LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Que deviennent nos souvenirs quand nous n'en avons plus conscience ?

C'est le problème psycho-métaphysique de la conservation des souvenirs. Trois réponses: a) les souvenirs subsistent dans le cerveau (Ribot); b) dans un inconscient spirituel (Bergson); c) le souvenir en tant qu'acte mental ne se conserve pas à proprement parler (phénoménologie)....

2 pages - 1,80 ¤

La perception de l'espace est-elle une donnée immédiate de la conscience ou se contruit-elle progressivement ?

Sans aller aussi loin que W. James, on pourrait admettre toutefois qu'il n'y a pas seulement un espace visuel et tactile, qu'il y a aussi un espace auditif, et de plus que la cénesthésie nous donne le sentiment de notre « capacité cubique ». Par le fait même que nous avons un corps, nous nous sentons étendus. Puisque nous...

1 page - 1,80 ¤

Est-il vrai de dire que percevoir c'est se souvenir ?

Percevoir, c'est donc associer et se souvenir. C'est pour la même raison que le correcteur (l'imprimerie laisse échapper une faute grossière, en substituant mentale, ment au mot défectueux le mot correct ; que, dans une lecture rapide, nous devinons plus de mots que nous n'en lisons réellement, et que, dans les célèbres expériences de Goldscheider, le sujet peut déchiffrer...

1 page - 1,80 ¤

L'amour de soi est-il le principe de toutes nos inclinations ?

Celui qui calcule laisse passer la minute décisive où son intervention serait utile. On ne se jette pas à la tête d'un cheval emporté si l'on ne se laisse pas aller à l'élan généreux de son coeur. 3° Le langage lui-même proteste contre la thèse de La Rochefoucauld. Pourquoi parler de vertu, de...

1 page - 1,80 ¤

Y a-t-il du plaisir à ne rien faire ?

Pensée désespérante, dit Schopenhauer : le bonheur nous manque quand nous souffrons, et nous nous ennuyons quand nous ne souffrons plus. La souffrance est le manque du bonheur, l'ennui son absence (quand il ne manque plus). Car l'absence d'une absence, c'est une absence encore. « Ah ! que je serais heureux, disait-il, si j'avais cette maison, cet emploi, cette femme !... » Voici...

3 pages - 1,80 ¤

Le désir du bonheur est-il compatible avec la recherche de la vérité ?

[Toute l'activité humaine a pour but le bonheur, y compris la recherche de la vérité. La quête du bonheur est universelle et tous les autres biens, y compris la vérité, lui sont subordonnés. Être heureux est un but, tout le reste n'est qu'un moyen d'y parvenir.]   Le bonheur est le souverain bien "Tous les hommes recherchent d'être heureux, c'est le...

3 pages - 1,80 ¤

La raison entre-t-elle nécessairement en conflit avec la croyance (ou foi) religieuse ?

||De tout temps, les hommes ont cherché à améliorer leur quotidien, à comprendre et à expliquer le monde qui les entoure. Les théories scientifiques qui en ont découlé se sont souvent heurtées aux croyances religieuses qui avaient cours en ce temps là. La science et la religion ont en commun de nous inviter à une certaine compréhension du...

8 pages - 1,80 ¤

Comme comprendre l'expression: la force des faibles (la force de la faiblesse) ?

|||| Introduction 1. Les sociétés humaines : communautés d'hommes semblables et de forces différentes2. La distinction des forts et des faibles : aperçu sur le problème de la force des faibles3. Annonce du plan I. La force des faibles suppose la faiblesse des forts 1. La vulnérabilité des dominants et la genèse d'une pensée de la faiblesse comme forcea. aperçu sur les...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on critiquer la démocratie ?

.../... * Il y a en permanence risque de perversion DÉMAGOGUE : Du grec, démagôgos, meneur du peuple; en un sens négatif, celui qui excite les passions pour obtenir une réussite électorale. démagogique (puisqu'il s'agit de rassembler sur un candidat un maximum de voix). Thème déjà présent...

2 pages - 1,80 ¤

Est-ce par son travail que l'homme prend conscience qu'il a une histoire ?

||  Le sujet invite à dépasser l'idée banale que le travail permet de s'apercevoir ( = prendre conscience que) de l'existence de l'histoire, pour nous suggérer que le travail engendre et l'histoire et la conscience, en un mouvement dialectique, cad réciproque. Le travail est souvent présenté comme une servitude et l'expression d'une inégalité. Les salaires...

5 pages - 1,80 ¤

Les erreurs ont-elles un sens ?

Cette superbe puissance ennemie de la raison, qui se plaît à la contrôler et à la dominer, pour montrer combien elle peut en toutes choses, a établi dans l'homme une seconde nature. Elle a ses heureux, ses malheureux, ses sains, ses malades, ses riches, ses pauvres. Elle fait croire, douter, nier la raison. Elle suspend les sens, elle...

2 pages - 1,80 ¤

La liberté peut-elle se définir comme la nécessité comprise ?

|| DEFINITION DES TERMES: - Liberté : ce terme possède de multiples sens ; la liberté peut désigner la faculté d'obtenir certaines fins, en particulier sur le plan politique et social, mais aussi Y autonomie de choix. Si la première signification est plus populaire, la seconde est plus philosophique. Le concept philosophique de la liberté nous...

7 pages - 1,80 ¤

Décide-t-on de devenir quelqu'un ?

Dans l'idée de « décider de devenir quelqu'un », il y a tout d'abord la notion d'une rupture brusque, d'un passage soudain par lequel on émerge d'un certain type d'être vers un sujet porteur de nouvelles valeurs et de nouvelles normes. En un acte (nouveau) émerge brusquement un « nouvel homme », étranger à ce qu'il fut, autre....

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on nous reprocher une faute de goût ?

• Le problème posé par le sujet est celui de savoir si le goût et le bon goût sont l'œuvre de notre liberté et relèvent, dès lors, d'un jugement éthique ou s'ils sont étrangers à cette sphère.  • L'enjeu de la question et du problème sont évidents : le goût et la faculté de juger...

9 pages - 1,80 ¤

Le beau n'est-il que l'objet d'une perception ?

Mais cette description nous laisse insatisfaits. Elle relève d'une approche éminemment réaliste. La saisie du beau ne pourrait s'effectuer que par rapport à des objets externes et réels, elle serait liée à la représentation de l'existence d'une chose. ...

4 pages - 1,80 ¤

Le sommeil de la raison engendre-t-il les monstres ?

Regardons bien l'oeuvre de Goya intitulée Le sommeil de la raison engendre des monstres. Cette représentation (qui fait partie de la suite des Caprices) se trouve au musée du Prado, à Madrid. Un homme est assis, probablement assoupi, le sommeil s'empare ou s'est emparé de lui. On remarquera que son « absence de vigilance...

5 pages - 1,80 ¤

Une théorie scientifique est-elle à la fois vraie et provisoire ?

Mais ne serait-ce pas un refus de prendre en compte l'histoire réelle des sciences dans leurs révolutions théoriques? Bachelard soutient longuement dans ses livres sur la physique et la chimie l'idée qu'il y a dans l'histoire des sciences des « sauts », des « bonds », des « failles », « des ruptures ». Autrement dit il n'y...

4 pages - 1,80 ¤

Toute connaissance autre que scientifique est-elle illusoire ?

En face de la raison objective, le sentiment, l'affectivité n'ont-ils aucune valeur gnoséologique ? On pourra ici se référer à Pascal qui voyait dans ce qu'il nommait le « coeur » une puissance intellective supérieure à la raison , ou à Bergson qui faisait de l'« intuition » le mode supérieur de connaissance, celui de la connaissance vraie....

6 pages - 1,80 ¤

Est-ce dans les mots que nous pensons ?

||Existe-t-il une pensée antérieure au langage ? La pensée préexiste-t-elle à sa formulation verbale ? Le croire n'est-ce pas confondre non-dit et indicible ? S'il me paraît que les mots sont impuissants pour dire, ce n'est peut être pas le langage qui est en cause mais la capacité personnelle à l'expression de la pensée ?||...

4 pages - 1,80 ¤

La pensée de la mort a-t-elle un objet ?

Note : 9/10

2)      La mort n'est pas « objet « d'une expérience possible, peut elle être « objet « de pensée ? Le défi de la pensée de la mort c'est de penser sans objet, on peut donc interpréter la phrase d'Epicure : la mort est « le « rien pour nous, la pensée de rien, la pensée vide. 3)      On peut dire que ce...

6 pages - 1,80 ¤

A quelles conditions les choses attirent-elles notre attention ?

Note : 9/10

Introduction. - Parents et professeurs déplorent de plus en plus l'inattention des jeunes dont ils sont chargés. Beaucoup d'entre eux incriminent leur mauvaise volonté, comme s'il suffisait de vouloir pour être attentif ! Aussi bien que l'attention spontanée, quoique d'une manière plus complexe, l'attention volontaire est conditionnée par les choses mêmes ainsi que par les dispositions personnelles de...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 16690 16691 16692 16693 16694 16695 16696 16697 16698 16699 16700 16701 16702 16703 16704 16705 16706 16707 16708 16709 16710 16711 16712 16713 16714 16715 16716 16717 16718 16719 16720 16721 16722 16723 16724 16725 16726 16727 16728 16729 16730 16731 16732 16733 16734 16735 16736 16737 16738 16739 16740 16741 16742 16743 16744 16745 16746 16747 16748 16749 16750 16751 16752 16753 16754 16755 16756 16757 16758 16759 16760 16761 16762 16763 16764 16765 16766 16767 16768 16769 16770 ... 16999 17000 17001 17002 17003 17004

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit