce qui est relativement identique en tous les sujets. 1e partie. — La vie affective est...

1 page - 1,80 ¤

: Peut-on découvrir dans la conscience humaine le sentiment de l'infini ?

Note : 6/10

Introduction. — La philosophie d'un Pascal a pour centre le sentiment de l'infini, la tendance qui pousse ou qui pousserait l'homme à dépasser toute limite, à ne se satisfaire pleinement d'aucune réalité finie, « L'homme n'est produit que pour l'infinité », écrit Pascal.  1e partie. — Il semble au premier abord difficile, impossible, de découvrir en l'homme une telle...

1 page - 1,80 ¤

Fanatisme & Tolérance ?

Note : 6/10

La vertu du fanatique est le don de soi, l'oubli de soi au profit de cette cause qu'il entend servir. Aussi la vie du fanatique compte-t-elle peu, ni non plus celle de ses semblables au regard de la loi à laquelle il se soumet. Son existence et celle des autres n'ont guère de prix, ou plutôt elles n'en...

6 pages - 1,80 ¤

La volonté de puissance est-elle le principe de toutes choses ?

Note : 6/10

4e partie. — La vie sociale aussi révèle la volonté de puissance ; par exemple:A. — l'autoritarisme ;B. — les luttes de classes (problème de la propriété) ;C. — les conflits entre nations. 5e partie. — Discussion. Il est exact que cette tendance, fort bien nommée par Nietzsche, explique un grand nombre de faits. Cependant il serait exagéré de...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi est-il difficile de connaître les autres et de se connaître soi-même ?

Note : 6/10

Et la langage s'interpose souvent entre le moi qui observe et le moi qui est observé. (D'où, selon Bergson, la nécessité d'une intuition, découvrant la réalité psychologique par delà le langage, opération d'une singulière difficulté). Le langage sert à chaque individu pour trouver son rôle et sa place dans la société. Les signes du langage sont à la fois...

1 page - 1,80 ¤

Discuter cette pensée de Henri Bergson : Avec ses applications qui ne visent que la commodité de l'existence, la science nous promet le bien-être, tout au plus le plaisir. Mais la philosophie pourrait nous donner la Joie.

Note : 5.2/10

— On pourrait peut-être répondre que la joie du savant tient moins aux résultats particuliers de telle recherche spéciale qu'à une vue d'ensemble sur le monde suggérée par la science, donc à la philosophie de la science, donc à la philosophie. B. — En tout cas, les savants ne sont dans le monde qu'une petite minorité. Pour le plus...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 16690 16691 16692 16693 16694 16695 16696 16697 16698 16699 16700 16701 16702 16703 16704 16705 16706 16707 16708 16709 16710 16711 16712 16713 16714 16715 16716 16717 16718 16719 16720 16721 16722 16723 16724 16725 16726 16727 16728 16729 16730 16731 16732 16733 16734 16735 16736 16737 16738 16739 16740 16741 16742 16743 16744 16745 16746 16747 16748 16749 16750 16751 16752 16753 16754 16755 16756 16757 16758 16759 16760 16761 16762 16763 16764 16765 16766 16767 16768 16769 ... 17026 17027 17028 17029 17030 17031

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit