LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

En quel sens peut-on dire que l'imagination est créatrice ?

|| La pensée se déploie dans plusieurs facultés : l'intellect, la mémoire, la perception, ou encore l'imagination. Cette dernière faculté propre à l'homme, lui permet de se représenter mentalement le monde réel de manière à ce qu'il en intériorise les éléments, comme des connaissances et des souvenirs. Mais peut-on limiter l'imagination à cette seule...

9 pages - 1,80 ¤

Quels sont les signes qui nous permettent de distinguer nettement d'une part le rêve, de l'autre la conscience à l'état de veille ?

INTRODUCTIONA) - On pourrait contester l'existence de ces signes et l'assimilation de la réalité au rêve est un argument classique ; a) soit du scepticisme (notamment du doute « hyperbolique » de Descartes) b) soit de l'idéalisme empirique (Taine et l'hallucination vraie.)B) - Mais, a) outre que Descartes sort de son doute et que Taine reconnaît un critérium...

1 page - 1,80 ¤

Jusqu'à quel point pouvons-nous retrouver avec leurs détails et surtout leur nuance exacte, les souvenirs passés ? (mémoire et fidélité)

TROUVER : Apercevoir, rencontrer, découvrir, atteindre. EXACT: Se dit des énonciations qui sont adéquates à leur objet. Synonyme de juste. ...

1 page - 1,80 ¤

Comment se forme en nous la perception de l'espace ?

Nous percevons les choses par l'entremise de nos sens : ce rapport sensoriel se marque par autant de sensations liées aux qualités perçues. Ainsi, une sensation indique la présence de la chose par sa couleur, son poids, son goût, etc. Percevoir, c'est, selon l'étymologie, récolter les sensations. La perception est la conscience que nous avons de ce rapport...

3 pages - 1,80 ¤

La société crée-t-elle le langage et la pensée ?

INTRODUCTIONOn peut faire remonter à Auguste Comte l'idée paradoxale mais la méthode féconde qui, au lieu de traiter la Société comme une abstraction et l'individu seulement comme une réalité concrète (c'est encore le point de vue de Tarde et de ce qu'on appelé la psychosociologie) renversent les termes du rapport, expliquent la conscience individuelle par la contrainte sociale...

1 page - 1,80 ¤

Peut-on vivre sans croyance ? Peut-on vivre sans religion ?

       Transition : L'homme ne peut vivre sans croyance parce que cette dernière lui permet de donner du sens à son existence. Seul l'homme, parce qu'il pense, peut croire en quelque chose ou quelqu'un. On doit enfin chercher à comprendre comment la religion peut relier la science (cf . la première partie de la dissertation) et le sens (ce que rend...

10 pages - 1,80 ¤

Ne suis-je tenu d'obeir qu'aux lois qui me paraissent juste ?

. a sa racine dans l'affirmation radicale que l'autre vaut en face de moi, que ses besoins valent comme les miens." Ricoeur "Quiconque agit louablement en vue du bien commun, exerce, en ce moment-là même une vertu qui peut s'appeler justice sociale, en tant qu'elle fait partie de cet ensemble qui rend un homme juste au regard de la...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on être Homme sans être citoyen ?

[...] Mais qu'est-ce que nous appelons erreur dans l'art politique ? N'est-ce pas la malhonnêteté, la méchanceté et l'injustice ? [...] Or, quand on a été contraint de faire contre les lois écrites et l'usage traditionnel des choses plus justes, meilleures et plus belles qu'auparavant, voyons, si l'on blâme cet usage de la force, ne sera-t-on pas toujours,...

7 pages - 1,80 ¤

Les mots nous éloignent-ils des choses ?

Les mots font entrer la réalité dans le moule des mots. Ceci rend certes les choses manipulables. Mais il s'ensuit un appauvrissement du réel .Le mot renvoie donc à la forme générique de la chose. Et la chose elle-même, dans ce qu'elle a d'unique, passe inaperçu. Toute la diversité de la chose tombe dans l'oubli. Les mots ne...

4 pages - 1,80 ¤

Les degrés de la conscience ?

Notre degré de conscience pourrait bien fluctuer selon les circonstances dans lesquelles nous nous trouvons ou évoluer en accord avec la situation présente. En effet, je ne requiers pas le même degré de conscience de moi, de vigilance, de concentration de l’esprit lorsque je regarde une émission télévisée vide de sens, qui n’incite ni...

5 pages - 1,80 ¤

La liberté peut elle exister sans l'autorité ?

L'auctoritas exprime à son tour l'idée d'augmenter l'efficacité d'un acte juridique ou d'un droit.[...] De même le Sénat, grâce à son incomparable prestige, a la vertu d'augmenter la portée de tout acte pour lequel il a donné son accord (son auctoritas).[...] Aucune de ces décisions ne sera prise directement par le Sénat (il n'en a pas le pouvoir)....

3 pages - 1,80 ¤

Valeur du cogito de Descartes et sa critique ?

|| Avec le « je pense donc je suis «, Descartes place la conscience, le sujet, à la racine de toute connaissance possible. La conséquence essentielle est le primat de la conscience, et sa différence d’avec la matière. Redonner à l’homme une place dans un univers infini et vide de Dieu, assurer la dignité de...

4 pages - 1,80 ¤

Unité formelle du moi chez Kant et sa critique ?

Le TRANSCENDANTAL désigne, chez KANT, les conditions de possibilité de l'expérience, notamment de l'expérience sensible, qui ne sont pas données elles-mêmes dans l'expérience: ainsi, l'espace, le temps ou la causalité ne sont pas des objets d'expérience parmi d'autres, mais des conditions qui structurent notre expérience réel....

2 pages - 1,80 ¤

Liberté et déterminisme psychologique ?

ils sont ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés." " l'Âme est déterminée à vouloir ceci ou cela par une cause qui est aussi déterminée par une autre." Éthique, Livre II - Quand Freud introduit l'idée d'inconscient, il met en place un déterminisme psychique, déterminisme qui n'est pas accessible à la conscience. Nos pensées et nos motifs...

6 pages - 1,80 ¤

Liberté et indifférence ?

Car étant dans l'incapacité de décider, ils restent dans un état végétatif. Le sceptique illustre le mieux le plaisir de la recherche intellectuelle dans son infini examen de la raison : « Je vais parler, mais sans rien affirmer ; je chercherai toujours, doutant le plus souvent et me défiant de moi-même » (Cicéron, De Divinatione, II, 3)....

9 pages - 1,80 ¤

Croyance et science ?

On pourra se référer ici aux analyses de Freud ou de Marx. Pour Freud, par exemple, la religion n'est pas la compensation illusoire de la misère économique et sociale, mais de la misère psychologique. Dans « L'avenir d'une illusion », Freud montre que les exigences répressives de la « civilisation » entrent en conflit avec les instincts, les désirs...

4 pages - 1,80 ¤

Les causes de l'erreur ?

Ce n'est qu'en face du vrai qu'on prend conscience de son erreur. Mais dès que la prise de conscience est faite que le vrai n'est pas toujours ce qu'il croit, peut-il encore rester passif devant l'erreur ? S'y maintenir n'engage-t-il pas sa responsabilité ? Dans ce cas on peut dire que l'homme se trompe. Comment l'expliquer ? Analyser les...

2 pages - 1,80 ¤

Tout est-il sexuel ? Tout est-il réductible à la sexualité ?

|| Analyse du sujet   -          La sexualité peut se définir comme l’ensemble des phénomènes organiques et psychiques liés aux processus de reproduction sexuée et à la recherche du plaisir sexuel. Or, en ce sens générique, il apparaît difficile de concevoir rationnellement que l’ensemble du comportement humain et de la nature humaine soit réductible à...

4 pages - 1,80 ¤

Critique de l'idée de Dieu ?

Dieu est une invention des hommes qui veulent oublier leur propre volonté de puissance, c'est-à-dire leur force de vie, la force de leur corps et de leurs désirs : parce qu'ils n'ont pas la capacité d'affirmer cette force et qu'ils en craignent les effets, les hommes faibles créent ce que Nietzsche nomme un « arrière-monde » pour oublier le monde dans...

2 pages - 1,80 ¤

Les règles de l'art ?

  1)       Parce que l'artiste comme le sophiste possède un savoir-faire qui est un savoir-tromper.   a) Poètes et peintres n'enfantent que des fictions. Les poètes, Homère, Hésiode, ne sont que « faiseurs de contes », en outre contes dangereux car ils véhiculent une fausse image des Dieux et des Héros. Par exemple, les Dieux sont jaloux, se font la guerre et les pires vilenies....

7 pages - 1,80 ¤

En quoi peut-on dire que tout ce qui est naturel est artificiel et inversement ?

  Descartes   « Je ne reconnais aucune différence entre les machines que font les artisans et les divers corps que la nature seule compose, sinon que les effets des machines ne dépendent que de l'agencement de certains tuyaux, ou ressorts, ou autres instruments, qui, devant avoir quelque proportion avec les mains de ceux qui les font, sont toujours si grands que...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 16690 16691 16692 16693 16694 16695 16696 16697 16698 16699 16700 16701 16702 16703 16704 16705 16706 16707 16708 16709 16710 16711 16712 16713 16714 16715 16716 16717 16718 16719 16720 16721 16722 16723 16724 16725 16726 16727 16728 16729 16730 16731 16732 16733 16734 16735 16736 16737 16738 16739 16740 16741 16742 16743 16744 16745 16746 16747 16748 16749 16750 16751 16752 16753 16754 16755 16756 16757 16758 16759 16760 16761 16762 16763 16764 16765 16766 16767 16768 16769 16770 16771 16772 16773 16774 16775 16776 16777 16778 16779 16780 16781 16782 16783 16784 ... 17000 17001 17002 17003 17004 17005

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit